Info News :

24hreggae

11
October

Dans un programme de professionnalisation du secteur du transport urbain,  l’Office de la Sécurité Routière (OSER), a entrepris le renforcement de capacité d’environ deux cents (200) chauffeurs de taxis-compteurs. Après la formation d’une centaine, il y a quelques semaines, trente et deux (32) sont aujourd’hui à l’école de la maitrise du code pour une bonne manœuvre du volant dans la capitale économique du pays.

Appréciant, l’engagement de l’UPL-CI à aider son institution à atteindre les missions qui lui sont assignées, le Directeur Général de l’OSER, Dr Echui Aka Désiré a accordé ce mardi 10 octobre 2017 une audience à cette organisation professionnelle de la presse à l’effet de partager les visions qui puissent aider les deux entités dans leurs actions. Et c’est au terme de cet échange que les 32 apprenants en situation ont reçu la visite surprise de l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI) qui a décidé d’accompagner l’OSER dans ses différentes campagnes de sensibilisation.

« Nous avons en commun, le partage de la communication. Dans notre domaine qui est sécurité routière, tout commence par la communication et se termine par la communication. Quand vous devez faire quelque chose, il faut l’annoncer et une fois fini, il faut dire que c’est fini », a expliqué le Directeur Général la tâche qui est la sienne non sans souligner que sa tutelle, le ministère du transport ayant mis un point d’honneur sur la prévention en matière de sécurité, l’institution se doit donc de tout mettre en œuvre pour que le massage de la sensibilisation atteigne la cible. « J’ai voulu vous rencontre afin de m’imprégner du sens de votre démarche », a-t-il ajouté sous le regard bien veillant de son assistante Mlle Sonia SAM qui avait auparavant reçu le bureau de l’UPL-CI à la demande de son patron.

Aussi, conscient que la méthode classique qui consiste à lancer un simplement message sur des antennes ne porte plus assez, Echui Aka estime-t-il qu’il faut aujourd’hui des supports qui touchent et qui permettent de prendre conscience. Dès lors, la contribution de la presse numérique apparait, selon lui, comme d’un apport important dans les campagnes de sensibilisation à la prudence sur les routes.

« Vous pouvez compter sur nous. Nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans cette difficile mission qui vous a été assignée », a rassuré le président de l’UPL-CI NANDO Dapa qui avait à ses côtés son vice-président Gervais Djidji, son Secrétaire Général, Jules Eugène N’DA, le trésorier Benoît Kadjo, Opportune Bath en charge des relations publiques et Adama Bakayoko, secrétaire adjoint au projet.

UPL-CI

10
October

Le  1er adjoint,   Diarrassouba Brahima,  a, au nom du maire Bouéka Nabo Clément, procédé  le vendredi 6 septembre 2017,  à la distribution des kits scolaires pour la rentrée  des classes 2017-2018 aux  élèves de familles démunies de San-Pedro afin de leur donner les mêmes chances de réussite que leus camarades dont les parents ont le juste pour les accompagner à l’école.

Au cours de cette cérémonie qui a eu lieu à la salle de mariage de la mairie de San-Pedro, le 1er adjoint au maire, a expliqué qu’ « à travers ce geste, le maire de la commune de San-Pedro a décidé de voler au secours des familles démunies confrontés aux prix exorbitants des fournitures scolaires ».

Ces élèves, au nombre de 300, issus du primaire et du premier cycle du secondaire ont reçu chacun, en présence de leurs parents, un kit scolaire composé notamment de sac, de manuels scolaires, de cahiers, de stylos, de crayons, de règles, de taille-crayons et d’ardoises.

Zétia

09
October

Préoccupé par l’efficacité dans l’action, le Directeur Général de Quipux Afrique, Ibrahima KONE a décidé alors de renforcer la capacité de sa ressource humaine. « Faire du facteur humain, l’élément  fondamental  du système de management de sa structure ».Voilà donc le thème du séminaire retenu par la Direction Générale de l’opérateur technique du Centre de Gestion Intégrée du Ministère des Transports afin d’outiller ses employés à atteindre la mission qui lui a été assignée par le gouvernement.

