Info News :

07
November

Côte d’Ivoire : pour sa contribution à la scolarité de leurs enfants, Fabrice Sawegnon offre 4 millions FCFA aux femmes du plateau et promet un nouveau visage à la commune

Publié dans Politique

4 millions de FCFA! C’est le montant de l’enveloppement distribué en guise de don par Fabrice Sawegnon, PDG de Vodoo Group, ce lundi 06 novembre 2017 à 100 mères de famille habitant la commune du plateau. Soit 40.000 FCFA par enveloppe que chacune a reçue.

Ce geste, précise le donateur, s’inscrit dans le cadre de son engagement à contribuer au bien-être des populations de la commune du plateau qui a, selon lui, perdu tout repère du social qu’il avait, il y a quelques décennies en arrière.

« Nous action vise à donner un sens à l’amour que nous avons pour nos prochains. Nous en avons reçu, c’est à notre tour de donner un peu de ce que nous avons reçu », a expliqué M. Sawegnon, soulignant que son action du jour n’a qu’un seul but, celui d’aider les mères qui tiennent la gestion des foyers, à scolariser leurs enfants.

Ayant décédé depuis pratiquement deux années à briguer la magistrature de cette commune, Fabrice Sawegnon, pour garder le contact avec les populations du plateau, ne cesse de multiplier les actions sociales en leur faveur.

Cette cérémonie a donc été l’occasion pour lui, de faire un certain nombre de précision sur ses ambitions pour cette commune qui, indique-t-il, suscitent des interprétations tendancieuses visant à dévoyer le sens de ses actions.

Pour M. Sawegnon, le plateau a besoin d’un nouveau souffle que l’actuel conseil municipal, malgré tous les moyens dont il dispose, ne peut donner. « Depuis que nous avons commencé à parler de l’état de délabrement avancé, rien n’est fait pour apporter des corrections d’améliorer le cadre de vie des habitants de cette belle commune que nous avons connue. C’est dire que la préoccupation du conseil municipal est ailleurs », s’est-il indigné avant de réaffirmer sa volonté de donner un nouveau visage au centre des affaires de la capitale économique du District d’Abidjan.

« Pour nous, transformer le plateau, donner un nouveau visage à cette commune qui nous a vu grandir, c’est donner un environnement sain, un environnement social valorisant ses habitants », a affirmé M. Sawegnon, se donnant 12 mois seulement pour que l’on voit l’impact de ses actions, une fois à la tête de cette commune. 3 mois suffisent, selon lui, pour réhabiliter les quatre établissements primaires publics de cette commune afin de donner aux enfants l’envie d’aller à l’école dans de bonnes conditions.

Clément Adjourouffo, Williams Koffi, Mesdames Flanie, Sako, Tro Odette, Djirabou Justine qui partagent les ambitions de M. Sawegnon se disent convaincus que 2018 consacrera l’avènement de leur ‘‘champion’’ à la tête de la commune du plateau, année où prendra fin la souffrance ses populations selon Mme Tro Odette.

JEN      

09
January

Côte d’Ivoire : Le patron de Voodoo groupe devant la justice pour violence sur des jeunes du plateau

Publié dans Politique

Des jeunes proches du maire Akossi Bendjo ont décidé de mettre un terme aux ambitions de Fabrice Sawegnon, candidat déclaré à la mairie du Plateau, quartier des Affaires de la capitale économique de la Côte d’Ivoire. Une poursuite, en réponse à la dénonciation faite il y a quelques mois par le camp Sawegnon auprès de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance, est engagée contre ce dernier devant le Tribunal Correctionnel du Plateau pour séquestration, enlèvement, coups et blessures, vol et complicité par des jeunes proche du maire du plateau. Il devra répondre de ces accusations devant la justice le vendredi 12 Janvier 2017 prochain.

