Info News :

GESTION INTELLIGENTE DES MOUVEMENTS D'ENERGIE ET D'EAU POTABLE

13
October

La Direction de la Communication du ministère de la fonction publique et l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI) ont eu ce vendredi 13 octobre 2017 au cabinet dudit ministère, une séance de travail à l’effet d’envisager un cadre de partenariat gagnant-gagnant pour les deux entités.

Recevant donc le bureau de l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI), le Directeur de la communication du ministère de la fonction publique, Julien Bolati a affirmé que le numérique ayant pris le pas sur toutes les habitudes, il est, dès lors, devenu incontournable dans les actions des gouvernants. « On ne peut rien faire aujourd’hui sans le numérique, devenu aujourd’hui l’attraction pour nos gouvernants », a déclaré Monsieur Bolati, insistant sur l’importance de ce secteur dans toute communication. « Aujourd’hui, le numérique vous envoie partout. C’est un support puissant que vous détenez », a-t-il souligné, annonçant la disponibilité de son institution à tisser une collaboration franche avec l’UPL-CI afin de porter loin ses messages. «Nous Voulons travailler avec vous afin de booster nos activités », a souhaité le patron de la communication du ministère de la fonction publique assisté de son assistante et de Dominique OUANDJE, sous-directeur de la communication et des relations Publiques.

« Merci monsieur le directeur de la communication de nous recevoir mais surtout pour la confiance que vous placez en nous en nous proposant ce cadre de collaboration. L’UPL-CI qui s’est assignée la mission de promotion des actions de développement, ne saurait dire non à un tel partenariat », a répondu NANDO Dapa, président de l’UPL-CI, présentant les avantages d’une telle collaboration pour les partenaires de son organisation. « Avec l’UPL-CI, c’est une communication pluriel, rapide et plus efficace qui permet d’atteindre les objectifs que l’on s’assigne », a-t-il expliqué.

L’UPL-CI, poursuit son président, est l’interlocuteur privilégié de la presse numérique en Côte d’Ivoire. « Pour toutes vos préoccupations, si vous saisissez l’UPL-CI, vous serez entendu », a-t-il indiqué.

Aux termes des échanges, un Comité de travail a été mis en place pour à l’effet de réfléchir sur le projet de partenariat devant être scellé entre les deux parties.   

 La délégation de l’UPL-CI forte de sept (7) personnes, en plus de son président, comprenait le vice-président, Gervais Djidji, Jules Eugène N’DA le Secrétaire Général, Opportune Bath, en charge des relations publiques, Bénoit Kadjo le trésorier et Adama Bakayoko, en charge des projets.

UPL-CI  

12
October

La Conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire a animé une conférence de presse, ce jeudi 12, à son siège de la Riviéra Cocody-Abidjan pour annoncer au peuple de Dieu, la démission de Mgr Marie-Daniel Dadiet, Archevêque de Korhogo.

« Sa Sainteté le Pape François a accepté, ce jour, la démission de Mgr Marie-Daniel Dadiet, qui avait demandé à être relevé de la charge pastorale de l’Archidiocèse de Korhogo, pour raison de santé, conformément au Canon 401, 2 du Code de droit canonique », indique le communiqué de presse lu par le père Emmanuel Wohi Nin, Secrétaire général de la Conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire.

Le même communiqué signé de la Nonciature apostolique de Côte d’Ivoire, précise que « le Saint-Père a nommé, dans le même temps, Mgr Ignace Bessi Dogbo, évêque de Katiola, Administrateur apostolique de l’Archidiocèse de Korhogo ».

En attendant la nomination d’un nouvel Evêque plein à la tête de ce diocèse, il revient au voisin Mgr Dogbo de Katia d’assurer les charges de son confère démissionnaire. « Mgr Ignace Dogbo, dont le diocèse voisin est celui de Korhogo, aura les mêmes prérogatives que l’évêque démissionnaire. Mais, il aura pour résidence le diocèse de Katiola », a annoncé le père Wohi Nin devant la presse sans toutefois donner les raisons de ce départ incompris des fidèles.

Juste après sa démission annoncée par la Conférence épiscopale, l’évêque démissionnaire a écrit une lettre d’adieu dans laquelle, il explique les raisons de son départ.

« Le gouvernement de l'Eglise étant une continuité, je voudrais vous exhorter à collaborer avec mon successeur dans le respect et l'obéissance conformément aux engagements de votre ordination », exhorte Mgr Dadiet avant de dire ce qu’il compte faire de sa vie les jours à venir. « Je vous informe que je serai dans les premiers mois de l'an 2018, en France pour mes soins médicaux », a-t-il conclu.

