Info News :
24
April

Dah Sansan, Président du Rassemblement des Jeunes Républicains (RJR) est en tournée depuis une semaine pour le renouvellement des structures de  base de la jeunesse de son parti.

Après les localités de Divo, Bingerville, Agboville le leader de la jeunesse républicaine est arrivé le samedi 21 avril 2018 à San-Pédro. 

« Ça fait assez longtemps que le renouvellement des bases a été annoncé. Toute la Côte d’ivoire a été informée de la volonté du bureau national RJR d’injecter du sang neuf à la base du rassemblement des républicains. Et depuis, les élections se déroulent progressivement », a-t-il déclaré l’honorable Dah Sansan.

 En effet, les jeunes du RDR devraient, au cours de cette rencontre, choisir leur leader entre quatre prétendants à la présidence du RJR de la commune de San-Pedro.  Il s’agit de Sylla Habib, Keita Ouédji, Ouattara Amara et Koné Seydou.   

Pour consolider la flamme militante entre jeunes militants, le président Dah Sansan, a invité les différents candidats un consensus car, estime-t-il, c’est en cela qui permettra la victoire du parti dans cette localité. 

Malheureusement, cette démarche hautement importante pour l’avenir du RDR a été sans succès. « Nous sommes fatigués de la malhonnêteté de nos cadres politiques à San-Pedro. Parce qu’on ne veut plus qu’ils étouffent les militants ! Ils veulent nommer un président communal pour pouvoir le manipuler et nous ne voulons pas de cette manipulation à San-Pedro », confie un président de section qui botte en touche la proposition de son président. « Aujourd’hui, poursuit-il, nous ne voulons plus perdre les élections locales. Le RDR doit remporter toutes ces élections et le président communal que nous devons choisir, devra plaire à tous et sa mission sera de rassembler les jeunes du RDR qui sont divisés ».

« Si le bureau national veut revoir sa position afin que nous allions aux élections, nous sommes partant. Mais nous n’accepterons pas que l’on nous impose quelqu’un », a indiqué Sylla Habib, candidat à cette élection.

La recherche du consensus s’est poursuivie dans la matinée du dimanche 22 avril 2018 dans un hôtel de la place sans y parvenir. Le président Dah Sansan a donné une semaine de réflexion aux différents candidats.

Lagognon Thierry

24
April

‘’L’Académie danse les chérubins’’ a fêté samedi 21 avril l’an un de son existence à l’alliance française de San-Pédro.  Face à un grand public, les 55 élèves âgés de 5 à 27 ans ont rivalisé d’élégance et de charme en s’adonnant à leur passion favorite. Sketch, danse classique et œuvre  chorégraphiques associés aux danses traditionnelles du terroir, un cocktail proposé par l’animatrice Séhi Lydie Géraldine ont égayé la foule.

Créée le 13 décembre 2017, ‘’l’Académie danse les chérubins’’ a pour objet principal de promouvoir la danse par le biais de spectacle en privilégiant les échanges artistiques avec d’autres groupes. Un moyen également de ‘‘permettre à la jeunesse de San-Pedro qui aime l’art, la culture de pouvoir s’exprimer’’ selon Séhi Lydie Géraldine.

Profondément attachée à ce principe, ’l’Académie danse les chérubins’’ participe régulièrement aux rencontres de danse qui constituent un cadre privilégié de la création à travers la diversité des rencontres artistiques et culturelles organisés au niveau local mais aussi au niveau international.

Wozo vacance, variotoscop, FENAC-MISS, vacance culture, sont entre autres les compétitions locales auxquelles a participé cette jeune académie qui a à son actif de nombreuses compétitions internationales tenues au Ghana, Libéria, Guinée et le Burkina-Faso.

Zétia

23
April

Des fidèles catholiques de la région du sud de la Côte d’Ivoire, ont célébré la résurrection du Christ dimanche 15 avril dans leurs différentes cultures.