Dans son exposé qui a porté sur le « Plan de renforcement de la gestion des ressources humaines de Quipux Afrique », lors de ce séminaire qui s’est déroulé le 30 septembre 2017 à Abidjan, Omar  Martinez  BASTOS, Directeur des Ressources Humaines du Groupe Quipux, après avoir fait l’état des lieux de la gestion de l’institution, propose sa recette pour la redynamisation de cet opérateur technique sur lequel le gouvernement fonde beaucoup d’espoir pour la modernisation du transport dans le pays.

Recette rendue possible, à l’issue de plusieurs séances de travail avec les différentes composantes du personnel, aura permis à O.M. BASTOS de proposer des mesures correctives qui prennent en compte toutes les préoccupations des agents. Il s’agit, par la mise en œuvre de ce nouveau plan plus cohérent, que Quipux Afrique aboutisse à l’optimisation de la gestion des ressources humaines de l’entreprise concessionnaire du service public des titres de transports en Cote d’ivoire, en vue de stimuler les performances du personnel et d’assurer la qualité de service rendue aux usagers aussi bien au siège que dans les différentes agences CGI.

A la suite de M. BASTOS, Le Directeur Général de Quipux Afrique M. Ibrahima KONE a réaffirmé son engagement à toujours veiller au bien être de ses collaborateurs, avant d’annoncer que l’année 2018 sera placée sous le sceau du social en vue de consolider les acquis des années antérieurs au profit des 530 travailleurs de sa structure.

JEN (Source : Sercom Quipux Afrique)

08
October

Le vice-Président de la République, S.E.M. Daniel Kablan Duncan, a reçu en audience le vice-Président du Groupe Airbus, M. Vincent Larnicole, le jeudi 05 octobre 2017 dans la soirée, en marge de la réunion du secteur privé sur l'Afrique relative aux marchés émergents.

Avec son hôte, Vincent Larnicole, le vice-Président de la République a examiné les projets du puissant groupe aéronautique français en Côte d'Ivoire. Les axes de cette coopération touchent plusieurs domaines, partant de la formation à l'équipement, en passant par l'éventualité de la surveillance aérienne des côtes ivoiriennes en vue de les  protéger  contre la pêche illégale et clandestine. L'entretien qui s'est déroulé dans la suite du vice-Président de la République, a duré plus d'une heure d’horloge.

Avant cette rencontre, le vice-Président de la République s'était entretenu, dans la matinée, au siège de l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), avec le directeur du Centre de développement de l’OCDE, Mario Pezzini,. 

Au menu de cette séance de travail, les questions liées aux réformes, à la coopération avec la CEDEAO, etc. Le vice-Président de la République de Côte d’Ivoire s'est dit heureux de la coopération entre cette institution et son pays, notamment à travers son centre de développement

Kablan Dunan a également eu un échange avec la compagnie américaine Johnson Jonhson qui entend étendre ses activités en Côte d'Ivoire. A ses représentants,  il a surtout présenté le cadre économique et social ivoirien en termes de retombées positives à la fois pour notre la Côte d’Ivoire et pour Johnson Johnson.

Dans l’après-midi de ce jeudi 5 octobre, M. Dunan a rendu une visite de courtoisie à l'ancien Directeur général du Fonds monétaire international (FMI), M. Michel Camdessus. Cette figure emblématique du monde financier et économique international, avant de faire valoir ses droits à la retraite avait eu, pendant de longues années, le Président Alassane Ouattara, comme Directeur général Adjoint du FMI. Le vice-Président de la République lui a transmis les cordiales salutations et le bon souvenir du chef de l'Etat ivoirien.

Kablan Duncan a aussi effectué une visite au SITE F, un centre incubateur de Start-up dans le domaine des nouvelles technologies situé dans le 13è Arrondissement parisien. Très impressionné par cette activité futuriste, le vice-Président s'est dit édifié par ce qu'il venait de découvrir sur cette mini Silicon Valley "à la française" et il a souhaité que s'amorcent et se développent des relations de partenariat entre le SITE F et la Côte d’Ivoire. Des discussions et les échanges vont s'ouvrir et se poursuivre pour que cette proposition devienne une réalité pour le grand bien  du secteur numérique en Côte d'Ivoire.