Dans une conférence de presse animée ce mardi 09 Janvier 2017 au plateau, Goly Kadjo, KOUADIO Raymond Aristide et HIANNOT Kapet Guy Mathieu, le Président Directeur de Voodoo Groupe, M. Sawegnon aurait attenté à leur vie. Il aurait engagé ses hommes de main à leur trousse dans la nuit du mardi 07 au mercredi 08 novembre 2017. « Arrêtés par les occupants de la voiture noire, ils nous ont conduit au Commissariat de police du 18ème arrondissement de la Riviéra 3 SIDECI, où nous avons vu Monsieur Fabrice SAWEGNON », ont indiqué les conférenciers avant d’expliquer les sévices qu'ils ont subi dans les locaux de leur prochaine destination.  

« Quelques temps après, pour des raisons inconnues, le cortège de nos ravisseurs s’est rendu à la Gendarmerie de Cocody où GOLY Kadjo a été extrait du groupe pour être molesté, bastonné pendant deux heures de temps en présence et sur ordre de Fabrice SAWEGNON », ont dénoncé les conférenciers. Ce jour-là, expliquent-ils toujours, un de leur camarade, le nommé TAKI Claver devait se rendre en France. Mais pour des formalités administratives incomplètes, il n’a pas pu prendre son vol.

Alors qu’ils avaient jugé bon de le rejoindre à l’aéroport pour l’aider à trouver une solution aux difficultés de leur ami, ils constateront que ce dernier est pris au piège par le camp Sawegnon qui le tenait dans une grosse cylindré stationnée au niveau du rond-point de la Riviéra 3, aussi appelé 9 Kilo. Ses ravisseurs attendaient patiemment pour également s’en prendre à eux. Et lorsque les occupants qui seraient des proches de M. Sawegnon les ont aperçus, ceux-ci ont engagé la poursuite et les ont très vite rattrapés pour ensuite les soumettre à un exercice d’extorsion d’aveu assorti de menace.

« Fabrice SAWEGNON nous menaça de mort et promit de nous faire assassiner à la MACA si nous y étions déférés, à moins que GOLY Kadjo ne fasse une déclaration mensongère contre le Maire Akossi BENDJO. Sous la contrainte, et afin de préserver nos vies, GOLY Kadjo Alfred a fait une déclaration filmée dont les mots lui étaient dictés par Fabrice SAWEGNON », ont-ils dénoncé cette pratique condamnable, selon eux, par la justice.       

Mais le camp Sawegnon ne semble nullement pas ébranlé par ces accusations. « Est-ce qu’on peut faire voyager quelqu’un contre son gré ? C’est une manigance d’Akossi Bendjo qui voulais faire disparaitre le témoin à charge dans la plainte déposée contre lui à la haute autorité pour la bonne gouvernance. Mais rassurez-vous, notre avocat a été saisi et nous vous donnons rendez-vous vendredi au tribunal », a répond Clément Adjouroufou visiblement très confiant de tenir son affaire.

JEN

11
January

Affaire, le patron de Voodoo groupe devant la justice : « C’est pour distraire l’opinion sur ma plainte contre Bendjo pour corruption», répond Taki Claver

Publié dans Politique

Présenté comme le centre des difficultés qu’ils traversent, Taki Claver, auteur de la plainte contre le Maire du Plateau, Akossi Bendjo, à la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance, est sorti de son silence ce jeudi 11 Janvier 2018.

Il s’agissait pour M. Taki de répondre aux allégations de violence relatés par Goly Kadjo Edgar, Kouadio Aristide et Hannot Kapet Mathieu lors de la conférence de presse que ces derniers ont animés mardi 09 Janvier dernier et pour lequel ils intentent une action en justice contre M. Sawegnon, présenté comme l’auteur desdites violences contre leurs personnes. Pour lui, c’est un raccourci que les soutiens du maire Bendjo qui sentent irréfutablement venir la menace de son inculpation, ont bien voulu prendre avec ces allégations.  

« C’est pour distraire l’opinion sur ma plainte déposée à la brigade de gendarmerie de Cocody dans la nuit du 08 novembre 2017 contre Monsieur DIBY Faizan Jethème, Directeur de Cabinet du Maire Akossi Bendjo, pour des faits avérés de corruption que tout ce tintamarre est organisé », a déclaré Taki Claver ajoutant qu’il a fait l’objet d’une tentative d’exfiltration par les hommes du maire Bendjo pour étouffer la plainte déposée auprès de la HABG.

