22
February

Côte d’Ivoire : la Poste est un instrument de la modernisation de l’Administration selon Directeur Général Isaac GNAMBA, invité de ‘‘la matinale de l’Administration’’

Publié dans Sociétés

Dans sa politique de modernisation de l’Administration, le Ministère de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public a donné ce jeudi 22 février 2018, la parole à Isaac Yao GNAMBA à l’effet d’exposer sur les innovations ou révolutions en cours pour permettre à l’administration de connaitre une performance dans ses actes.

« La contribution de la Poste de Côte d’Ivoire à la modernisation de l’Administration ». Voilà le sujet soumis à sagacité de M. Yao GNAMBA qui dans son exposé s’est voulu très optimiste quant à l’avenir de la poste de Côte d’Ivoire qui était selon lui, dans un état ‘‘agonisant’’ parce qu’assailli par des produits concurrents dans le secteur. Mais la Poste a résisté et elle tient bon affirme-t-il. C’est désormais ce qu’il appelle la ‘‘Maison du Citoyen et des entreprises, coursier de l’Etat’’ afin que tous les citoyen s’approprient cette poste pour ne pas qu’elle meurt.

La Côte d’Ivoire qui veut inscrire ses services postaux aux standards internationaux, a décidé de porter son capital 5 Milliards FCFA contre 600 millions FCFA.

Désormais donc, souligne M. GNAMBA, ce nouveau statut lui donne la possibilité d’offrir trois prestations au public ; à savoir l’exploitation des activités postales, les activités numériques et la poste financières. La création en 2017 de la Banque d’Abidjan (BDA) obéit à l’exigence de l’évolution technologie qui permet donc à la poste de facilité les transactions financières qu’elle effectuait depuis toujours. «  S’étant inspirée  du modèle de réussite du Cap Vert, la Poste de Côte d’Ivoire est désormais prête à contribuer à la modernisation de l’Administration ivoirienne surtout après les différentes reformes » a expliqué le DG de la Poste soulignant que son institution est au service du peuple. « Nous sommes une machine à la disposition des Ministères ou mieux à la disposition du Ministère de la Modernisation pour accélérer le processus de modernisation », a-t-il indiqué.   

Pour M. GNAMBA, le rendez-vous de l’émergence ne saurait être une réalité si l’on n’embarque pas dans le bateau, son institution. A titre d’exemple, la poste facilite les démarches des candidats désireux de postuler à un concours. Les dossiers peuvent être acheminés depuis les lieux de résidence où existe un service postal jusqu’au lieu de dépôt (Deco) sans se déplacer. Une plate-forme de commande de pièces administratives en ligne, également mis en service, va être présentée au ministre en charge de la Modernisation de l’administration dans les prochains jours.  

Le Ministre de la Modernisation de l’Administration, selon Isaac Yao GNAMBA, peut désormais s’appuyer sur les Bureaux de Poste pour offrir les prestations aux citoyens en signifiant clair l’ensemble des prestations de l’Administration à exécuter par l’institution.

Devant Ministre en charge de la Modernisation de l’Administration, Abinan Kouakou Pascal, l’invité de cette deuxième édition de ‘‘La Matinale de l’Administration’’, a plus que convaincu son auditoire sur les chances de réussite de la Côte d’Ivoire dans son projet de faire de son Administration, un service moderne.

JEN

09
March

Côte d’Ivoire : le fabuleux destin d’ABINAN Pascal à la librairie

Publié dans Sociétés

‘‘Pascal Kouakou ABINAN, fabuleux destin d’un homme qu’on n’attendait pas’’. Un livre biographie paru chez Frat Mat édition qui retrace le parcours de l’actuel ministre ivoirien de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public. La dédicace de l’œuvre, préfacé par Aly Coulibaly, Ministre de l’intégration africaine et des ivoiriens de l’étrangers a été faite ce jeudi 08 mars 2018 à l’immeuble SIAM au plateau. L’auteur de l’œuvre, Soiliho GRAMBOUTE qui est un sous-préfet,  précédemment secrétaire général du conseil régional de l’Indénié-Djuablin présidé par Pascal ABINAN va succomber au parcours impressionnant, au courage et à l’engagement  de ce fils du Djuablin natif de Tanguelan.

Soiliho GRAMBOUTE a donc voulu en être, non seulement, témoin de l’histoire ABINAN, mais aussi rendre hommage à un serviteur de l’Etat pour que son passage sur terre soit immortalisé et serve de modèle aux générations futures.

