Sunday, 03 December 2017 01:11

Côte d’Ivoire : 3400 cas de séropositifs détectés en 2016 à San-Pédro dont 720 femmes enceintes Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)
 N’dri Roger, directeur régional de la santé de San-Pédro N’dri Roger, directeur régional de la santé de San-Pédro Ph, Dr

Le Comité régional de lutte contre le Sida dans la région de San-Pedro a organisé, le samedi 2 décembre 2017 à la place de l’indépendance, la cérémonie marquant la journée mondiale de lutte contre le sida. Journée qui avait pour thème « prévention pour tous » et pour slogan « parce que, l’élimination du sida c’est maintenant ou jamais ».

Selon le directeur régional de la santé, N’dri Roger, cette pandémie demeure une grande menace pour les populations. « Selon l’enquête démographique de santé,  la région sanitaire du Gbôklè-Nawa-San-Pedro, a enregistré une hausse de sa prévalence, passée de 4,2% en 2005 à 4,3% en 2012 », a-t-il présenté le tableau clinique de cette localité dont il a en charge. Par ailleurs, au plan national, souligne-t-il, on note une régression de la prévalence allant de 8% en 2010 à 2,7% en 2016 selon les estimations de l’ONUCI-SIDA.

En terme de bilan d’action contre le VIH en 2016 dans le district sanitaire de San-Pédro, le directeur régional de la santé, a révélé que, sur les 167 milles personnes soit 93% de ceux qui ont reçu la proposition de test de dépistage du VIH-SIDA, 3400 cas ont été détectés positifs, soit un taux de prévalence de 2% de cette population.

La transmission du VIH-Sida mère-enfant (PTME), sur environ 77 milles femmes  enceintes qui ont fait le test du VIH, 720 d’entre elles ont été déclarées positives. Parmi celles qui ont été déclarées séropositives, environ 97% ont été mises sous traitements antirétroviraux  pour réduire le risque de transmission du VIH de la mère à l’enfant. Grâce donc  à cette disposition, presque la totalité des enfants nés de mère séropositive n’ont pas été contaminés  par le VIH-Sida, a indiqué le premier responsable de la santé de cette localité.

En termes de prise en charge, environ 96% des patients qui ont été mis sous traitement. Ils continus régulièrement de prendre leur médicament afin de réduire considérablement la charge virale. Mais pour plus d’efficacité dans l’action, N’DRI Roger invite à un engagement de tous dans la lutte contre cette pandémie.

« La lutte actuelle est de détecter le maximum de personnes vivant avec le VIH et de les mettre sous traitement en les sensibilisant à l’observance enfin  de briser la chaîne de transmission du VIH. Nous devons donc simplement nous mobiliser sans réserve et en nous appropriant la vision de cette 30è journée mondiale de lutte contre le SIDA. Par ce thème, la Côte d’ivoire s’engage résolument dans l’élimination du sida en donnant  accès, aux femmes, enfants, adolescents, hommes et  aux populations à clés à des services complets de prévention. Car la prévention pour tous est un aspect de droit à la santé», a-t-il rappelé.

Selon le rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS), en 2016, environ 37 millions de personnes ont été touchées dans le monde avec environ 1 million de décès  parmi lesquels on enregistre une majorité de femmes et d’enfants.

Zétia

Lu 98 fois

Calendrier évènement

January 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...