Info News :
28
August

Côte d’Ivoire : Plus de 100 mille moutons pour la Tabaski 2017 afin de casser les prix

Publié dans Sociétés

Le ministère des ressources animales et halieutique a effectué ce lundi 28 août 2017 une visite à l’abattoir de Port-Bouet où se tient la foire annuelle de mouton organisée par le District d’Abidjan afin de se faire une idée de l’offre et de la demande à 4 jours de la célébration de la Tabaski, prévu le 1 er septembre 2017.

Aux termes de cette visite, Dr Méité Zoumana, Directeur de cabinet représentant le Ministre Adjoumani s’est dit satisfait, cette année, de l’état d’approvisionnement et de la qualité du marché de moutons à la veille de la Tabaski. « C’est le Ministre Kobenan Kouassi Adjoumani qui m’envoie en mission sur les différents marché du District d’Abidjan pour s’assurer du bon état d’approvisionnement en bétail de nos différents marché afin que chaque musulman puisse avoir dans les meilleures conditions du prix, le mouton du sacrifice pour la Tabaski. Il y a des moutons pour  toutes les bourses. Les prix varient de 50.000 FCFA à 1.000.000 FCFA. Le gouvernement ivoirien a mis en place un comité de lutte contre la vie chère qui est au travail. Nous sommes sur un marché concurrentiel et le gouvernement a fait en sorte que l’offre soit à un niveau afin de faire baisser les prix. De 80.000 têtes l’année dernière, nous sommes aujourd’hui à 100.000 têtes d’ovins et 11.000 Bovins. Nous sommes donc satisfait du travail abattu par le District, organisateur de cette foire », a déclaré le Directeur de cabinet juste après avoir faire le tour de quelques enclos abritant les ovins.

Selon Dr Méité, les moutons de tabaski étant des moutons sélectionnés, des moutons de qualité pour le sacrifie à Dieu, les fidèles musulmans voulant s’acquitter de ce rituel pourront le faire s’ils tiennent seulement compte de leur bourse. « Il ne faut pas venir avec 50.000 FCFA et vouloir un mouton de 1.000.000 FCFA, ça, ce n’est pas possible. C’est ce que je voulais souligner. Si vous venez avec 60.000 FCFA, vous aurez un mouton à ce prix », a-t-il précisé.

Pour le Vice-Gouverneur  du District d’Abidjan, Yéo Klotioloman, cette année, l’accent a été mis sur la sécurité et l’assainissement du lieu de la foire : « Le District qui est organisateur de la foire a pris toutes les dispositions sécuritaires pour que toutes les activités des opérateurs économiques se déroulent dans un environnement paisible. Nous avons mobilisé les forces de l’ordre et encouragé nos partenaires à venir faire des affaires à Abidjan. Ce qui a permis un approvisionnement important du marché », a indiqué M. YEO invitant les musulmans à aller prendre leur bête sans se faire des soucis.

JEN

28
August

Côte d’Ivoire : Pour la Tabaski, ce mouton coûte 1,6 millions FCFA

Publié dans Sociétés

« Ce moutons coûte 1,6 millions FCFA. Mais son ‘‘kari kari’’, c’est-à-dire son dernier prix est à 1,2 millions FCFA », a indiqué ce lundi 28 août 2017 le propriétaire de ce bélier de 3 ans convoyé du Tchad pour la célébration de la Tabaski de ce vendredi 1er septembre. Le sacrifie à DIEU vaut plus que ce prix », souligne M. Traoré qui le voulait mais sa bourse ne lui permettant pas, il a dû se résigner et prendre un de 500 mille FCFA. Les prix des moutons cette année oscillent entre 50.000 FCFA et 1,6 millions FCFA.

Cette année, le marché du bétail est largement fourni par rapport aux années précédentes selon le District d’Abidjan. 100 mille ovins et 11 mille bovins ont été importés et mis en vente sur le marché ivoirien. Les musulmans ivoiriens ont seulement quelques 4 jours pour s’acheter une bête pour la Tabaski.