Selon le père curé de la paroisse saint Mathias Kalemba Mulumba de Yopougon Thierry Michel Mobio, initiateur de cette grande première, ce moment vise le brassage culturel. « J’ai initié la Pâques éclatée de la région du Sud avec la diaspora pour prôner l’unité dans un pays comme la Côte d’Ivoire, où la crise a secouée tout le monde. Il est de mon devoir, en tant que pasteur d’amener les cultures à s’unir autour de Jésus. Cela est possible entre nous chrétiens », a estimé le père Thierry Michel Mobio lors de son homélie devant des milliers de fidèles venus assister au riche patrimoine culturel de la région du sud.  « On ne peut être frères et sœurs en Jésus et vivre en ennemis. Or, lorsqu’on est frère, tout ce qui est barrière politique disparait. Aussi, on ne doit pas avoir peur d’aller vers l’autre quel que soit son ethnie, sa religion, son parti politique », a-t-il indiqué.

Pour cette deuxième édition, les catholiques de la région du sud notamment Aladjan, Abidji, Ebrié, Abouré, Avikam, étaient à l’honneur, ce dimanche 15 avril 2018. Ils ont, par leur culture, célébré la résurrection du Christ, deux semaines après la Pâques. C’était aussi une occasion pour la paroisse de trouver les moyens financiers et matériels pour bâtir une Eglise digne du Christ dans le diocèse de Yopougon. « A travers ce brassage de cultures, et dans cette joie de la résurrection du Christ, nous voulons demander aux chrétiens de mobiliser des fonds pour la construction de leur Eglise », a plaidé le père curé pour qui cette Pâques éclatée doit aller au-delà de ses attentes.

 

Brassage qui crée l’unité

L’année dernière, la paroisse Saint Mathias Kalemba de Yopougon a mobilisé toutes les cultures de son ressort territorial pour célébrer l’unité entre les fils et filles. Avec cette deuxième édition, on note un réel engouement chez les initiateurs et les fidèles. Les fidèles chrétiens sont sortis nombreux de la région du sud pour montrer leur savoir-faire. Avikam, Abidji, Abouré, Adjoukrou, ont alors répondu à l’appel. Durant deux heures d’horloges, ces groupes ethniques, ont présenté la diversité culturelle de leur région ou village.

Dans leurs tenues traditionnelles d’apparat, spécificité culturelle des lagunaires (pêche), instruments de musiques ont permis de magnifier le Christ ressuscité.

Un des doyens participants, François Mondou Mondou, de l’ethnie Ebrié, a dit sa joie de voir cette démonstration de cultures. « Nous sommes là pour ajouter quelque chose à l’humanité. Avec la Pâques éclatée, nous arriverons à mobiliser les fonds pour la construction de notre Eglise », a-t-il dit soulignant que la présentation du poisson, lors du passage de son groupe ethnique est une spécificité de la culture du peuple Ebrié, pêcheur.

Pour Albertine Amoakon, cette cérémonie prône plutôt l’unité entre les chrétiens. « La Paques nous permet également de nous aimer et de briser les barrières de l’indifférence », a-t-elle ajouté.

Cette année l’innovation a porté sur la notation par un jury les participants. D’autres groupes notamment ceux du Nord, de l’Est, du grand Ouest et de la Cedeao sont programmés les dimanches à venir afin de présenter leurs cultures mais aussi de mobiliser des fonds.

La pose de la première pierre, de l’édifice religieux, est prévue pour août 2018 et coûtera plus de 300 millions de FCfa.

Magloire Madjessou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

23
April

La libéralisation de l’espace audiovisuelle en Côte d’Ivoire est désormais une réalité. Quatre structures dont Life TV de Fabrice Sawégnon ont leur agrément d’exercer dans en Côte d’Ivoire. Le Directeur Général de Voodoo Group lancera très bientôt Life TV, l’un des produits de cette entreprise de communication et de publicité.

La pose de la première pierre du siège devant abriter les services de Life TV a été faite ce vendredi 20 avril 2018 à la Riviera Golf dans la commune de Cicody en face de l’Ambassade du Cameroun, non loin de l’Ambassade des Etats-Unis.

