Info News :
20
December

Côte d’Ivoire : le Groupe M6 entre dans le capital de LIFE TV pour l’exploitation de la TNT

Publié dans Economie - Business

Le Groupe M6 est entré dans le capital de LIFE TV, groupe privé ivoirien ayant obtenu une licence d’exploitation de Télévision Numérique Terrestre (TNT) en Côte d’Ivoire avec pour mission principale le développement d’activités de production télévisuelle.

L’accord de ce partenariat stratégique de prise de participation capitalistique a été signé le 14 décembre 2017 entre Fabrice SAWEGNON, Président Directeur Général de LIFE TV et Nicolas De TAVERNOST, Président du Directoire du Groupe M6.

Le Groupe M6, acteur majeur des médias en Europe, coté sur Euronext Paris, contrôle plusieurs chaines TNT nationales, dont la chaîne de télévision M6 gratuite en France. L’actionnaire de référence du Groupe M6 est RTL Group, majoritairement détenu par le Groupe BERTELSMAN, leader européen du secteur des médias. 

Ce partenariat permettra à LIFE TV de bénéficier de la grande expertise de son partenaire stratégique, le Groupe M6 en matière de diffusion télévisuelle. Il permettra également d’accélérer le développement de la production et de la valorisation des contenus ivoiriens.

Ce partenariat s’inscrit dans la mise en capacité de l’écosystème audiovisuel ivoirien avec la construction d’une plateforme de production intégrant un studio moderne de 1.000 m2.

Cette alliance est le signe positif d’une confiance forte dans l’esprit entrepreneurial ivoirien et dans l’attractivité de la Côte d’Ivoire en termes d’investissements.

Fabrice SAWEGNON, fondateur du GROUPE VOODOO, leader du secteur de la communication publicitaire en Côte d’Ivoire, marque ainsi son ambition de faire de LIFE TV l’acteur  le plus marquant et le plus engagé dans la révolution audiovisuelle, industrielle et culturelle en cours en Côte d’Ivoire.

LIFE TV est une initiative d’intérêt général, pensée pour l’avenir télévisuel de la Côte d’Ivoire et celui de toute la région Afrique francophone dans son ensemble. LIFE TV travaillera à l’éclosion de talents Africains.

JEN

11
January

Côte d’Ivoire/Municipal au plateau : « Il ne faut pas déplacer le débat, Bandjo s’est lui-même éloigné de ses militants », affirme Wiliams Koffi

Publié dans Politique

L’heure a sonné d’abattre toutes les cartes au lendemain de l’annonce faite par le chef de l’Etat de la tenue des élections locales. La bataille qui fait rage depuis la déclaration d’intention de candidature de Monsieur Fabrice Sawegnon à la mairie du Plateau, vient de prendre un autre virage ; celui discréditer au maximum l’adversaire.

En effet, mardi 09 Janvier dernier, lors de leur conférence de presse, Goly Kadjo Edgar, Kouadio Aristide et Hannot Kapet Mathieu, qualifiant Fabrice SAWEGNON de simple citoyen qui se livre à des actes de violence sur ses concitoyens se sont interrogés de ce qu’il fera du pouvoir que lui conférerait sa fonction de premier magistrat ‘‘si la population commettait l’erreur de l’élire Maire du Plateau’’?

Ce jeudi 11 janvier 2018 en réponse à la conférence de presse des pro-Bendjo, Williams Koffi et Clément Adjouroufou qui co-animaient ont à leur tour indiqué que ‘‘c’est plutôt Akossi Bendjo qui a installé, depuis son avènement à la tête de la commune du plateau, une vraie dictature. Sa posture frustre inutilement une grande majorité des militants du PDCI de la commune pour sa gestion qualifiée ‘‘d’anachronique’’ des hommes.

Pour eux, il ne faut pas déplacer le débat ailleurs. Les militants se sont éloignés d’Akossi Bendjo et non du PDCI-RDA pour mauvaise gestion aussi bien des hommes que des ressources financières mises à sa disposition. « Monsieur Akossi Bendjo s’est rendu coupable de détournement massif de déniers publics à la tête de la mairie du Plateau et c’est là se trouve le débat », a martelé Williams Koffi

Aussi, ont-ils profité de cette conférence de presse pour faire une mise au point sur un certain nombre d’allégations faite pour saper leurs actions aux côtés de M. Sawegnon.

« Nous sommes parti chercher Monsieur Sawegnon en qui nous avons trouvé des qualité d’un vrai acteur de développement pour venir donner un second souffle à notre belle commune qui a cessé de vivre sous Akossi Bendjo. Nous irons sur une liste d’indépendant parce que M. Sawegnon, comme à mainte reprise vous l’a signifié, n’est militant d’aucun parti politique. Il n’y a donc pas de guéguerre entre le PDCI-RDA et RDR et il ne saurait y avoir parce que nous ne quitterons jamais notre PDCI », ont-ils conclu.          

