13
February

Côte d’Ivoire : les journalistes présentent les avantages liés à la détention de la carte professionnelle

Publié dans Sociétés

La commission de la Carte d’Identité de Journaliste Professionnel (CIJP) a fait ce mardi 13 février 2018 le point de ses délibérations relatif aux demandes de renouvellement et d’attribution des postulants.

Au terme de cette session ordinaire ouverte en en début octobre 2017 et tenue en dix séances, souligne Aboulaye Villard Sanogo alias AVS, président de la commission, ces sont au total 804 cartes de journaliste professionnel qui ont été délivrées sur 868 demandes enregistrées et 64 rejets pour dossiers incomplets.

Selon AVS, ces journalistes et professionnels de la communication détenteur de la carte 2018 sont issus de 34 entreprises de communication Audiovisuelle, 69 entreprises et agences de Presse et 34 sites d’information notamment presse en ligne. Désormais, ce sont 159 femmes qui sont détentrices de cette pièce qualifiée par le président de la commission de ‘‘précieux sésame’’ au regard, selon lui, des avantages aussi bien juridiques que sociaux aux détenteurs.

Cette carte à usage administratif, protège le journaliste dans l’exercice de sa fonction seulement s’il en donne la preuve qu’il en est détenteur. Pour éviter la garde à vue et la prison qui sont proscrites par la loi, le journaliste interpellé par l’autorité judiciaire devra donc présenter sa carte en cours de validé.

Elle offre aussi des séjours aux bénéficiaires dans les hôtels le Président et Parlementaire de Yamoussoukro à 20.000 FCFA pour des chambres de 50.000 FCFA. Ils peuvent, grâce à l’opération un journaliste, un ordinateur, s’offrir un ordinateur neuf performent de plus de 300.000 FCFA le coût marchant à 120.000 FCFA. D’autres discussions sont en cours pour d’autres avantages sociaux, annonce AVS qui souligne également que l’annuaire a été déposé dans les institutions et les ambassades. Les journalistes demandeurs de visa sont alors avertis ! Aucun visa ne leur sera désormais accordé sans cette pièce d’identité en attente d’être approuvée par les établissements financiers pour des opérations bancaires.

« Faite en sorte que cette pièce qui, désormais, permet à notre corporation d’être respectée soit protégée contre toute forme de fraude », a conseillé le secrétaire permanent de la commission, MAMA Fofana.

JEN

     

  

31
May

Côte d’Ivoire : Révélation malencontreuse du DG des Douanes de son approche de la corruption envers les journalistes

Publié dans Economie - Business

Le Directeur Général des Douanes a révélé malencontreusement ce jeudi 31 mai 2018 son approche pour corrompre. Voulant décliner toutes implications de ses services dans le scandale des véhicules frauduleusement sortis du Guichet unique automobile sans dédouanement, le Colonel-Major DA Pierre Alphonse propose un intéressement aux journalistes qui accepteraient de ne pas publier des informations qu’ils détiendraient sur ses services.

« Que gagnent ceux qui ont des informations sur les Douanes et qui les publient dans la presse ? Rien ! Par contre ceux qui ont des informations et viennent nous voir et s’il s’avère que ces informations sont justes et utiles, ils seront intéressés par nos services. A bon entendeur, salut ! », a-t-il révélé, sûrement trahi par son subconscient dans la défense qu’il organisait sur le scandale des véhicules frauduleusement sortis du guichet unique automobile. A n’en point douter, c’est un appel de pied à mettre balle à terre.

En aucun moment, la Direction des Douanes ne s’est sentie coupable dans ce scandale de fraude massive. « L’affaire des véhicules frauduleusement sortis du guichet unique n’a pas été révélée par qui croit l’avoir fait. C’est au sortir de notre séminaire bilan en 2017 tenu à la maison de l’entreprise, que nous avons constaté que nos performances coté automobile baissaient. Nous nous sommes alors inquiétés et j’ai donnée instruction à l’inspection Général des douanes de procéder à des vérifications. Mais nous ne pouvons pas nous répandre dans les journaux », a expliqué le Directeur Général des Douanes très embarrassé par cette préoccupation des journalistes sans toutefois à quel moment précis, il a fait ce constat.

Peu convaincant, il a jeté la pierre sur les autres services impliqués dans le processus de dédouanement. « On ne peut pas nous rendre responsable de ce qui s’est passé au guichet unique. C’est parce que les gens voulaient nous contourner que ces fraudes sont arrivées », a-t-il dégagé toute responsabilité de ses services dans ce scandale. Pour lui, l’inefficacité du guichet unique vient du fait du cloisonnement de plusieurs administrations pour faire ce travail. Cependant, le patron des Douanes estime que la réforme Gnamian KONAN qui a pourtant donné ses preuves en matière de procédures de dédouanement, est un système qui ne répond plus au contexte actuel. Vrai ou faux ?

JEN  

Calendrier évènement

June 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...