«Goly Kadjo Edgar, Kouadio Aristide et Hannot Kapet Mathieu et BEDIA Yao Paul ont tenté de m’exfiltrer du pays pour la France afin de m’éviter une confrontation directe avec Monsieur Akossi Bendjo dans l’affaire d’enrichissement illicite à la mairie du Plateau, en instruction à la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance », a-t-il expliqué promettant aller jusqu’au bout de son combat.

« J’interpelle les autorités judiciaires de mon pays, en particulier la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG) devant laquelle, j’ai déposé une plainte contre Monsieur Akossi Bendjo depuis le mois de mars 2016, afin que cette affaire soit traitée avec célérité pour la manifestation de la vérité », a-t-il plaidé, promettant de répondre à son tour à la convocation de ses camarades pour sa complicité supposée dans les faits de violence dont est poursuivi M. Sawegnon.   

JEN

10
February

Côte d’Ivoire/Sawégnon aux populations du plateau : « On gaspille l’argent dans les fleurs et les pavés, j’ai donc besoin de la mairie pour bien m’occuper de vos »

Publié dans Politique

Le challenger de Noël Akossi Bendjo a qualifié l’attitude du premier Magistrat de la commune du Plateau de ‘‘méchant’’ vis-à-vis de ses administrés.

« C’est méchant de d’investir un Milliards FCFA dans des fleurs et 2 Milliards FCFA dans des pavés alors qu’il y a des misères à soulager. Les fleurs ne nourrissent pas, les pavés ne soignent pas, ne scolarisent pas », a dénoncé ce samedi 10 février 2018 M. Swégnon, le candidat déclaré à tête de la commune la plus riche de Côte d’Ivoire avec plus de 9 Milliards FCFA de Budget.      

Invité par les habitants de la cité KM BIAO du Plateau pour partager avec eux leur quotidien, M. Sawégnon qui entend réveiller la mémoire de Edmond André BASQUE, premier Maire de la commune du Plateau dont  les actions en faveur de ses administrés ont beaucoup porté sur le social, a indiqué qu’il a besoin du poste de maire afin de mieux s’occuper de siens. « Je n’ai besoin d’être maire pour vivre, mais j’ai besoin du poste de maire pour mieux m’occuper de mes parents du plateau », a-t-il soutenu annonçant une retraite forcée pour le maire sortant qui a passé plus de 17 ans à la tête de cette commune. « Le temps des barons est fini en Côte d’Ivoire. Il n’y a que les compétences qui comptent aujourd’hui. Nous allons le mettre à la retraite », a affirmé le challenger d’Akossi Bendjo invitant ses partisans à aller se faire enrôler pour que sa victoire soit assurée au soir du scrutin.

Se voulant porteur d’un programme social pour les populations de la commune la plus convoitée, le fils du Plateau, alias le ‘‘KIRIKOU’’, a, un peu, annoncé les couleurs des actions sociales qu’il compte mener une fois installé à la tête de la municipalité. Un millions FCFA comme appui aux activités génératrices de revenu initiées par les jeunes et un millions FCFA pour accompagner également les femmes de cette cité.

« Ce que je veux que l’on retienne, ce n’est pas le montant, mais surtout l’amour que nous voulons partager avec nos parents du plateau. C’est un appui pour vous permettre d’accroitre vos activités comme vous me l’avez demandé. Investissez donc dans ce qui peut vous procurer du profit », a-t-il conseillé.

M. Sawegnon a aussi promis le ravalement des façades du bâtiment, la réhabilitation des escaliers et la réparation des enceintes lumineuses des escaliers.  

Cette rencontre a été l’occasion pour M. Sawegnon d’agrandir son staff de conquête de la mairie. Deux coordinations (jeunesse et femme) de ‘‘initiative changerleplateau.com’’ ont été investies. « Nous avons décidé de vous installer à la tête de la commune du plateau, nous tiendrons promesse », a promis Simon Dédi, juste après son investiture à la tête de la jeunesse de la cité KM BIAO soutenu par la présidente initiative femme de ce secteur Mme TIZIE Affoué.

JEN

    

 

   

Calendrier évènement

February 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...