Tout au long de ces audiences et séances de travail, le vice-Président de la République avait à ses côtés S.E.M. Charles P. Gomis, ambassadeur de Côte d'Ivoire en France.

Sercom : Vice-présidence

08
October

Ethiopian Airlines a annoncé récemment la numérisation de tous ses processus opérationnels notamment l’entretien des aéronefs, les opérations aériennes, commerciales, finances, gestion des Ressources Humaines, services aux  clients, approvisionnement, gestion de la chaine d’approvisionnement, apprentissage en ligne, gestion des approbations, autorisations, etc. Dépuis donc 28 septembre 2017, le papier est rayé du système des opérations de la compagnie.

 « Bien que nous ayons commencé le projet de numérisation durant les dernières années, aujourd'hui marque une étape importante dans notre histoire puisque nous retirons le papier de l’ensemble de nos processus opérationnels. » a déclaré le Directeur général du groupe Ethiopian Airlines, M. Tewolde GebreMariam, soulignant que cette étape fait de son institution le ‘‘Leader dans la révolution numérique’’.  « Les TIC nous permettront d’offrir des services client personnalisés aux standards mondiaux, selon les préférences de chaque client.

Nous vivons dans la quatrième révolution industrielle, ce qui est fondamentalement différent des précédentes révolutions industrielles spécialement dans la rapidité des changements ainsi que des bouleversements, et notre succès constant dépend de notre réponse stratégique et de nos capacités à nous adapter à la vélocité, à l’ampleur ainsi que la profondeur et le niveau des changements quantiques qui se présentent à nous. À cet effet, nous avons inclus la numérisation dans notre système d’exploitation organisationnel avec à l’esprit nos clients », a-t-il expliqué l’option prise par sa compagnie

Ethiopian exploite la technologie aéronautique  la plus jeune, la plus récente et une flotte dont la majorité des avions sont respectueux de l’environnement avec moins d’émissions de carbone.

A propos d’Ethiopian

Ethiopian Airlines est la compagnie aérienne ayant la plus forte croissance en Afrique. Elle est devenue l'un des principaux transporteurs aériens du continent, inégalée dans l'efficacité et la réussite opérationnelle.

Sa flotte d’Ethiopian comprend des avions ultra-modernes et respectueux de l'environnement tels que l’Airbus A350, le Boeing 787, le Boeing 777-300ER, le Boeing 777-200LR, le Boeing 777-200 Freighter et le Bombardier Q-400 à double cabine.

JEN (Source : ACC)

07
October

Le nombre de grossesse précoces en milieu scolaire est en hausse dans  le département de San-Pedro, annonce le médecin chef du service local du Médico-scolaire, Dr ATSIN Hyacinthe.

« Comparé à l’année scolaire 2015-2016, on voit que le taux est en croissance alors qu’au plan national on est en décroissance »,  a expliqué Dr Atsin à ARTCI.NET ce jeudi 5 octobre 2017 à son bureau.

Aussi, a-t-il relevé que le nombre de ces grossesses qui était estimé à 96 pour l’année scolaire 2015-2016, est passé à 118 pour l’année 2016-2017, soit une hausse de 23%. 

Toujours selon Dr, Atsin, ces  nombreux cas de grossesses trouvent leur explication de la grande pauvreté et la démission des parents. La plupart des jeunes filles élèves qui tombent enceintes au cours de l’année scolaire, souligne le médecin chef, ont des parents démunis qui vivent le plus souvent dans les villages et campements où aucune éducation sexuelle n’est initiée afin de permettre à ces jeunes filles d’avoir les éléments nécessaires pour leur protection. Pour appuyer sa thèse, il fait remarquer que de nombreux cas de ces grossesses surviennent juste après des vacances et congés scolaires. Pour cette année scolaire entamée le 12 septembres 2017, le médecin chef annonce déjà 15 cas de grossesse de jeunes filles enregistrés par ses services dans le département de San-pédro.

Il conseille donc aux jeunes filles élèves à privilégier leurs études et à observer l’abstinence pour éviter des  grossesses précoces. Reconnaissant toutefois les campagnes de sensibilisation doivent toujours se poursuivre, Dr Atsin les a aussi invités à l’utilisation de contraceptifs. Pour lui, ces médicaments ne coûtent pas grand-chose. Ils sont parfois quasi-gratuits.


