20
November
Pour cette édition, plusieurs jeunes start-up africains, européens et formateurs sont attendus, durant trois jours (27 au 29 novembre) sur les bords de la lagune Ebrié pour impulser le numérique en Afrique. C’est reparti ! La 4è édition 2017 de Africa web festival (Awf) se tiendra les 27, 28 et 29 novembre à Abidjan pour célébrer «la créativité, l’innovation et l’entrepreneuriat » avec des jeunes autour du digital. C’est la principale information donnée, ce vendredi 17 novembre, au cours d’une conférence de presse, co-animé par le coordonnateur d’Awf, Dedy Bilamba, Bertin Akaffou et Mariam Sy Diawara, présidente de la plateforme Awf. Cette année, les jeunes porteurs de projet, affirme le Coordonnateur, seront financés par des entreprises bancaires. Il a, par la suite, indiqué que Google Afrique donnera des formations en marketing digital à la trentaine de jeunes africains et d’Europe présents à cette rencontre du numérique. L’artisanat, la musique, l’audiovisuel et la mode considérés comme l’innovation majeure de cette édition, tiendront une place de choix dans les initiatives. Prenant la parole, Bertin Akaffou, membre du jury concours vidéo, a souligné que le concours entre les jeunes start-up portera sur des films vidéo numériques, notamment publicitaire, documentaire et animation sur un…
20
November
El Hadj Mohamed Lamine est le responsable du stand de la Guinée Conakry à la 4ème édition du SARA 2017. Il donne les raison de la présence de son pays à ce rendez-vous international de la célébration de l’Agriculture en Côte d’Ivoire et ce que la Guinée peut obtenir à l’issue de cette participation. Qu’est-ce qui justifie votre présence à cette 4ème édition du SARA en Côte d’Ivoire ? Vous savez dans le cadre des relations bilatérales, la Guinée et la Côte d’Ivoire sont des pays frères. Le développement de l’un doit intéresser l’autre. Donc nous évoluons ensemble ; que ce soit au niveau de la Cedeao, du Mano river et de l’Union Africaine. L’Agriculture nous intéresse parce que nos pays sont généralement des pays à vocation agricole. Bien qu’on peut parler des mines parfois, mais la base réelle c’est l’Agriculture. Surtout chez nous en Guinée. La particularité chez nous c’est que nous avons quatre (4) écologies. Donc réellement la base de notre économie c’est l’Agriculture. Dans ce salon, nous faisons valoir nos produits. Aussi, nous créons, nous facilitons le contact entre nos opérateurs, nos producteurs et les opérateurs économiques des autres pays. Donc nous privilégions le contact et l’échange…
18
November
La 4ème édition du Salon Internationale de l’Agriculture et des Ressources Animales (SARA), qui enregistre la participation de plus de 100 entreprises, a ouvert ses portes ce vendredi 17 novembre à Abidjan en présence du chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara qui a saisi cette tribune pour réaffirmer l’engagement de la Côte d’Ivoire à respecter ‘‘ses obligations prises dans le cadre de l’Accord de Paris sur le Climat – la COP21’’. « Nous continuerons à contribuer aux initiatives visant à la mise en œuvre totale de cet important Accord par tous les pays », a-t-il promis dans son allocution d’ouverture. Pour Alassane Ouattara, ce salon offre une réelle opportunité d’affaires pouvant contribuer à une croissance durable de l’agriculture sur le continent africain. « Le SARA est un instrument de coopération sud-sud et nord-sud. C’est tout le sens des efforts déployés pour assurer la participation effective des pays des cinq continents. Je suis convaincu que la plateforme qu’il offre, favorisera les échanges d’expériences, la concertation et la mise en relation d’affaires afin de contribuer à une croissance durable de l’agriculture en Afrique », a-t-il expliqué. Selon le chef de l’Etat ivoirien, le secteur agricole en Afrique, ‘‘confronté’’ à d’importants défis d’ordre…
16
November