Béatrice Val       

03
September

Côte d’Ivoire/Tabaski à San Pédro : Le corps préfectoral et les élus communient avec les musulmans

Publié dans Sociétés

A l’occasion de la fête de la Tabaski, le représentant du préfet de région, le Secrétaire général 1 de la préfecture de San Pedro, Ettien Etienne,  a exhorté, ce vendredi 1er septembre 2017, les fidèles musulmans à la paix et à la cohésion sociale.

La prière organisée  pour la circonstance s’est déroulée à la place publique du quartier Terre rouge de San Pedro.

Le Secrétaire Général 1 qui avait à ses côtés le député Anoblé Félix, le 1er adjoint au maire, Diarrassouba Brahima et du représentant du préfet de police,  a expliqué que la cohésion sociale qui passe par la paix est actuellement de plus en plus menacée en Côte d’Ivoire. Cependant, estime-t-il, l’amour du prochain, la fraternité, la tolérance et surtout la réconciliation des filles et fils de ce pays doivent faire partie du quotidien de tous ceux qui vivent en Côte d’Ivoire.

Le Secrétaire Général 1, à cette occasion, a invité ses  administrés à collaborer avec les forces de l’ordre pour préserver la quiétude et la tranquillité dans leurs quartiers respectifs. Il a par ailleurs demandé à la communauté musulmane de continuer de prier pour  la Côte d’Ivoire, afin que la paix, la stabilité  soient maintenus au pays.

Zétia

01
September

Côte d'Ivoire : L’Imam Traoré Mamadou nostalgique de l’ère Houphouët, plaide pour la paix et la stabilité du pays

Publié dans Politique

L’Aïd-el-kébir ou la fête de la Tabaski a été célébré ce vendredi 1er septembre 2017 en Côte d’Ivoire. Au cours de la cérémonie officielle qui a eu lieu à la grande mosquée de la Riviéra Golf, l’Imam Traoré Mamadou, très nostalgie de la Côte d’Ivoire de l’ère Houphouët, a appelé à l’unité pour une paix durable dans le pays.

« Je profite de cette tribune pour saluer solennellement le Chef de l’Etat et ses collaborateurs pour cette conduite sage et responsable et pour tout ce qu’ils ont fait et continuent de faire afin que la Côte d’Ivoire redevienne comme elle était au temps de Félix Houphouët-Boigny, son premier Président, un havre de paix, de stabilité, de cohésion et de prospérité », a rappelé l’Imam célébrant Traoré Mamadou les moments de la Côte d’Ivoire glorieuse sous son père fondateur juste après avoir déploré les bruits de bottes et les revendications sociales en début d’année.  

« Comme nous le savons tous, notre pays a connu en janvier et en mai dernier des moments difficiles dus à la mutinerie d’une partie de ses militaires et à une grève générale des fonctionnaires ayant pour mobile, entre autres, des revendications salariales. Ces évènements ont failli plonger la Côte d’Ivoire, à nouveau, dans le chaos dont on connait les conséquences dramatiques. Mais cela a pu être heureusement évité grâce d’une part aux prières de nos guides religieux, toutes confessions confondues... », a-t-il indiqué, saluant la voie de la sagesse empruntée par le chef de l’Etat pour éviter, selon ses propres termes le chaos au pays. «Grâce à la sagesse dont ont fait preuve nos autorités politiques avec à leur tête SEM Alassane OUATTARA, Président de la République et Chef suprême des armées, qui, au lieu de répondre à la force par la force, ont plutôt choisi la voie du dialogue pour trouver une solution pacifique, consensuelle et prenant en compte l’intérêt supérieur de la nation », a-t-il conclu.

« Ces difficultés sont derrière nous. En tant que 1er responsable, nous continuerons de veiller sur la sécurité de nos concitoyens », a indiqué Alassane Ouattara qui a prié ce vendredi avec son chef du gouvernement et plusieurs membres du gouvernement.

JEN  

Calendrier évènement

December 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...