 Appartenant à la lignée des chefs, ABINAN, raconte l’auteur, avait déjà son destin tracé. Il doit devenir chef de village et donc n’avait pas besoin d’aller à l’école de ‘‘blanc’’ estime son père qui voulait le voir se préparer à cela. Mais comme le souligne le tout Premier Ministre d’Alassane Ouattara, Jeannot Ahoussou KOUADIO, le destin se forge. Celui d’ABINAN recevra un coup de fouet de son Grand Père Amian BOUVA qui décidé contre le gré de ABINAN-père, de le scolariser. Et avec brio Pascal Kouakou ABINAN est admis au collège voltaire à Abidjan après un cycle normal.

Major de sa promotion aux termes de l’année académique, l’euphorie aura eu raison sur l’homme qui regagne aussitôt sans aucune précaution son Tanguelan natal qui l’aura certainement beaucoup manqué pendant les neuf mois de cours. Conséquence, il perdra une année scolaire pour n’avoir pas fait de préinscription confirmant la poursuite de ses études. Pour reprendre alors les cours, ABINAN décide de trouver par lui-même les ressources nécessaires pour sa scolarité. Il le réussit en exerçant comme pompiste dans une station d’essence à Man. Une leçon qu’il n’oubliera jamais. Pascal Kouakou ABINAN reprend les cours en 5è en ne perdant pas de vue cette fois ses études.

Alors qu’il voulait embrasser la carrière de journaliste qu’il aimait depuis son jeune âge, son destin sera une fois encore influencé par une observation et recommandation d’un de ses oncles. « Les journalistes sont mal habillés, il faut plutôt faire de la fiscalité », lui recommande-t-il. Une carrière qu’il remplira avec efficacité en gravissant tous les échelons pour occuper les poste de Directeur Général des Impôts avant de la couronner aujourd’hui par la fonction de Ministre. C’est ce chemin plein d’obstacles mais toujours surmontés par quelqu’un peut attendu dans un rang social que Soiliho GRAMBOUTE qualifie de ‘‘fabuleux destin’’.

De tous les témoignages de ses collègues ministres venus à la dédicace de l’œuvre ce jeudi, le courage et l’abnégation de l’homme ont été salués.

Jeannot Ahouassou Kouadio, représeant le Premier Ministre GON Coulibaly, Aly Coulibaly, Mariétou Koné et Maurice Bandaman ont rehaussé de leur présence cette cérémonie de dédicace      

JEN              

05
October

Côte d’Ivoire/ABINAN à L’UPL-CI : « Vous êtes beaucoup lus, nous comptons sur vous »

Publié dans Politique

Le ministre ivoirien de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public, Pascal Kouakou ABINAN, a reçu, ce jeudi 05 octobre2017, l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI). Au centre des échanges, il a été question des missions assignées à ce nouveau département ministériel et la contribution que pourrait apporter les médias numériques dans les efforts du challenge de la modernisation de l’Administration.

En effet, à la demande de l’UPL-CI qui s’est assigné pour mission d’accompagner les actions de développement, le ministre ABINAN s’est dit très touché par la démarche des patrons de presse en ligne qu’il qualifie de républicaine et qui permet de faire la promotion des activités gouvernementales.

« Tout ce que nous faisons, sans les médias ne serons pas sus des ivoiriens pour qui nous travaillons. C’est pourquoi, je salue votre engagement », a déclaré à ses hôtes, le ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public. « Nous aurons donc besoin de vous, parce que vous êtres les plus lus de par le monde du fait de votre support qui est le numérique », a-t-il ajouté, insistant sur le rôle très important de secteur pour parvenir à l’émergence. «Le Président de la République qui veut que nous soyons émergent à l’horizon 2020, fonde beaucoup d’espoir sur la Modernisation de l’Administration qui doit nous y conduire. Je compte beaucoup sur vous », a-t-il plaidé.

Pour le Président de l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI), il était important de relever le sens d’ouverture de ministre dans ses rapports avec son entourage. «C’est un honneur que vous nous faites en nous recevant sans aucun protocole. Vous avez décidé de nous recevoir personnellement et nous tenons à vous témoigner notre gratitude. Cela ne nous surprend parce que nous vous savons comme ça depuis longtemps », a déclaré, NANDO Dapa, président de l’UPL-CI promettant une collaboration sinsère avec les services de ce nouveau département ministériel.