Le médecin Chef des services du médico-scolaire a alors lancé un plaidoyer auprès des autorités administratives, politiques, religieuses et traditionnelles mais aussi à l’endroit de tous les acteurs locaux de l’Education et de la société civile à intensifier les campagnes de sensibilisation afin de parvenir à reculer ce fléau, un des combats importants engagés par la ministre de l’Education nationale, Kandia Camara.

Zétia

07
October

 Abobo Baoulé, cité des grâces est-elle devenue une cité maudite ? Depuis quelques jours, elle subit la colère des eaux de pluie qui s’abattent sur Abidjan. Plusieurs fois lauréats de concours de propreté qui lui fait sa renommée, le village d’Abobo Baoulé souffre le martyr des intempéries inattendues à cette période de l’année (petite saison de pluie).

Il suffit d’une petite averse et les habitations de la cité des grâces prennent partout de l’eau donnant alors une mauvaise allure à ses beaux bâtiments et rues toujours propres qui font d’elle, un quartier convoité par les candidats à la recherche de domicile pour y habiter.

 Les pluies du mercredi, jeudi et vendredi dernier au sérieusement perturbé la quiétude et continuent de troubler le sommeil des habitants de ce village.

En effet, selon les populations de ce quartier, depuis l’ouverture de la voie Abobo-clotcha - Abobo Baoulé, les canalisations qui l’ont accompagnée seraient à l’origine des inondations intempestives que subit le village ces derniers jours. Le débordement qui prend alors toutes les rues et les habitations les plus proches, proviennent des eaux de ruissèlement qui n’arrivent plus à contenir dans le lit du lac qui jusque-là recueillait sans incident ces eaux. La capacité de ce lac est aujourd’hui dépassée et ce sont les habitants de la cité des grâces qui devront donc payer le lourd tribut.

Plus que jamais, ce quartier de la commune d’Abobo a, d’urgence, besoin d’un plan Marshall pour lui éviter une catastrophe irréparable.

JEN   

05
October

Le ministre ivoirien de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public, Pascal Kouakou ABINAN, a reçu, ce jeudi 05 octobre2017, l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI). Au centre des échanges, il a été question des missions assignées à ce nouveau département ministériel et la contribution que pourrait apporter les médias numériques dans les efforts du challenge de la modernisation de l’Administration.

En effet, à la demande de l’UPL-CI qui s’est assigné pour mission d’accompagner les actions de développement, le ministre ABINAN s’est dit très touché par la démarche des patrons de presse en ligne qu’il qualifie de républicaine et qui permet de faire la promotion des activités gouvernementales.

« Tout ce que nous faisons, sans les médias ne serons pas sus des ivoiriens pour qui nous travaillons. C’est pourquoi, je salue votre engagement », a déclaré à ses hôtes, le ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public. « Nous aurons donc besoin de vous, parce que vous êtres les plus lus de par le monde du fait de votre support qui est le numérique », a-t-il ajouté, insistant sur le rôle très important de secteur pour parvenir à l’émergence. «Le Président de la République qui veut que nous soyons émergent à l’horizon 2020, fonde beaucoup d’espoir sur la Modernisation de l’Administration qui doit nous y conduire. Je compte beaucoup sur vous », a-t-il plaidé.

Pour le Président de l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI), il était important de relever le sens d’ouverture de ministre dans ses rapports avec son entourage. «C’est un honneur que vous nous faites en nous recevant sans aucun protocole. Vous avez décidé de nous recevoir personnellement et nous tenons à vous témoigner notre gratitude. Cela ne nous surprend parce que nous vous savons comme ça depuis longtemps », a déclaré, NANDO Dapa, président de l’UPL-CI promettant une collaboration sinsère avec les services de ce nouveau département ministériel.

« Si nous sommes venus jusqu’à, c’est parce que nous voulons mettre notre expertise à votre disposition. Vous pouvez donc compter sur la disponibilité de l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire pour vous accompagner dans la réalisation de votre mission, monsieur le ministre », a-t-il rassuré

La délégation de l’UPL-CI conduite par son Président NANDO Dapa était forte de sept membres du bureau. Il s’agit du Vice-Président Gervais Djidji, du Secrétaire Général, Jules Eugène N’DA, du Trésorier Général Bénoit Kadjo, du Secrétaire adjoint chargé des projets, Adama Bakayoko, Mme Opportune Bath, chargée des relations publiques et Kady Soumahoro chargée des actions sociales de l’Union.