Life TV se veut une chaîne de proximité, de divertissement, avec beaucoup d’humour et parfois irrévérencieuse est surtout une chaine d’information générale et gratuite. Jean Claude Bayala, représentant du Ministre de la Communication, de l’Économie numérique et de la Poste, M. Bruno Koné, a invité le promoteur à un service de qualité. «L’Etat ivoirien fait tout ce qui est en son pouvoir pour vous aider à concrétiser ces projets. (…) On vous attend sur le terrain. Les ivoiriens sont très exigeants. On veut voir autre chose. On veut entendre autre chose », a-t-il indiqué.

A ce jour, l’équipe dirigeante de Life TV compte M. Vincent Broussard (Directeur Général), M. Aboubacar Coulibaly (Directeur Général Adjoint) et M. Guy Sahouegnon (Directeur des Programmes)

Monsieur Fabrice SAWEGNON, Président Directeur Général de LIFE TV et Monsieur Nicolas De TAVERNOST, Président du Directoire du Groupe M6, avaient signé le 14 décembre 2017 un partenariat stratégique à travers la prise de participation capitalistique du Groupe M6 dans le capital de LIFE TV, groupe privé ivoirien destiné à exploiter une licence de Télévision Numérique Terrestre (TNT) en Côte d’Ivoire et à y développer des activités de production télévisuelle.

Le Groupe M6, acteur majeur des médias en Europe, coté sur Euronext Paris, contrôle plusieurs chaines TNT nationales, dont la chaine de télévision gratuite en France, M6. L’actionnaire de référence du Groupe M6 est RTL Group, majoritairement détenu par le Groupe BERTELSMAN, leader européen du secteur des médias.

Ce partenariat permettra à LIFE TV de bénéficier de la grande expertise de son partenaire stratégique, le Groupe M6, en matière de diffusion télévisuelle et d’accélérer le développement de la production et de la valorisation des contenus ivoiriens. Il s’inscrit également dans la mise en capacité de l’écosystème audiovisuel ivoirien avec la construction d’une plateforme de production intégrant un studio moderne de 1.000 m2.

Cette alliance est le signe positif d’une confiance forte dans l’esprit entrepreneurial ivoirien et dans l’attractivité de la Côte d’Ivoire en termes d’investissements. Fabrice SAWEGNON, également fondateur du Groupe VOODOO, leader du secteur de la communication publicitaire en Côte d’Ivoire, marque ainsi son ambition de faire de LIFE TV l’acteur  le plus marquant et le plus engagé dans la révolution audiovisuelle, industrielle et culturelle en cours en Côte d’Ivoire.

LIFE TV est une initiative d’intérêt général, pensée pour l’avenir télévisuel de la Côte d’Ivoire et celui de toute la région Afrique francophone dans son ensemble. LIFE TV travaillera à l’éclosion de talents Africains.

JEN : source Voodoo com

21
April

Les agents de la direction régionale du ministère du plan de Bouaké ont pris vendredi, l’engagement de porter Jérôme Konan à la tête de la mutuelle générale des agents du ministère du plan, en présence de leur directeur régional, Ouattara Bassoulamana au cours de la présentation du programme social du candidat.

« Nous sommes approuvons le projet que vient de présenter Jérôme Konan, c’est pourquoi nous nous engageons à le porter à la tête de notre mutuelle », a déclaré Yao Kouamé Pascal, Chargé d’étude à la direction régionale du ministère du plan et du développement lors de l’étape de Bouaké.

Pour Kouamé Pascal, "c’est un projet de social qui permettra d’être unis et de communiquer ensemble afin de fédérer les forces pour la gestion de la mutuelle".

Ce projet est novateur estime Mme Sanogo née Ouattara Minata, agent à la direction de Bouaké car, selon elle, il prend en compte les aspirations des agents  besoin l’intérieur du pays. « On se sent parfois délaissé dans les prises de décisions", a-t-elle indiqué.

Selon Konaté fousseni, chef de service du personnel de la même direction, " à ce stade d’idée, la mise en œuvre de ce programme permettra le juger le président élu. « Pour le moment les idées qu’il vient d’énumérer sont très bonnes », a-t-il approuvé.

Le candidat Jérôme Konan de ‘‘la solidarité, a alors invité ses collègues de capitale du Gbèkè à lui apporter leur soutien afin de lui permettre la mise en œuvre de ce programme et atteindre l’objectif visé, celui de voir une mutuelle forte grâce au concours de chaque membre dans la prise de décision.

