27
December

 Côte d’Ivoire/Elimination des éléphants : le président de l’ASEC promet des moments dures pour Sidy Diallo

Publié dans Sports

Après l’interview télévisée de Sidi Diallo sur RTI 1 Me Roger Ouegnin promet de contre-attaquer sous peu. Qualifiée trois fois consécutivement lors des dernières coupes du monde notamment en 2006 en Allemande, 2010 en Afrique du Sud et 2014 au Brésil, la sélection ivoirienne n’a pas réussi à rééditer l’exploit pour l’édition de Russie en 2018.

Elle a été écartée suite à sa défaite au stade Félix Houphouët-Boigny contre les lions de l’Atlas du Maroc le samedi 11 novembre 2017 sur le score de 0-2.

L’opinion sportive et les acteurs du football ivoirien ne sont pas passés par quatre chemins pour pointer d’un doigt accusateur le Président de la Fédération Ivoirienne Sidy Diallo. Selon eux, il porte toute la responsabilité de cette lourde défaite que les ivoiriens ont eu du mal à la digérer.

Et depuis, on attendait la réaction du Président de l’Instance fédérale ivoirienne M. sidy Diallo. C’est donc chose faite depuis le 17 décembre 2017.  Dans une interview accordée à la télévision première chaine ivoirienne, le président de la FIF demande pardon aux ivoiriens. Accusé, Sidy Diallo estime que le Président de l’Asec Mimosas M. Roger Ouégnin ne fait pas assez pour donner des pépinières aux éléphants footballeurs pour assurer la relève. « Grâce à de bons centres de formations, le Sénégal réussi à réaliser de bons résultats dans toutes les sélections. Chez nous, l’académie Mimo Sifcom qui constitue la référence, n’arrive plus à donner de grands champions. La vérité c’est que la chaine s’est brisée depuis le départ de Jean Marc Guillou », a-t-il soutenu pour qui son départ de la tête de la fédération ivoirienne de football est synonyme de catastrophe pour le football ivoirien.

A ces propose, le président des jaune et noir vient de donner la réplique et entend le faire ainsi jusqu’au 28 Janvier 2018. « Quand on touche à l’Asec Mimosa, quand on s’attaque à mon travail, j’engage le combat. Sidy vient de commettre l’erreur qu’il ne devait pas commettre. Il aura les réponses appropriées dès à présent et ce jusqu’au 28 janvier date de l’assemblée Générale de mon club », a promis Me Roger Ouégnin. Profitant de cette occasion, le premier responsable du club champion de Côte d’Ivoire a voulu rappeler le tempérament qui le caractérise à ceux qui ne le connaissent pas. « Je suis un dur à cuire, et quand on ne sait pas, on se tait » a-t-il averti.

Pour le camp Sidy, ‘‘le G 29, les Bictogo, les Bakary COK, les Gohourou (AGIR), les Ben Bady, Kalou Bonaventure et autres ne sont que des second couteaux de Roger Ouegnin. « Nous savons que, c’est Me Ouégnin qui est derrière leur différentes sorties puisqu’il est le président honoraire du G29», nous confie un président de club qui a requis l’anonymat.

Avec ces sorties, les jours et semaines à venir s’annoncent brumeux dans le football ivoirien. La nomination de l’ancien Président de la fédération Ivoirienne du football Jacques ANOUMA pourrait-il calmer les ardeurs ?

Attendons de voir!

Kouamé Blanchard

17
January

Côte d’Ivoire : 52 présidents de club maintiennent la pression sur le départ du président de la fédération de football

Publié dans Sports

Après une fin de non-recevoir donnée à sa requête par le comité exécutif de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) sur l’exigence de l’organisation d’une assemblée générale extraordinaire, le G42, cette entité de dissidents, a échangé avec la presse ce lundi dernier 15 Janvier 2018 à la Maison de la Presse d’Abidjan au Plateau pour démontrer sa détermination à faire partir le président de l’instance fédérale du football ivoirien le président SIDI  Diallo.

SALIF Bictogo (Stélla) et KONE Abdoulaye (Odienné) ne sont pas passés par quatre chemins pour dénoncer l’attitude du comité exécutif de la FIF de son refus d’organiser l’assemblée générale extraordinaire pour décider du sort du président SIDI Diallo avant le 1er Février 2018. Selon le président BICTOGO Salif « le comité exécutif de la FIF n’est pas juge pour se prononcer sur la régularité des pièces qui lui ont été transmises » mais que « cette compétence revient à l’AG qui vérifie toujours en début de séance les pièces ».

Pour lui,  cette AG aura bel et bien lieu et ce contre vents et marrées. « L’Assemblée Générale aura lieu en dépit du refus du comité exécutif. Le G42 peut convoquer une AG ou saisir la FIFA », a-t-il menacé.

Le président du club d’odienné KONE Abdoulaye a annoncé le ralliement d’une dizaine de club au G42 portant le nombre de la dissidence à 52. « Dix clubs nous ont rejoints. Nous sommes maintenant à cinquante-deux (52) disons-le », a-t-il révélé avant d’ajouter « si des clubs désistent, ils doivent nous informés et non informer la fédération ». Pour KONE Abdoulaye ce qui importe, c’est la tenue de l’AG et non l’ordre du jour.

Les noms des 10 nouveaux clubs annoncés au G42 n’ont pas été relevés. Etaient à ce point de presse l’ex 3e Vice-Président de la fédération, MALICK Tohé, le Président des arbitres de Côte d’Ivoire SHARAF Aboubacar et le président du CO Korhogo OUATTARA Bakary…  

KOUAME Blanchard

Calendrier évènement

August 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...