Cette rencontre, la troisième du genre, après celle avec l’Office de Sécurité Routière (OSER) et le Conseil National de la Presse (CNP), s’inscrit dans le cadre d’un programme de prise de contacts, d’explication et partenariat de collaborations avec les institutions, initié par la nouvelle direction de l’UPL-CI.  

Info : UPL-CI   

05
October

L’unité de production de la boisson sans alcool ‘‘La Sentinelle’’ est parvenue à arracher un partenariat avec la Société Générale Industrielle  de Côte d’Ivoire (SOGICI). La signature de ce partenariat gagnant-gagnant a été paraphée le mardi 03 septembre 2017 à Yopougon, Zone Industrielle, par Coulibaly Kligayo, PDG de la brasserie la sentinelle et par Mme KIMBO, responsable des ressources humaines, représentant la direction de la SOGICI.  

Le partenariat consiste à fournir la boisson pour la consommation des employés de la boite lors de leur repas en cantine. Et pour cette approche commerciale bien pensée, la direction de la brasserie de M. Coulibaly espère pouvoir offrir, d’ici la fin de l’année, environ 1000 bouteilles à la consommation de son partenaire de la SOGICI. Déjà à la signature de ce partenariat, 200 bouteilles ont été remises aux employés de la SOGICI. Avant cette signature, le délégué du personnel DEGNI Yves de la brasserie ‘‘la sentinelle’’, s’est dit très heureux de voir ce moment arriver afin de permettre à leur entreprise de mieux se porter pour le bonheur des travailleurs. 

Moment choisi pour le PDG de cette brasserie, COULIBALY Kligayo pour présenter les bienfaits thérapeutiques de sa boisson pour l’organisme humain. « La Sentinelle est une boisson thérapeutique, qui intervient dans le bien-être de l’homme. Et quand les employés se portent bien, c’est l’entreprise qui se porte mieux et qui gagne. Elle permet de débarrasser le corps des toxines d’origine alimentaire, environnementale et corporelle. Cette boisson combat un nombre important de bactéries dans l’organisme. Elle combat l’ulcère, l’angine, régularise la faiblesse sexuelle et le problème de ménopause. Elle permet d’éviter les enfilements du pied. Elle est  revitalisante », a-t-il expliqué soulignant que sa boisson est non périsable. « La sentinelle est une boisson qui ne périme pas, mais qui se bonifie lorsqu’elle dure. Elle a été testée sur un longue terme » a-t-il affirmé.

Pour Mme KIMBO, directrice des ressources humaines qui attend beaucoup de ce partenariat pour le bien-être de ses employés, a promis mettre tout en œuvre pour un long partenariat entre leurs deux entreprises.

En marge de cette signature de partenariat, la direction de la sentinelle a remis 200 bons d’achat de fournitures scolaires aux employés de la structure hôte (SOGICI). Occasion une fois encore pour le PDG COULIBALY Kligayo de démontrer son sens du social pour ceux qui produisent les richesses, notamment les employés. «  Cette offre de bons d’achat est de permettre aux employés de se procurer les kits scolaires pour leurs enfants », a-t-il indiqué. 

Le PDG de la Sentinelle était accompagné de YAHERE Mamadou, le responsable des ressources humaines et de Mme GNOUCHANFOLO Emma, la responsable commerciale de sa brasserie.

Kouamé Blanchard

05
October

San-Pedro, depuis une dizaine de jours des agents de la direction régionale de commerce sillonnent la commune dans le but de s’en quérir de l’évolution de la mise œuvre du décret portant plafonnement des prix des produits de grandes consommations, après une période de sensibilisation démarrée le 20 septembre 2017.

Le Directeur régional du commerce, Séraphin Guiragbou  nous confiais ce 03 septembre 2017 dans ses locaux que les décisions ne sont pas respectées sur le terrain mais justifie le comportement des commerçants. A titre il a indiqué que le sucre, denrée de grande consommation en Côte d’Ivoire est en hausse dans la plupart des commerces de la ville. Révélant que, le kilogramme de sucre carreaux blanc est cédé à 1000 FCFA au lieu de 750 FCFA.