JEN

14
January

Côte d’Ivoire/Election municipale : Sawegnon reçoit du renfort et annonce la retraite de Bendjo

Publié dans Politique

Akossi Bendjo, aura-t-il encore du répondant contre le rouleau compresseur qui vient d’être déployé par Fabrice Sawégnon, candidat déclaré à la municipale dans la commune du plateau où il est le maire depuis 17 ans. Ives Zogbo Junior, Noël Douré et Lucson Pado intègrent l’éqipe du challenger d’Akossi Bendjo.

En effet, l’important dispositif aussi bien matériel, financier que humain mis en place par le candidat qui se fait appeler ‘‘Fils du Plateau’’ dénote de son engagement à terrasser vaille que vaille le maire PDCI sortant de la commune du plateau, le centre des affaires de la capitale économique du pays.

Ce dimanche 14 Janvier 2018, les populations résidents qui avouent publiquement ne plus se reconnaitre dans la gestion du maire Bendjo, gestion qu’elles qualifient d’ailleurs de ‘‘scandaleuse’’, se sont données rendez-vous dans le hall de la Caistab au plateau pour faire allégeance à M. Sawégnon à qui, elles ont présenté les vœux de paix et de prospérité 2018 mais surtout de l’assurer de leur total soutien à sa candidature à la mairie du Plateau.

Tour à tour, mouvements et associations de jeunesses, de femmes, de séniors du Plateau dénonçant les détournements de dénier publics et la mauvaise gestion des hommes faite par le maire sortant, ont appelé les électeurs, notamment les populations résidents à opter pour le changement avec Fabrice Sawégnon au prochain scrutin municipal.

« Nous sommes ici pour célébrer un homme qui sera dans quelques jours le Maire de notre belle cité », a indiqué Martin Koffi, président du comité d’organisation, plantant le décor de la cérémonie du jour.

La fracture entre Akossi Bendjo est ses administrés semble totale et difficile à ressouder. « Si Akossi Bendjo n’a pas su se faire aimer pendant 17 ans, ce n’est pas faute à M. Sawégnon qui, en tant que fils du plateau, connaissant nos difficultés, a décidé de voler à notre secours. Ce qu’il n’a pas pu faire en 17 ans, ce n’est pas en 5 ans qu’il le fera. Son temps est passé, il doit partir », a affirmé Madame Tro, présidente de Initiative femmes du plateau, tournant ainsi la page Akossi Bendjo.    

Pour le président de l’Union des Jeunes du Plateau, Ouattara Moustapha, cela ne fait l’ombre d’aucun doute, la clé de l’avenir de la jeunesse du plateau se trouve entre les mains de Fabrice Sawégnon qu’il appel d’office Monsieur le maire. « Sans être le maire de notre commune, ce que vous avez fait pour la jeunesse, le maire sortant n’y a jamais pensé. 31 jeunes ont eu leurs projets financés à hauteur de 20 millions FCFA. Monsieur le Maire, votre victoire n’est plus loin », a-t-il soutenu avant d’inviter ses camarades à ne pas manquer l’opportunité d’un meilleur avenir que leur offrira M. Sawegnon une fois à tête de la gestion de la mairie du Plateau.  

Votre avenir ne se trouve pas dans les tee-shirts, ni dans les sandwichs de campagne que l’on vous offre, mais il se trouve dans le financement de vos projets qui permettent de vous réaliser. Sachez qu’un maire, est un manager, un visionnaire qui sait se projeter dans le futur en partageant le quotidien de ses administrés et Fabrice Sawégnon en est un », déclaré Ives Zogbo Junior qui a décidé de l’accompagner dans cette aventure.

« Après vous avoir écouté et vu ce film documentaire qui a été projeté sur nos actions en faveur de nos population, j’ai senti tout l’amour que vous me portez et du coup, j’ai eu conscience de ma responsabilité à vous apporter la victoire pour un grand soulagement », a déclaré Fabrice Sawégnon pour qui le moment est venu de donner un second souffle à la commune qui l’a vu grandir.

« 17 ans après, quel bilan peut nous faire l’actuel maire ? Trop, c’est trop ! Il est temps que les choses changent au plateau. En 2 ans, ce que nous avons fait, personne ne l’a fait avant nous. Nous ne sommes pas maire, mais nous avons un bilan. L’heure de la retraite (de Bendjo, NDLR) a sonné », a indiqué le challenger d’Akossi Bendjo invitant surtout ses partisans à une campagne civilisée en ne cédant pas à la provocation.

«Si vous finissez vos messages sur facebook, mettez toujours un cœur. On n’a pas besoin d’insulter quelqu’un. On n’a pas besoin de provocation car celui qui provoque a un problème. Donnez-leur de l’amour car ils ont un problème », a-t-il soutenu invitant ses partisans à occuper le terrain dès ce lundi 15 Janvier jusqu’à la tenue du scrutin. Pour ce faire, il a renouvelé la dotation allouée aux mouvements et associations engagés dans sa campagne. Et séance tenante, un millions FCFA a été remis à la jeunesse, un autre million FCFA aux femmes et 500 milles FCFA aux séniors.        

JEN   

Calendrier évènement

January 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...