Info News :
04
April

Le Gouvernement a, en conseil des ministres tenu ce mercredi 04 avril 2018, adopté une communication relative à la mise en place d’un régime de retraite complémentaire à capitalisation au profit des fonctionnaires et agents de l’Etat. Un projet qui vise une nouvelle politique de protection sociale.

Ce régime qui est une cotisation supplémentaire que devront consentir les fonctionnaires et agents de l’Etat, va permettre, selon le gouvernement, d’améliorer le revenu des fonctionnaires au moment de leur départ à la retraite en procédant à un reversement aux bénéficiaires d’une rente viagère payable par mois ou par un capital au moment de son départ à la retraire. 

Pour réussir ce projet, le conseil a instruit le ministre en charge de la protection sociale et l’ensemble des ministres concernés à l’effet d’engager un dialogue social avec les partenaires sociaux en vue de définir de façon consensuelle les principales caractéristiques de ce régime  de retraite  complémentaire ainsi que les conditions de sa mise en œuvre.

Selon le gouvernement, plus de 85%   des fonctionnaires  interrogés seraient déjà favorables à la mise en place de ce régime permettant de renforcer leur pouvoir d’achat au soir de leur vie.

Le gouvernement a aussi adopté une communication relative au recrutement dérogatoire des personnes en situation de handicap à la Fonction Publique au titre de l’année 2018.

Il s’agit pour le gouvernement de faciliter l’insertion socioprofessionnelle  de personnes en situation de handicap à la Fonction Publique en vue de lutter efficacement contre leur exclusion.

Cette politique du président Ouattara, qui a démarré depuis 2015, a permis cette année-là, l’insertion dans la Fonction Publique de trois-cents (300) personnes en situation de handicap.

Pour 2018, le gouvernement prévoit alors le recrutement de cent cinquante-huit (158) personnes en situation de handicap.

Instructions donc ont été données au Ministre de la Fonction Publique et à l’ensemble les Ministres concernés à l’effet de prendre les mesures appropriées pour la mise en œuvre diligente cette opération.

JEN

04
April

Le gouvernement ivoirien a adopté ce mercredi 4 avril 2018, en conseil des ministres, un projet de loi portant orientation de la politique de Santé publique visant à surveiller et à observer l’état de santé de la population pour une lutte efficace contre les épidémies afin d’améliorer l’état de santé de la population dans son ensemble. En somme, cette politique vise l’amélioration de la qualité de vie des personnes malades en garantissant la sécurité des soins et des produits de santé avec un personnel professionnel de la santé.

« Ce projet de loi, explique Bruno Koné, porte-parole du gouvernement, détermine les projets de santé et les réformes dans le domaine de la santé sur les 5 prochaines années. Il organise plus précisément une réponse stratégique globale qui fixe les grands principes, les programmes et les orientations  du système national de santé publique avec pour objectifs, la réduction de la mortalité et de la morbidité  évitable et de la disparité régionale  en matière de santé ».

Selon lui, ce document de référence servira de boussole au secteur afin d’améliorer l’offre et des performances  du système de santé public et privé.

JEN

29
March

 ‘‘Matos de fête’’ du groupe KANIS Communication, a annoncé ce jeudi 29 mars 2018 l’organisation le 31 mars 2018 et 1er avril 2018 d’un festival culturel artistique baptisé ‘‘MAQUIS MOBILE’’ dont l’édition 1 se tiendra à Williamsville dans la commune d’Adjamé. L’information de ce rendez-vous culturel et gastronomique a été donnée par AMA FALCOM, promotrice de l’évènement lors d’une conférence de presse tenue à la mairie d’Adjamé.

« ‘‘Maquis Mobile’’, qui est un concept de rapprochement, de joie et de partage de rythme, vise à promouvoir la culture ivoirienne à travers la musique urbaine », a expliqué AMA FALCOM précisant que cet évènement n’a pas vocation de remplacer les maquis mais plutôt un évènement complémentaire pour promouvoir ce secteur très prisé des ivoiriens.

Cet évènement sera enrichi de la participation de groupes Zouglous très en vogue en ce moment notamment ‘‘LES PATRONS et LES LEADERS’’ qui ont confirmé leur participation par leur présence à cette conférence de presse. Bien d’autres artistes Zouglou seront présents, affirment les organisateurs.

La participation du public à cet évènement est libre et gratuite, mais soumis à la consommation si l’on veut avoir un espace pour s’asseoir.

« Pour cette 1ère édition, le Zouglou sera à l’honneur avec la contribution des groupes tels que les Patrons et les Leaders », a annoncé la promotrice soulignant que l’évènement d’Adjamé marque le début s’une série de cette  manifestation qui va s’étendre à d’autres communes du District et de l’intérieur du pays.

Pour l’évènement, ‘‘MAQUIS MOBILE’’, propose au public des mets typiquement ivoirien et la boisson de toutes les marques recommandées à la consommation. Et c’est pour cela que la promotrice lance un appel aux tenanciers de maquis, restaurateurs, vendeuses, et tous les acteurs de la gastronomie et promoteur de la culture ivoirienne à venir faire connaitre leur talents et services aux festivaliers attendus pendant les deux jours de cet évènement, le premier du genre organisé à Abidjan.

JEN  

26
March

Tondon Kacou Guillaume, directeur général de TKG a été élu président de l’Union Patronale des Agences de représentation et de Promotion pharmaceutique de Côte d’Ivoire (UPAPCI) à l’issue de la première  assemblée générale ordinaire  qui s’est tenue à l’amphi de pharmacie de l’université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan pour un mandat de 4 ans. Une organisation qui vise un cadre de concertation et d’échanges.