« Cette situation est due au fait que les industriels ivoiriens, Sucaf Côte d’ivoire et Sucrivoire, chargées de la production et de l’importation n’ont pas pu apporter une bonne partie pour la consommation locale », a expliqué, le directeur régional de commerce qui avoue qu’il n’a pas d’autres solutions que de laisser prospérer l’indiscipline. Continuant cependant la sensibilisation, il invite les commerçants à la raison en leur demandant de vendre le sucre dans les proportions raisonnables.

Pour lui, ‘’le ministre Diarrassouba Souleymane, ayant pris conscience de la situation a ouvert l’importation du sucre aux associations des sucriers pour appuyer les 20 milles tonnes qui ont été décidé  à l’importation afin de combler dans les jours proches le déficit au niveau local’’.

Concernant, les autres denrées, notamment le riz, huile, tomate et le ciment, selon Séraphin Guiragbou, ‘’les prix sont tant bien que mal respectés’’. Aussi, a-t-il indiqué, ‘’un bilan des marchandises saisies sera fait à mi-parcours’’ de la phase de répression le vendredi 6 septembre prochain.

Zétia

03
October

La récente réunion de la Confédération Africaine de Football (CAF) présidé par le président Ahmad Ahmad, le samedi 23 septembre 2017 à Accra au Ghana, a été l’occasion pour l’organe confédéral d’annoncer le retrait de l’organisation de la prochaine CHAN 2019 au Kenya.

Plusieurs arguments ont été avancés pour justifier ce retrait à ce pays de  l’Est. Au nombre desquels ; l’insécurité, la tension et l’incertitude politique, le report de la Présidentielle, deux stades seulement sur cinq conformes aux normes exigées par l’instance qui patronne le ballon rond africain. Voilà entre autres autant d’éléments majeurs qui ont concouru à la disqualification du Kenya à l’organisation de CHAN 2019.

La CAN avait aussi été retirée dans les conditions similaires au Kenya en 1996. Aux dernières nouvelles, le royaume Chérifien, le Maroc serait en bonne posture pour remplacer le Kenya.

Le CHAN se joue tous les deux ans, et représente une sorte de vitrine pour les footballeurs locaux afin de mettre en évidence les joueurs locaux sur le marché du transfert. Pour cette dernière édition 2017, le Ghana pays organisateur, s’est adjugé le trophée devant son homologue du Nigéria sur le score de 4 buts à 1.

La Cote d’Ivoire a été éliminé dans la phase de poule de cette compétition.

Kouamé Blanchard

01
October

Victorieux par deux fois, lors de la double confrontation en championat national écoulé (1-0) en manche allée et (2-1) à la manche retour, les jaunes noir consolide leur suprématie sur le football ivoirien. Ils ont battu leur rival de tous les jours, l’Africa sport lors de la super coupe Félix Houphouët-Boigny disputée samdi 30 septembre 2017 au stade felix houphouet boigny sur la plus petite marque 1-0.

Apres près d’une demi heure de jeu, où chaque équipe a eu sa période de domination, c’est le milieu de terrain Mimosa Herve Diomande qui, à la suite d’un coup franc magistralament transformé, trompe le dernier rampart de l’Africa Sport, Ble Zadi Horthalin. But inscrit à la 23ème minute du jeu. Le score de la plus petite marque de 1-0 en faveur des protegés du coacht Amani Yao restera inchanger jusqu’au terme de cette rencontre, malgre que les deux équipes se sont procurées beaucoup d’autres occasions de but.

Les poulains du president Roger Ouegnin remportent ainsi leur 15ème trophées dans cette competition sous la houlette de leur nouvel entreneur Amani Yao Cesar, qui pour son bâpteme de feu commence bien la nouvelle saison 2017-2018.

La parfaite organisation de cette finale qui a été tenue de main de maitre par le president de la ligue professionnelle de football le president Sory Diabate. La nouvelle saison sportive debute à la mi octobre.

KOUAME BLANCHARD

Page 3 of 7

Calendrier évènement

November 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...