Info News :

Accueil Slider Publicite

09
August

L'ONG Likoleh (entente) en langue Dan, en collaboration avec la sous-préfecture de Bogouiné à organisé le vendredi 03 août 2018, la journée de l'Excellence.

Sous-Préfet de Bogouiné, N'zi Daunatien Maurice, l'objectif est d'inculquer les notions de l'Excellences et de combativité, mais aussi et surtout du civisme aux populations. C'est pourquoi a-t-il profité pour demander à ses administrés de ne pas vendre les terres, mais plutôt de les mettre en valeur, de bannir les mariages forcés de leurs habitudes, de déclarer les naissances.

Le coordonnateur projet à L'ONG Likoleh Côte d’Ivoire en a profité pour remercier ses partenaires d’Osiwa et le PNUD, grâce auxquels son ONG a pu exécuter de nombreux projets dans la localité.  Entre-autre réalisation, on peut noter l'insertion d'au moins une trentaine de femmes dans les instances traditionnelles de décisions, l'installation de 12 comités de défense des droits des femmes, l’appui financier à 12 groupements agricoles féminins, la mise en place d'une unité de transformation de manioc à Gouekangouiné.

Aussi, l'ONG Likoleh Côte d’Ivoire œuvre pour permettre à 600 enfants non déclarés à l'État civil d'obtenir leurs extraits de naissance. Toutes ces actions sont menées en synergie avec le sous-préfet de Bogouiné.

Créé en 2014 l'ONG Likoleh Côte d’Ivoire exerce dans la région du Tonpki dans la protection des droits des femmes et des enfants. Cette cérémonie d'Excellence a permis de récompenser plus d'une vingtaine de personnes composées de femmes agricoles, d'élèves et d'agents de la société civile

Doumbia Balla Moïse

09
August

Le président du PDCI-RDA, Henri Konan BEDIE a officiellement quitté ce mercredi 08 août 2018 la coalition des Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP). Il est allé le signifier au président Ouattara, son principal allié, devenu depuis le 16 juillet, président de cette coalition politique.

Dans un communiqué qui a sanctionné la rencontre entre les deux hommes ce mercredi 08 août, le PDCI-RDA, rappelant les circonstance et l’irrégularité ayant abouti à la mise en place de cette formation politique unifiée à laquelle il avait pourtant marqué son adhésion, n’entrevoit plus l’utilité d’en être membre.

« Le PDCI-RDA se retire du processus de mise en place d’un Parti unifié dénommé RHDP et se réserve le droit de promouvoir une plate-forme de collaboration avec les Ivoiriens qui partagent sa vision d’une Côte réconciliée et soucieuse des droits, des libertés et du bien-être de ses populations », mentionne le document dans lequel l’on peut également lire tout ce que Henri Konan Bédié considère comme irrégularité dans le processus ayant abouti à la création de ce parti des houphouëtistes.

Les faits

Le PDCI-RDA a constaté que le 16 juillet 2018, une Assemblée Générale constitutive d’un Parti unifié dénommé RHDP, s’est tenue à l’Hôtel Sofitel Ivoire d’Abidjan, sans qu’elle n’ait été convoquée par le Président de la Conférence des Présidents des Partis Politiques membres du RHDP, Président du PDCI-RDA.

Le PDCI-RDA s’est interrogé sur les motivations réelles de la précipitation avec laquelle le Parti unifié dénommé RHDP a été lancé au mépris des délais minimaux de 12 à 18 mois impartis pour la finalisation de ce projet.

Le PDCI-RDA a, en outre, constaté la présence à cette Assemblée Générale Constitutive de ce Parti Unifié dénommé RHDP, des membres non signataires de l’accord du 12 avril 2018, comme membres fondateurs d’un Parti Unifié RHDP. Il s’agit du mouvement dit « sur les traces d’Houphouët-Boigny ». Vu toutes les irrégularités, ci-dessus relevées, qui ont eu à entacher le processus de création de ce Parti unifié RHDP.