« Si nous sommes venus jusqu’à, c’est parce que nous voulons mettre notre expertise à votre disposition. Vous pouvez donc compter sur la disponibilité de l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire pour vous accompagner dans la réalisation de votre mission, monsieur le ministre », a-t-il rassuré

La délégation de l’UPL-CI conduite par son Président NANDO Dapa était forte de sept membres du bureau. Il s’agit du Vice-Président Gervais Djidji, du Secrétaire Général, Jules Eugène N’DA, du Trésorier Général Bénoit Kadjo, du Secrétaire adjoint chargé des projets, Adama Bakayoko, Mme Opportune Bath, chargée des relations publiques et Kady Soumahoro chargée des actions sociales de l’Union.

Cette rencontre, la troisième du genre, après celle avec l’Office de Sécurité Routière (OSER) et le Conseil National de la Presse (CNP), s’inscrit dans le cadre d’un programme de prise de contacts, d’explication et partenariat de collaborations avec les institutions, initié par la nouvelle direction de l’UPL-CI.  

Info : UPL-CI   

26
October

Côte d’Ivoire : La maitrise des dépenses publiques passe par la modernisation de l’administration selon ABINAN Pascal

Publié dans Politique

Le Ministre ivoirien de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public (MMAISP), Pascal Kouakou ABINAN, a procédé ; ce jeudi 26 Octobre 2017, au lancement du processus d’élaboration du Cadre Stratégique de Modernisation de l’Administration Publique.  

Pour ABINAN Pascal, atteindre l’émergence, cela exige une transformation structurelle de l’Administration Publique afin de répondre aux principes de la bonne gouvernance. Car estime le Ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public, ‘‘améliorer la qualité des services publics et s’orienter vers un environnement de travail modernisé peut influencer qualitativement la maitrise des dépenses publiques et l’optimisation des moyens de l’Etat’’.

Pour ce travail, affirme le Ministre de la Modernisation de l’Administration, l’accent a été mis sur la transformation numérique de l’Administration. « En faisant le choix des e-services, le gouvernement entend marquer sa ferme volonté d’atteindre un objectif de 100% de services publics dématérialisés à moyen terme », a-t-il expliqué.

Réaffirmant donc l’engagement du gouvernement ivoirien à opérer ‘‘les changements nécessaires à l’amélioration du système de gestion administrative du pays afin de le hisser au niveau des standards des administrations les plus modernes au monde, Pascal ABINAN promet la prise en compte total par le gouvernement des recommandations qui sortiront des travaux du groupe de travail mise en place pour l’actualisation de ce Cadre Stratégie de Modernisation de l’Administration Publique ivoirienne.

Dans ce défi qui s’annonce énorme, le Ministère de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public bénéficie du soutien de PNUD et du Secrétariat National au Renforcement des Capacités (SNRC).

Saluant l’engagement formel du gouvernement ivoirien à bâtir une administration moderne, le représentant Pays du PNUD, Luc GREGOIRE a promis le soutien de son institution dans la mise en œuvre de ce programme. « Nous sommes disposés à apporter l’appui technique en faisant le plaidoyer nécessaires auprès des partenaires au développement afin d’obtenir l’accompagnement financier », a-t-il promis.

« Comptez sur la disponibilité du Secrétariat National au Renforcement des Capacités pour son soutien à la modernisation de notre administration », a soutenu Epiphane Zoro Bi Secrétaire National au Renforcement des Capacités à la suite du représentant Pays du PNUD.    

Le cadre stratégique de modernisation de l’Administration publique, mis à révision à partir de ce jeudi 26 octobre 2017 dont les conclusions des travaux sont attendues d’ici le 25 novembre 2017, a été élaboré entre novembre 2011 et mai 2012, a souligné Dr Ibrahim LOKPO, Directeur Général de la Modernisation de l’Administration avançant les raisons de cette latence. «La mise en œuvre du Cadre Stratégique de Modernisation de l’Administration n’a pu être possible à raison des changements intervenus dans le réaménagement du gouvernement », a-t-il argumenté.

La mission du groupe de travail consistera à la mise à jour de l’analyse diagnostique de l’administration publique suite aux réformes mises en œuvre depuis 2012 en matière de modernisation de l’Administration publique afin d’obtenir un plan cohérent et réaliste de réformes.   

UPL-CI

Calendrier évènement

April 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...