Info News :
05
August

Côte d’Ivoire : Bondoukou dans la fièvre des préparatifs de célébration du 58ème anniversaire de l’Indépendance du pays

Publié dans Politique

Dans le cadre de la célébration du 58ème anniversaire de la Côte d’Ivoire, sous la supervision du préfet de région Sylla Moustapha, les forces de sécurité présentes dans la ville aux mille mosquées ont été surprises en pleine répétition pour le défilé officiel qui aura lieu le 7 Août prochain à la Rue de la Préfecture.

A l’instar des autres villes du pays, le premier magistrat de la commune Koné Hiliassou et ses administrés sont en train de tout mettre en œuvre afin que cette fête de l’indépendance soit une réussite totale à Bondoukou. Déjà très tôt ce samedi 4 Août, l’UPL-CI a assisté au lancement de l’opération grand ménage initiée par le maire Koné Hiliassou devant le palais de la justice. Toutes les rues et espaces publiques sont arborés aux couleurs du drapeau ivoirien.

A 72 heures de la célébration de cette fête nationale, la commune connait une animation   particulière.  Partout, des groupes artistiques du terroir, des danseurs et même les populations des différents villages de la région sont mobilisées pour effectuer le déplacement afin de prendre part à la commémoration de cette fête nationale.

La place devant accueillir refusera certainement du monde, vu les moyens mis en place par le conseil municipal pour permettre à la population de passer des moments inoubliables. Toute chose qui confirme l’attachement du maire Hiliassou à ses administrés et sa détermination à faire de sa commune, une cité émergente et prospère capable de séduire de nombreux investisseurs.

UPL-CI

07
August

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara libère les prisonniers de la crise-postélectorale et plaide pour un climat politique apaisé

Publié dans Politique

Alassane Ouattara a annoncé le 6 août, lors de son adresse à la nation, veille du 58ème anniversaire de l’indépendance de son pays, qu’il a pris une ordonnance portant amnistie de 800 personnes condamnées ou poursuivies pour infraction en lien avec la crise post-électorale. Parmi ces personnes figurent l’ex-première Dame Simone Ehivet Gbagbo, Moïse Lida Kouassi, Assoa Adou et Souleymane Kamaraté dit "Soul To Soul". « Il s’agit ici d’un acte de clémence », a précisé le chef de l’Etat qui cite le père Fondateur de la Côte d’Ivoire moderne dans ses actions en faveur de la paix pour motiver cette décision. « Aucun sacrifice n’est de trop quand il s’agit de la paix », a-t-il indiqué. 


Sur les 800 personnes concernées, souligne le Président Ouattara, 500 sont déjà en liberté provisoire ou en exil et 300 en détention. L’ex-première Dame Simone Ehivet Gbagbo, Moïse Lida Kouassi, Assoa Adou et Souleymane Kamaraté dit "Soul To Soul" sont au nombre de ceux qui attendent beaucoup de cette décision pour recouvrer la liberté.
Cette amnistie, insiste Alassane Ouattara ne concernait pas une soixantaine de militaires et groupes armés condamnés pour crimes de sang.

Le chef de l’Etat a aussi indiqué que conformément à la recommandation de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, il a instruit son Gouvernement à l'effet de réexaminer la composition de la Commission Electorale Indépendante (CEI) afin de recomposer l’institution en charge des élections dans le pays.s

Ces décisions prise à la veille de la fête nationale, visent selon lui, à décrisper la tension politique de ces derniers mois. « A cet égard, je voudrais en appeler à la responsabilité de la classe politique afin que le débat politique soit apaisé », a-t-il plaidé.

JEN

08
August

Côte d'ivoire – San-Pedro : L'indépendance célébrée sous fond de plaidoirie du préfet de région à l’endroit de sa classe politique

Publié dans Politique

Comme partout dans les villes de la Côte d’ivoire, San-Pedro n’a pas failli à la tradition. La cité était aussi en fête ce mardi 7 aout 2018. Elle a célébré le 58ème anniversaire de l’indépendance du pays.

C’est le boulevard de la zone industrielle qui a servi d’espace pour la tenue des festivités.

A cette occasion, le préfet de région, préfet du département de San-Pedro, Ousmane Coulibaly a, dans son adresse, invité ses administrés notamment les leaders politique de sa localité à s’inscrire dans la dynamique de préservation de la cohésion sociale, condition première du développement du pays.  

« Mesdames et messieurs, la réalisation des projets pour la ville de San-Pedro que je viens d’évoquer avec vous, ne sera possible que dans un climat politique apaisé. Il très important que chacun fasse vraiment un effort pour y arriver », a souligné le Préfet de région, saluant en passant l’esprit fraternel qui a prévalu pendant les élections sénatoriales.

Ousmane Coulibaly a profité de cette occasion solennelle pour inviter la classe politique locale à demeurer dans cette  logique de la paix pour les prochaines élections  locales. « Chers leaders politiques, vous ne devez pas perdre de vue que la politique est et demeure un jeu démocratique dans lequel la violence n’a pas sa place » a-t-il conseillé. Ce 58ème anniversaire a débuté par les honneurs militaires, suivi du salut aux couleurs nationales. Puis un défilé pédestre et motorisé des militaires, suivi par les civils.

Zétia

Calendrier évènement

August 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...