Décisions

     Le PDCI-RDA :

  • prend acte de la création de ce Parti unifié dénommé RHDP par certains de ses alliés de la coalition RHDP mise en place le 18 mai 2005 à Paris ;
  • prend acte également que les partis politiques fondateurs de ce Parti Unifié dénommé RHDP issu de l’Assemblée Générale Constitutive du 16 juillet 2018 ont pris la décision de mettre fin à leur appartenance au Groupement Politique RHDP ;
  • dénonce l’Accord Politique pour la création d’un Parti unifié dénommé RHDP signé le 12 avril 2018 ; 

Aussi, Henri KONAN BEDIE, a-t-il fait savoir à Alassane OUATTARA, qu’il présentera des candidats pour les élections municipales et régionales sous la bannière du PDCI-RDA.

JEN

08
August

Le président du Front Populaire Ivoirien Pascal Affi N’Guessan a salué ce mercredi la décision d’amnistie prise par le chef de l’Etat Alassane Ouattara pour libérer les prisonniers de la crise-postélectorale.

« Je salue, au nom du Front Populaire Ivoirien, la décision du Chef de l’Etat qui accorde une amnistie à tous les prisonniers politiques issus de la crise-postélectorale », a déclaré ce mercredi 08 août 2018 le président du FPI, lors d’une conférence de presse tenue au siège de son partie aux II Plateau-Vallon. Pour AFFI N’Guessan, l’importance de cette décision méritait une réaction officielle de son parti. « Nous attendons cette décision depuis ma sortie de prison, il y a 5 ans », a précisé AFFI N’Guessan estimant ‘‘qu’il vaut mieux tard que jamais’’. Le temps de réflexion pour Ouattara, indique le patron du FPI, a été très long, cependant il convient de saluer son avènement qui permet à ses camarades de recouvrer la liberté et de continuer la lutte pour la restauration de la liberté et de la démocratie.

Pour AFFI N’Guessan, il faut encourager le chef de l’Etat à aller au-delà de cette décision qui, précise-t-il, n’est que la première étape de la réconciliation nationale, condition sine qua non de la prospérité économique du pays. Les questions essentielles et vitales, notamment le dégel des avoirs de certains cadres de son parti ou proches de Laurent Gbagbo, participerait grandement, selon lui, à décrisper le climat politico-social tendu. Marcel GOSSIO et YAPO Atsé Benjamain auraient encore leur compte gelé selon le président AFFI. « Il faut prendre le chef de l’Etat au mot et l’encourager à passer aux actes », a-t-il expliqué, estimant que cette mesure doit être étendue à la centaine de militaires détenus dans le cadre de cette crise. « Ces militaires n’ont fait que servi l’Etat », a-t-il précisé.   

Rappelant les échecs de de la méthode du Président Ouattara dans le processus de la réconciliation, AFFI N’Guessan estime que celui-ci n’a pas d’autre choix que de s’inscrire dans la dynamique des Etats Généraux qu’il a toujours souhaité depuis sa sortie de prison en mars 2013. « Le Chef de l’Etat vient d’adhérer à ce projet, et nous en sommes satisfaits », a-t-il relevé.

Abordant la question de la Commission Electorale Indépendante (CEI), AFFI N’Guessan salue l’annonce faite de sa réforme même si elle arrive un peu en retard. Cette décision suppose, selon le chef de l’opposition, une réforme avec de nouvelle personnes sans Youssouf Bakayoko et un report des élections locales prévues pour le 13 octobre prochain. « Avec cette décision, si des consultations sont engagées dans mois d’Août, le scrutin peut se tenir en début décembre 2018 », a-t-il proposé.     

JEN

08
August

Comme partout dans les villes de la Côte d’ivoire, San-Pedro n’a pas failli à la tradition. La cité était aussi en fête ce mardi 7 aout 2018. Elle a célébré le 58ème anniversaire de l’indépendance du pays.

C’est le boulevard de la zone industrielle qui a servi d’espace pour la tenue des festivités.

A cette occasion, le préfet de région, préfet du département de San-Pedro, Ousmane Coulibaly a, dans son adresse, invité ses administrés notamment les leaders politique de sa localité à s’inscrire dans la dynamique de préservation de la cohésion sociale, condition première du développement du pays.  

« Mesdames et messieurs, la réalisation des projets pour la ville de San-Pedro que je viens d’évoquer avec vous, ne sera possible que dans un climat politique apaisé. Il très important que chacun fasse vraiment un effort pour y arriver », a souligné le Préfet de région, saluant en passant l’esprit fraternel qui a prévalu pendant les élections sénatoriales.