Mgr Dadiet a été ordonné prêtre en 1979. Il est nommé Evêque auxiliaire de Korhogo en mai 1988.  Il devient par la suite Evêque de Katiola et plus tard Archevêque de Korhogo, le 12 mai 2004. Mgr Marie-Daniel Dadiet, 65 ans est originaire de la région de Divo. Il est le premier Evêque ivoirien a demandé à Rome d’être relevé de ses charges pastorales du diocèse de Korhogo.

Toussaint Ouaoua

11
October

Dans un programme de professionnalisation du secteur du transport urbain,  l’Office de la Sécurité Routière (OSER), a entrepris le renforcement de capacité d’environ deux cents (200) chauffeurs de taxis-compteurs. Après la formation d’une centaine, il y a quelques semaines, trente et deux (32) sont aujourd’hui à l’école de la maitrise du code pour une bonne manœuvre du volant dans la capitale économique du pays.

Appréciant, l’engagement de l’UPL-CI à aider son institution à atteindre les missions qui lui sont assignées, le Directeur Général de l’OSER, Dr Echui Aka Désiré a accordé ce mardi 10 octobre 2017 une audience à cette organisation professionnelle de la presse à l’effet de partager les visions qui puissent aider les deux entités dans leurs actions. Et c’est au terme de cet échange que les 32 apprenants en situation ont reçu la visite surprise de l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI) qui a décidé d’accompagner l’OSER dans ses différentes campagnes de sensibilisation.

« Nous avons en commun, le partage de la communication. Dans notre domaine qui est sécurité routière, tout commence par la communication et se termine par la communication. Quand vous devez faire quelque chose, il faut l’annoncer et une fois fini, il faut dire que c’est fini », a expliqué le Directeur Général la tâche qui est la sienne non sans souligner que sa tutelle, le ministère du transport ayant mis un point d’honneur sur la prévention en matière de sécurité, l’institution se doit donc de tout mettre en œuvre pour que le massage de la sensibilisation atteigne la cible. « J’ai voulu vous rencontre afin de m’imprégner du sens de votre démarche », a-t-il ajouté sous le regard bien veillant de son assistante Mlle Sonia SAM qui avait auparavant reçu le bureau de l’UPL-CI à la demande de son patron.

Aussi, conscient que la méthode classique qui consiste à lancer un simplement message sur des antennes ne porte plus assez, Echui Aka estime-t-il qu’il faut aujourd’hui des supports qui touchent et qui permettent de prendre conscience. Dès lors, la contribution de la presse numérique apparait, selon lui, comme d’un apport important dans les campagnes de sensibilisation à la prudence sur les routes.

« Vous pouvez compter sur nous. Nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans cette difficile mission qui vous a été assignée », a rassuré le président de l’UPL-CI NANDO Dapa qui avait à ses côtés son vice-président Gervais Djidji, son Secrétaire Général, Jules Eugène N’DA, le trésorier Benoît Kadjo, Opportune Bath en charge des relations publiques et Adama Bakayoko, secrétaire adjoint au projet.

UPL-CI

10
October

Le  1er adjoint,   Diarrassouba Brahima,  a, au nom du maire Bouéka Nabo Clément, procédé  le vendredi 6 septembre 2017,  à la distribution des kits scolaires pour la rentrée  des classes 2017-2018 aux  élèves de familles démunies de San-Pedro afin de leur donner les mêmes chances de réussite que leus camarades dont les parents ont le juste pour les accompagner à l’école.

Au cours de cette cérémonie qui a eu lieu à la salle de mariage de la mairie de San-Pedro, le 1er adjoint au maire, a expliqué qu’ « à travers ce geste, le maire de la commune de San-Pedro a décidé de voler au secours des familles démunies confrontés aux prix exorbitants des fournitures scolaires ».

Ces élèves, au nombre de 300, issus du primaire et du premier cycle du secondaire ont reçu chacun, en présence de leurs parents, un kit scolaire composé notamment de sac, de manuels scolaires, de cahiers, de stylos, de crayons, de règles, de taille-crayons et d’ardoises.

Zétia

08
October

Le vice-Président de la République, S.E.M. Daniel Kablan Duncan, a reçu en audience le vice-Président du Groupe Airbus, M. Vincent Larnicole, le jeudi 05 octobre 2017 dans la soirée, en marge de la réunion du secteur privé sur l'Afrique relative aux marchés émergents.