« Je m’engage à "créer un point focal dans chaque direction et je promets des postes aux agents des directions régionales au sein de mon bureau exécutif", s’est-il promis pour conclure.

Etape de Korhogo

Jeudi plutôt, avant cette étape de Bouaké, le candidat qui était face à ses collègues de Korhogo a eu le même soutien.

Ils ont annoncé jeudi, leur adhésion à son projet d’assistance social.

"Il y a longtemps que les choses sont floues à la mutuelle. Avec les projets de Jérôme Konan, nous sommes situés sur la gestion de notre mutuelle", a déclaré Aubin Lucas Behi agent à la direction régionale de Korhogo avant d’indiquer que "ce projet, est un projet qui prend en compte le volet social des agents du ministère du plan est le meilleurs qui vaille d’être soutenu.

Pour  Silué Konaté, Chargé d’étude à la direction régionale de Korhogo, "c’est un soulagement pour les agents de voir un tel projet en leur faveur. « Nous souhaitons qu’il soit élu au soir du scrutin afin de mettre en œuvre tout son programme pour le bien-être de tous les agents du ministère du plan », a-t-il plaide auprès des électeurs.

Pour le candidat Jérôme Konan Kouadio, une sous sa présidence, la mutuelle viendra en  appoint au syndicat, en misant sur le volet social des agents, c’est-à-dire, sur leur bien-être.

Le candidat Konan a entamé depuis mercredi 18 avril, sa campagne pour la présidence de la mutuelles des agents du ministère du plan avec pour priorité la mise en place d’un programme d’assistance sociale et économique du personnel en promettant la création de points focaux dans chacune des directions régionales du pays.

JEN (Source : sercom candidat)

19
April

Konan Kouadio Jérôme, Chargé d’étude à la direction de la planification spatiale (Dps), du ministère du plan et du développement, candidat à la présidence  de la mutuelle générale des agents dudit ministère, a présenté, après Abidjan, son projet social aux agents de la direction régionale de Yamoussoukro, capitale politique de la Côte d’Ivoire, le mercredi 18 avril 2018, au cours d’une rencontre.

Pour cet expert en planification, aucune planification ne peut atteindre l’objectif visé si ceux pour qui, le plan est conçu ne sont pas associés. Il estime dès lors que la participation active de tous les mutualistes à ses actions serait plus que nécessaire. "Ensemble avec Jérôme Konan pour un développement social et économique des agents du Plan", qu’il a comme slogan en est la parfaite illustration dans la tournée qu’il entamée depuis mercredi dans toutes les directions régionales du ministère du plan sur l’ensemble du territoire national.

« Je veux qu’ensemble nous puissions mettre en place un programme d’assistance sociale et économique du personnel du ministère du plan qui va prendre en compte le besoin des agents », a déclaré Jérôme Konan face à ses collègues à Yamoussoukro.

Pour lui, il faut une mutuelle générale des agents du plan "qui dispose d’un fonds social capable de pouvoir profiter à chaque agent".

A Yamoussoukro, le candidat Konan Jérôme, a promis mettre en place, juste après son élection, un comité pour rediscuter du cas de l’assistance sociale maladie afin de permettre aux agents d’avoir des prestations qu’ils ont toujours souhaitées.

Le chargé du personnel du plan de la direction régionale de Yamoussoukro, Fae Alain, a salué le programme du candidat Konan Jérôme qu’il qualifie de ‘‘bon projet" attendu par les agents du plan. Il a alors souhaité que "le futur président soit un homme d’action et non de bureau". 

Juste après M. Fae, M. Gbato Kanin, Chauffeur du personnel de cette direction régionale, a affirmé que les agents adhèrent totalement à ce programme et feront tout pour sa mise en œuvre qui passe par l’élection du porteur Konan Jérôme au soir du 26 avril 2018.

Le futur président de la MUGAP a aussi annoncé la "création de points focaux dans les différentes directions. Il a aussi promis des postes aux agents des directions régionales au sein de son bureau, une fois élu.

JEN : (Source sercom candidat J.K)

Page 3 of 27

Calendrier évènement

May 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...