Ousmane Coulibaly a profité de cette occasion solennelle pour inviter la classe politique locale à demeurer dans cette  logique de la paix pour les prochaines élections  locales. « Chers leaders politiques, vous ne devez pas perdre de vue que la politique est et demeure un jeu démocratique dans lequel la violence n’a pas sa place » a-t-il conseillé. Ce 58ème anniversaire a débuté par les honneurs militaires, suivi du salut aux couleurs nationales. Puis un défilé pédestre et motorisé des militaires, suivi par les civils.

Zétia

07
August

Alassane Ouattara a annoncé le 6 août, lors de son adresse à la nation, veille du 58ème anniversaire de l’indépendance de son pays, qu’il a pris une ordonnance portant amnistie de 800 personnes condamnées ou poursuivies pour infraction en lien avec la crise post-électorale. Parmi ces personnes figurent l’ex-première Dame Simone Ehivet Gbagbo, Moïse Lida Kouassi, Assoa Adou et Souleymane Kamaraté dit "Soul To Soul". « Il s’agit ici d’un acte de clémence », a précisé le chef de l’Etat qui cite le père Fondateur de la Côte d’Ivoire moderne dans ses actions en faveur de la paix pour motiver cette décision. « Aucun sacrifice n’est de trop quand il s’agit de la paix », a-t-il indiqué. 


Sur les 800 personnes concernées, souligne le Président Ouattara, 500 sont déjà en liberté provisoire ou en exil et 300 en détention. L’ex-première Dame Simone Ehivet Gbagbo, Moïse Lida Kouassi, Assoa Adou et Souleymane Kamaraté dit "Soul To Soul" sont au nombre de ceux qui attendent beaucoup de cette décision pour recouvrer la liberté.
Cette amnistie, insiste Alassane Ouattara ne concernait pas une soixantaine de militaires et groupes armés condamnés pour crimes de sang.

Le chef de l’Etat a aussi indiqué que conformément à la recommandation de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, il a instruit son Gouvernement à l'effet de réexaminer la composition de la Commission Electorale Indépendante (CEI) afin de recomposer l’institution en charge des élections dans le pays.s

Ces décisions prise à la veille de la fête nationale, visent selon lui, à décrisper la tension politique de ces derniers mois. « A cet égard, je voudrais en appeler à la responsabilité de la classe politique afin que le débat politique soit apaisé », a-t-il plaidé.

JEN

07
August

‘’KOLELOBE’’. Un évènement organisé par l’Association des Femmes Artisanes de Côte d’ivoire (AFA-CI), section San-Pédro, pour promouvoir et valoriser les talents artisanaux féminins à travers un festival culturel des œuvres de l’esprit et de la main. Il s’est déroulé le samedi 4 août 2018, au centre culturel municipal de San-Pedro. C’était la 5ème édition de ce festival.

Belle occasion pour pâtissières, couturières, coiffeuses, chapelières et bien d'autres artisanes de la localité pour mettre en exergue leur savoir-faire et ce par des défilés et des expositions.

 « Nous avons organisé KOLELOBE 2018 pour découvrir les talents cachés dans la ville de San-Pedro dans notre secteur d’activité », a indiqué BokoKouli Matilde, présidente AFA-CI, section San-Pedro.

Pour cette 5ème édition, des collections ont été présentées au public de San-Pedro afin qu’il retienne qu’ils n’ont pas besoin d’aller ailleurs pour leur besoin.

Zéoua Bi Etienne, représentant le préfet de région, président de cette cérémonie, placée sous le parrainage de Bouéka Nabo Clément, maire de la commune de San-Pedro, a félicité et encouragé les membres de ce groupement féminin. « Le travail que vous abattiez pour créer les activités génératrices de revenus est à saluer », a-t-il indiqué.

Créée le 22 octobre 2009, l’AFACI est la volonté unanime des femmes qui opèrent dans le secteur de l’artisanat en vue de constituer un creuset d’échange, de valorisation et de capitalisation des expériences des femmes artisanes de Côte d’ivoire. Sa mission, principale est de renforcer et resserrer les liens de fraternité et de solidarité entre toutes les femmes artisanes en vue de lutter contre la pauvreté.

 Zétia

Page 5 of 39

Calendrier évènement

September 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...