Avec son hôte, Vincent Larnicole, le vice-Président de la République a examiné les projets du puissant groupe aéronautique français en Côte d'Ivoire. Les axes de cette coopération touchent plusieurs domaines, partant de la formation à l'équipement, en passant par l'éventualité de la surveillance aérienne des côtes ivoiriennes en vue de les  protéger  contre la pêche illégale et clandestine. L'entretien qui s'est déroulé dans la suite du vice-Président de la République, a duré plus d'une heure d’horloge.

Avant cette rencontre, le vice-Président de la République s'était entretenu, dans la matinée, au siège de l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), avec le directeur du Centre de développement de l’OCDE, Mario Pezzini,. 

Au menu de cette séance de travail, les questions liées aux réformes, à la coopération avec la CEDEAO, etc. Le vice-Président de la République de Côte d’Ivoire s'est dit heureux de la coopération entre cette institution et son pays, notamment à travers son centre de développement

Kablan Dunan a également eu un échange avec la compagnie américaine Johnson Jonhson qui entend étendre ses activités en Côte d'Ivoire. A ses représentants,  il a surtout présenté le cadre économique et social ivoirien en termes de retombées positives à la fois pour notre la Côte d’Ivoire et pour Johnson Johnson.

Dans l’après-midi de ce jeudi 5 octobre, M. Dunan a rendu une visite de courtoisie à l'ancien Directeur général du Fonds monétaire international (FMI), M. Michel Camdessus. Cette figure emblématique du monde financier et économique international, avant de faire valoir ses droits à la retraite avait eu, pendant de longues années, le Président Alassane Ouattara, comme Directeur général Adjoint du FMI. Le vice-Président de la République lui a transmis les cordiales salutations et le bon souvenir du chef de l'Etat ivoirien.

Kablan Duncan a aussi effectué une visite au SITE F, un centre incubateur de Start-up dans le domaine des nouvelles technologies situé dans le 13è Arrondissement parisien. Très impressionné par cette activité futuriste, le vice-Président s'est dit édifié par ce qu'il venait de découvrir sur cette mini Silicon Valley "à la française" et il a souhaité que s'amorcent et se développent des relations de partenariat entre le SITE F et la Côte d’Ivoire. Des discussions et les échanges vont s'ouvrir et se poursuivre pour que cette proposition devienne une réalité pour le grand bien  du secteur numérique en Côte d'Ivoire.

Tout au long de ces audiences et séances de travail, le vice-Président de la République avait à ses côtés S.E.M. Charles P. Gomis, ambassadeur de Côte d'Ivoire en France.

Sercom : Vice-présidence

07
October

Le nombre de grossesse précoces en milieu scolaire est en hausse dans  le département de San-Pedro, annonce le médecin chef du service local du Médico-scolaire, Dr ATSIN Hyacinthe.

« Comparé à l’année scolaire 2015-2016, on voit que le taux est en croissance alors qu’au plan national on est en décroissance »,  a expliqué Dr Atsin à ARTCI.NET ce jeudi 5 octobre 2017 à son bureau.

Aussi, a-t-il relevé que le nombre de ces grossesses qui était estimé à 96 pour l’année scolaire 2015-2016, est passé à 118 pour l’année 2016-2017, soit une hausse de 23%. 

Toujours selon Dr, Atsin, ces  nombreux cas de grossesses trouvent leur explication de la grande pauvreté et la démission des parents. La plupart des jeunes filles élèves qui tombent enceintes au cours de l’année scolaire, souligne le médecin chef, ont des parents démunis qui vivent le plus souvent dans les villages et campements où aucune éducation sexuelle n’est initiée afin de permettre à ces jeunes filles d’avoir les éléments nécessaires pour leur protection. Pour appuyer sa thèse, il fait remarquer que de nombreux cas de ces grossesses surviennent juste après des vacances et congés scolaires. Pour cette année scolaire entamée le 12 septembres 2017, le médecin chef annonce déjà 15 cas de grossesse de jeunes filles enregistrés par ses services dans le département de San-pédro.

Il conseille donc aux jeunes filles élèves à privilégier leurs études et à observer l’abstinence pour éviter des  grossesses précoces. Reconnaissant toutefois les campagnes de sensibilisation doivent toujours se poursuivre, Dr Atsin les a aussi invités à l’utilisation de contraceptifs. Pour lui, ces médicaments ne coûtent pas grand-chose. Ils sont parfois quasi-gratuits.


Le médecin Chef des services du médico-scolaire a alors lancé un plaidoyer auprès des autorités administratives, politiques, religieuses et traditionnelles mais aussi à l’endroit de tous les acteurs locaux de l’Education et de la société civile à intensifier les campagnes de sensibilisation afin de parvenir à reculer ce fléau, un des combats importants engagés par la ministre de l’Education nationale, Kandia Camara.

Zétia

Calendrier évènement

January 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...