Juste après son élection, il s'est dit "heureux d’avoir été désigné premier président de cette union ". Il s'est alors engagé à exécuter son programme proposé lors de sa campagne au cours de son mandat qui prend fin en mars 2022 en travaillant à la réalisation de celui-ci.  

Pour le tout premier président de l’UPAPCI, l’union qui compte 400 membres à sa création doit aller au-delà de ce nombre. D’où un accent sera mis sur la sensibilisation pour relever ce défi. « Nous allons travailler à sensibiliser afin que les adhésions soient encore plus élevées », a-t-il indiqué. Kacou Guillaume a ainsi annoncé des séries de formations avec des experts fiscaux. Mais toute fois il a promis  rencontrer, bien avant, dans les prochains mois, les décideurs de la santé et les responsables des impôts pour échanger sur le sujet.
"Nous avons à échanger, à construire des agences  respectueuses de l'intérêt et de l'économie du pays ", a-t-il souligné après avoir qualifié "d'injuste" le comportement de certains agents sur le terrain.

 " Organisons-nous pour qu’on nous associe aux décisions concernant notre secteur d’activité.

 ", a-t-il invité ses collègues.
Le  tout nouveau président a rendu hommage à tous les anciens pour leur soutien dans la mise sur pied de l’UPAPCI avant de placer son mandat sous le signe du rassemblement et de la solidarité.

Docteur Asoumou Danielle épouse N’goran de Naturadis Phama et Ablé Thomas de Sadiscom ont été élus pour leur part respectivement 1er et 2ème commissaires aux comptes de l’organisation.

Chaque membre a été invité à s’inscrire dans chacune des quatre commissions mise en place afin d’apporter son expertise au rayonnement de l’organisation. 

Contribution particulière

26
March

La troisième vague du Programme Conjoint de Réduction de la Pauvreté dans la région de San-Pedro dénommé ‘’initiative San-Pedro’’, qui a démarré samedi 10 mars 2018 dernier, a accueilli cette année 29 porteurs de projets.

Ce programme initié  en octobre 2015 par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’ivoire (CCI.CI) avec l’appui financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD)  a pour vocation la promotion  et le soutien à la création d'entreprises par des jeunes de la région de San-Pedro.

Lors de la cérémonie organisée le 23 mars  2018 à la salle de fête de’’ Dégny plage’’, la délégation régionale de la CCI.CI de San-Pedro a présenté les bénéficiaires, à l’issue des  deux jours de formation, au montage de plan d’affaires et d’accompagnement dont ils ont bénéficié.

A cette occasion, la présidente régionale de la Chambre de Commerce et d’Industrie, Linda Zraick, a indiqué que ce programme vise l’insertion de 350 jeunes dont 50 en emploi  salarié et 300 en auto-emploi. Ces derniers (300 jeunes) se former au montage de plan d’affaires et l’appui à la finalisation de 195 business plan. Linda Zaick a aussi précisé que pour ces trois années consécutives, se sont 116 porteurs de projets dont 59 hommes et 57 femmes qui ont été financés  à hauteur de 118 600 000 FCFA  par le PNUD.

« L’enjeu du projet ‘’initiative’’ étant la pérennisation des entreprise installées, les dispositions sont prises pour assurer le suivi post installation. Lesquelles dispositions intègrent des programmes de coaching, de mentorat, de club des entrepreneurs, de master-class, qui permettront aux jeunes entrepreneurs de garantir l’accroissement de leurs activités », a-t-elle expliqué.

Pour Komara Moussa, Chef du département ‘’Appui et conseil aux entreprises’’ de la CCI-CI, le bilan du projet est satisfaisant, au regard des résultats réalisés. Au titre de ces résultats, on peut noter  une augmentation significative des chiffres d’affaires des jeunes entrepreneurs, avec des montants ayant évolué de 2 à plus de 4 millions de FCFA, chez les femmes, et de 3 à 10 millions FCFA, chez les hommes.

 Cependant, il a déploré un faible taux de remboursement des prêts accordés aux  promoteurs, un taux estimé à 33%.

« Faites davantage d’efforts pour rembourser et garantir ainsi la pérennisation de ce projet afin d’en faire bénéficier à un plus grand nombre de jeunes de la région », a conseillé Komara Moussa.

Zétia

25
March

L’application eBanque sang initiée par l'Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications (ANSUT) dans le cadre du projet du gouvernement ivoirien dénommé eGouv, a remporté ce vendredi 23 mars, le prix Best innovative eGouv solution à l’Africa Pay&ID EXPO à Marrakech au Maroc.

Cette application permet notamment de visualiser en temps réel le nombre de poches de sang disponibles dans tous les dépôts de sang de Côte d’Ivoire, gérer les stocks disponibles dans chaque dépôt via une carte interactive et mettre à jour les stocks disponibles en fonction des livraisons reçues et des délivrances effectuées.

L’ANSUT a mis en place en collaboration avec le Centre Nationale de Transfusion Sanguine (CNTS), cette plateforme déployée dans 117 dépôts qui dépendent de 21 Antennes de Transfusion Sanguine (ATS) ou Centres de Transfusion Sanguine (CTS). 

Ainsi les demandes de sang peuvent être traitées directement dans les établissements sanitaires (CHU, clinique, centre de santé, etc.), par des professionnels et les produits sanguins acheminés dans les conditions requises jusqu’aux patients. 

Pour les responsables de l’ANSUT, à travers la ebanque de sang, les malades, les femmes enceintes et victimes d’accident seront plus efficacement pris en charge par les établissements sanitaires. 

En 2014, 142 000 poches ont été récoltées au Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) sur un objectif de 230 000. L’insuffisance de stocks génère une tension sur la disponibilité et la répartition des poches de sang.

Sercom : ANSUT

Calendrier évènement

October 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...