Info News :
26
September

Côte d’Ivoire : Les Patrons de la Presse numérique et l’OSER préparent un partenariat

Publié dans Sociétés

Une délégation de l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPLC) conduite par son Président Nando Dapa a échangé ce mardi 26 septembre 2017 avec Mlle Sam Sonia, responsable de Communication de l’Office de la Sécurité Routière (OSER).

Cette rencontre qui s’est déroulée au siège de l’OSER dans la Commune de Koumassi (District d’Abidjan) vise à jeter les bases d’un partenariat entre les deux structures. Au terme de ladite rencontre, les deux parties ont convenu la finalisation du projet après l’aval du Directeur général, M. Echui Acka. Pour ce faire, Mlle Sam Sonia a promis organiser une rencontre entre le Directeur général de l’OSER et les Responsables de l’UPLCI dans un bref délai.

A cette séance de travail, la délégation de l’UPL-CI était composée de son Président, Nando Dapa, du 2ème Vice-président, Gervais Djidji et du Trésorier général, Benoît Kadjo.

Info : UPLCI

11
October

Côte d’Ivoire : Le DG de l’Oser présente la vision du gouvernement dans la lutte contre l’insécurité routière à l’UPL-CI

Publié dans Sociétés

Dans un programme de professionnalisation du secteur du transport urbain,  l’Office de la Sécurité Routière (OSER), a entrepris le renforcement de capacité d’environ deux cents (200) chauffeurs de taxis-compteurs. Après la formation d’une centaine, il y a quelques semaines, trente et deux (32) sont aujourd’hui à l’école de la maitrise du code pour une bonne manœuvre du volant dans la capitale économique du pays.

Appréciant, l’engagement de l’UPL-CI à aider son institution à atteindre les missions qui lui sont assignées, le Directeur Général de l’OSER, Dr Echui Aka Désiré a accordé ce mardi 10 octobre 2017 une audience à cette organisation professionnelle de la presse à l’effet de partager les visions qui puissent aider les deux entités dans leurs actions. Et c’est au terme de cet échange que les 32 apprenants en situation ont reçu la visite surprise de l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI) qui a décidé d’accompagner l’OSER dans ses différentes campagnes de sensibilisation.

« Nous avons en commun, le partage de la communication. Dans notre domaine qui est sécurité routière, tout commence par la communication et se termine par la communication. Quand vous devez faire quelque chose, il faut l’annoncer et une fois fini, il faut dire que c’est fini », a expliqué le Directeur Général la tâche qui est la sienne non sans souligner que sa tutelle, le ministère du transport ayant mis un point d’honneur sur la prévention en matière de sécurité, l’institution se doit donc de tout mettre en œuvre pour que le massage de la sensibilisation atteigne la cible. « J’ai voulu vous rencontre afin de m’imprégner du sens de votre démarche », a-t-il ajouté sous le regard bien veillant de son assistante Mlle Sonia SAM qui avait auparavant reçu le bureau de l’UPL-CI à la demande de son patron.

Aussi, conscient que la méthode classique qui consiste à lancer un simplement message sur des antennes ne porte plus assez, Echui Aka estime-t-il qu’il faut aujourd’hui des supports qui touchent et qui permettent de prendre conscience. Dès lors, la contribution de la presse numérique apparait, selon lui, comme d’un apport important dans les campagnes de sensibilisation à la prudence sur les routes.

« Vous pouvez compter sur nous. Nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans cette difficile mission qui vous a été assignée », a rassuré le président de l’UPL-CI NANDO Dapa qui avait à ses côtés son vice-président Gervais Djidji, son Secrétaire Général, Jules Eugène N’DA, le trésorier Benoît Kadjo, Opportune Bath en charge des relations publiques et Adama Bakayoko, secrétaire adjoint au projet.

UPL-CI

13
September

Le Gouverneur du district d’Abidjan invite les Japonais à venir massivement investir dans son pays

Publié dans Economie - Business

En mission du 11 au 13 Septembre à Yokohama au Japon Robert Beugré Mambé a invité les hommes d’affaires japonais à choisir la destination de la Côte d’Ivoire pour y investir. « La Côte d’ivoire et Abidjan ont les potentialités, le Japon et Yokohama ont toute la technicité. Alors venez prendre votre part dans le développement de notre pays et sachez qu’en investissant en Abidjan, c’est un vaste marché de plus de 300 millions que vous aurez car la Côte d’Ivoire est la locomotive de l’espace ouest africain » a d’entrée plaidé le gouverneur Mambé au siège de la mairie de Yokohama à la faveur d'une signature de proclamation d'échange et de coopération entre Abidjan et Yokohama.

La délégation conduite par Robert Beugré Mambé, bien encadré par  SEM Klôh Weya, Ambassadeur de la Côte d’’Ivoire au Japon a d’abord été reçue par le Président du Conseil Municipal, Ken Matsumoto et ses membres qui ont salué la Côte d’Ivoire et exprimé leur volonté de développer la coopération décentralisée avec Abidjan. Robert Beugré Mambé a également eu un tête-à-tête avec Mme Fumiko Hayashi, Maire de Yokohama. Celle-ci fait partie des 40 femmes les plus influentes au monde, selon le magazine Forbes.

Robert Beugré Mambé et Fumiko Hayashi se sont alors engagés « établir et approfondir des relations de coopération culturelle et des partenariats économiques entre leurs villes afin de contribuer à la paix et au développement dans le monde ». Il s’agit concrètement de partager les expériences et les idées dans les domaines de la résolution des problèmes urbains et la promotion du développement urbain, de la promotion de la femme et la promotion des échanges culturels entre les jeunes générations.

Ce partenariat devra permettre à ces deux collectivités de devenir un modèle de référence dans les relations entre le Japon et la Côte d’Ivoire, mais surtout dans la réalisation du Plan Franco- Japonais de coopération pour l’Afrique afin de parvenir à l’Objectif de Développement Durable. Abidjan ayant été identifiée en octobre 2015 par les gouvernements français et japonais pour servir de ville pilote à la réalisation de ce projet qui prend en compte les questions de santé et de sécurité en Afrique.  

La délégation ivoirienne a donc pu échanger avec les élèves de l’école primaire de Sakuraoka. A cette étape, Mambé a présenté des fèves de cacao, utilisée pour la fabrication de chocolat aux 300 écoliers de cet établissement qui ont manifesté leur envie de toucher les cabosses et d’en savoir un peu plus sur ce produit.

La délégation s’est ensuite rendue au centre de contrôle du trafic routier, au port de Yokohama, au centre d’Incinération des déchets de Tsurumi (la ville en compte neuf unités) et à Kosyan, société de fabrication de matériel et logiciel de signalisation et gestion de trafic.

La délégation a aussi échangé avec Masaaki Kato, Vice-Président de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA), dont la mission essentielle est de coordonner l’aide publique au développement du gouvernement Japonais. Robert Beugre a alors souhaité qu’un groupe de travail soit mis sur pied sous la supervision de l’Ambassadeur pour un suivi de cette coopération décentralisée qui selon lui, « sera très bénéfique pour les ivoiriens ». 

L’Ambassadeur Klôh Weya a offert un diner à la délégation en présence de plusieurs diplomates japonais dont Okamura Yossufumi, ancien Ambassadeur du Japon en Côte d’Ivoire. Celui-ci a salué les actions du gouverneur Mambé lorsqu’il présidait la  Commission Electorale Indépendante (CEI). A son tour l'ex président de la CEI a salué le soutient du japon dans les préparatifs des élections de 2010.

 Source : DIRCOM DAA

Calendrier évènement

October 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...