Dans le cadre de la participation de la Côte d’Ivoire au mondial du bâtiment dénommé « BATIMAT » qui s’est tenu du 6 au 10 décembre 2017 à Paris, le Ministre de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme a multiplié les rencontres. L’une des plus importantes fut la rencontre avec Jérôme Chartier, le Vice-Président de la région de l’île de France. Grand acteur de la modernisation des institutions en France, Jérôme Chartier a rassuré la délégation sur l’attachement de la région de l’île de France au rayonnement de la Côte d’Ivoire qui est et demeure sans nul doute, l’une des références africaines en matière de développement. Aujourd’hui, dans une Côte d’Ivoire nouvelle dont les métamorphoses illustrent les volontés de transformation structurelle de l’économie ivoirienne, la politique de la ville occupe une place prépondérante dans les priorités du gouvernement. Avec une population urbaine estimée à 53% dont 20% concentrée à Abidjan, l’enjeu pour le ministère en charge de l’urbanisme sera d’arriver à mieux faire fonctionner la capitale et à mieux la réorganiser tout en y intégrant de nouveaux concepts qui symbolisent le modernisme et l’émergence. Il faut en effet faire cohabiter de manière cohérente et structurée, grattes ciels,…
10
November
Comment briser la peur de l’utilisation des nouvelles technologies de la communication et rendre l’Internet accessible à la gente féminine ? Voilà le pari auquel se sont engagés de relever les ‘‘AmazoOn du web’’. Et pour y arriver, Eléonore Koffi, la présidente de cette organisation et ses collaboratrices élues au programme ‘‘Voice Up’’ de l’ONG INTERNEWS, financé par l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) ont initié une campagne baptisée ‘‘Digital Female Heroes’’ dont le but est d’amener les femmes, quelque soit leur rang social à croire en leur capacité de réussir dans la vie via l’utilisation de l’outil informatique. « Pour nous, l’Internet ne doit pas être un secret exclusivement dédié à une catégorie de personne. Les femmes doivent pouvoir le maitriser comme toute autre personne », a indiqué Astrid ATSAIN, ingénieur télécom, chargée de communication des ‘‘AmazoOn du web’’. Pour cette campagne ‘‘Digitale Female Heroes’’ dont les résultats ont été présentés ce vendredi 10 octobre 2017 à la presse, les AmazoOn du web’’, sont parties du quotidien de femmes qui se battent pour améliorer leur condition de vie. Celles-ci ayant été sélectionnées après un casting pour les propositions qui ont été faites au ‘‘AmazoOn du Web’’. Le travail…
02
November
Alassane Ouattara a procédé ce jeudi 02 novembre 2017 à l’inauguration du barrage de Soubré d’une puissance de 275 Mw, le plus grand du pays qui aura coûté plus de 331 Milliards de FCFA. Les travaux auront duré plus de 4 années. SINOHYDRO, principal acteur dans la construction de ce grand ouvrage hydroélectrique qui permet ainsi à la Côte d’Ivoire de doubler sa capacité de production en électricité, de couvrir le besoin national et d’en exporter a reçu les encouragements des autorités ivoiriennes. « Je félicite l’entreprise SINOHYDRO, principal acteur dans la construction de ce grand ouvrage hydroélectrique », s’est réjoui Alassane Ouattara qui selon lui l’ouvrage ‘‘permettra à la Côte d’Ivoire de produire une électricité abondante et bon marché’’. Les 1200 GWh qui seront produits chaque année par ce barrage souligne Alassane Ouattara, va permettre de doubler la part de l’hydroélectricité et d’améliorer ainsi le mix-énergétique actuellement dominé par l’énergie d’origine thermique. Le barrage de Soubré, va porter la capacité hydraulique de 30 à 40%. JEN
29
October
Et revoilà, certes de manière subliminal pour le moment, Alstom dans le projet de Métro d’Abidjan ! Et s’il se trouve, pas que ! Mais avec un autre champion hexagonal, Thalès. Ecarté de ce projet de Métro d’Abidjan en 2015, le spécialiste français du secteur des transports, devrait donc y retrouver une belle place, tout prochainement. La stratégie à cet effet, élaborée au début du second semestre de cette année et qui aurait dû être déroulée courant septembre dernier, connaît officiellement, depuis le mercredi 25 octobre 2017, un début d’exécution. Le gouvernement ivoirien, réuni en Conseil des ministre, ce jour, ayant décrété l’intégration de l’Etat de Côte d’Ivoire au tour de table capitalistique de la Société des Transports Abidjanais par Rails (STAR), le consortium d’entreprises chargé de concevoir, financer, construire et exploiter le futur métro d’Abidjan, par acquisition des actions jusque-là détenues par les sociétés coréennes : Hyundai Rotem (33%) et Dongsan Engineering (9%). Phase II : rétrocession Une première phase qui devrait, très vite, être suivie d’une seconde. Celle-là faite de rétrocessions des 42% de participation acquis temporairement. Ainsi, va échoir à Alstom qui va remplacer Hyundai Rotem dans le dispositif, 33% des parts repris par l’Etat. Les 9%…
Page 5 of 7

Calendrier évènement

July 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...