26
August

Côte d’Ivoire/Restitution des journées de réflexion de la jeunesse du District d’Abidjan : Abobo s’engage à la discipline et Adjamé à la politesse

Publié dans Sociétés

Quel modèle de jeunes faut-il à la société ivoirienne qui perd de plus en plus ses valeurs aussi bien culturelles qu’intellectuelles ? C’est pour engager ce débat en vue d’inculquer les réelles vertus cardinales dignes de la société africaine mais surtout ivoirienne que le Gouverneur Robert Beugré Mambé a initié et ce en collaboration avec le Conseil de la Jeunesse du District Autonome d’Abidjan (COJEDA) des « Journées de réflexion » devant les amener à découvrir les énormes potentialités intellectuelles dont ils disposent pour qu’ils aient confiance eux-mêmes.

En restituant ce samedi 26 août 2017 les résultats des travaux de ces journées de réflexion démarrés le 20 juin 2017 autour du thème : « Journées de réflexion de la jeunesse du District Autonome d’Abidjan », le gouverneur Mambé qui vise à imprimer à la jeunesse un esprit de gagneur, a invité cette jeunesse à s’inspirer d’un poème du Guy BEART. Travail qui a été soumis à l’appréciation du Professeur Ténin Diabaté, présidente du comité scientifique des travaux.   

« Le thème choisi par le Monsieur le gouverneur tend à susciter l’éveil de la conscience des jeunes en vue de les amener jusqu’au bout de leurs énormes capacités intellectuelles », a expliqué Michel Koffi Benoît, Secrétaire Général du District Autonome d’Abidjan juste après avoir donné les raisons de la cérémonie de ce jour. « A une époque où le dieu-argent a pris le pas sur toutes les autres valeurs, l’initiative de M. le Gouverneur vise à imprimer dans l’esprit de notre jeunesse les idéaux qui élèvent notre humanité vers les sommets en lei et place du culte de l’argent », a-t-il souligné.

Mis en compétition, les treize (13) communes du District d’Abidjan ont été évaluées sur une méthodologie axée sur quatre points notamment l’écriture, la clarification des mots clés dans le texte (un poème de Guy BEART), l’analyse du texte les leçons à tirer. C’est sur ce dernier point, selon le Professeur Ténin Biabaté, présidente de comité scientifique des travaux que tout s’est joué. « Nous avons tenu compte des justifications des textes, des virgules, de l’intonation, de la violence des mots utilisés etc. », a expliqué le détail du travail d’évaluation qui aura permis de départager les 13 communes en compétition. « Il n’y a pas eu de vainqueur, ni de vaincu. Il y a eu un seul vainqueur qui se nomme ‘‘SOLIDARITE’’ », a-t-elle souligné juste après avoir salué l’esprit fair-play qui aura prévalu durant toute la compétition. Pour la présidente du comité scientifique l’objectif étant de faire en sorte que les jeunes du district d’Abidjan contribuent à l’avènement de l’ivoirien nouveau, cet exercice aura permis de découvrir le capital humaine que constitue cette jeunesse et sur lequel tout investisseur gagnerait à miser. 

Aux termes du résultat de cette compétition, la commune d’Adjamé est sortie première des 13 communes avec 14/20. Suivie de celle d’Anyama (2è) et de Cocody (3è).

Comme prochain exercice, il a été procédé au tirage au sort d’un concept que chaque COJEDA des 13 communes du District d’Abidjan devra se faire fort de promouvoir. Ainsi tour à tour, les différents responsables ont pu passer la main dans la corbeille et tirer une des vertus à laquelle ils devront tous s’identifier. Port-Bouet devra donc faire la promotion de la tolérance, Attécoubé (le courage), Songon (Exemplarité), Yopougon (Humilité), Anyama (Abnégation), Adjamé (Politesse), Abobo (Discipline), Plateau (Justice), Treichville (Fidélité), Cocody (Travail), Koumassi (Solidarité), Marcory (L’intégrité) et Bingerville (Loyauté).

JEN       

10
November

Côte d’Ivoire : le ravalement de façades annoncé par MAMBE entre sa phase active

Publié dans Sociétés

Lancée le 31 octobre 2017, l’opération d’embellissement de la ville d’Abidjan est entrée dans sa phase active. Une visite guidée du Boulevard de France en passant par le Latrille Cocody jusqu’à Adjame 220 logements pour terminer à  AKWABA PORT-Bouet , le constat est net. Le District d’Abidjan se remet de ses nouveaux habits ; la commune de Cocody vêtue de blanc et celle d’Adjame en jaune ne laisse personne indifférent.

Ce programme de ravalement des façades et d’embellissement des trottoirs qui va coûter environ 2 Milliards FCFA au District d’Abidjan, vise à redonner un nouveau visage à la capitale économique de Côte d’Ivoire et permettra surtout d’assainir l’environnement des populations.

« Nous soutenons cette initiative et bien d’autres que le Gouverneur initiera », a soutenu Aby Raoul, le maire de la commune de Marcory à l’étape de cette visite guidée. Après avoir donné entièrement satisfaction lors des 8eme jeux de la francophonie,  en s’attaquant à ce nouveau chantier, ROBERT MAMBE s’imposer ici comme l’homme des grands défis.

Ce projet qui va s’étendre jusqu’’à la commune de Bingerville vise à redonner à la ville d’Abidjan toute sa splendeur afin de permettre aux visiteurs d’avoir une bonne impression de la capitale économique du pays.

L’équipe conduite par le gouverneur ROBERT MAMBE a également initié une opération de planting d’arbres, plus de 50 000 arbres dans tout le District d’Abidjan.

Aujourd’hui, Abidjan compte 100 carrefours mais spécifiquement pour ce projet, ce sera 30 carrefours qui vont bénéficier de cet embellissement. Un projet qui va se déployer au fur et à mesure et s’étendre à toutes les communes du District.

KOUAME BLANCHARD

27
September

Côte d’Ivoire : Mambé décaisse 200 millions pour le financement de projets portés par les jeunes d’Abidjan

Publié dans Economie - Business

200 millions de francs CFA. C’est la manne financière que le ministre Robert Beugré Mambé, Gouverneur du District Autonome d’Abidjan met cette année à la disposition de la jeunesse abidjanaise en vue du financement de leurs projets. Ceci s’inscrit dans le cadre de la 5è édition du « Prix Alassane Ouattara du Jeune entrepreneur émergent ».

Comme les éditions passées, les conditions sont restées souples. Il suffit d’être ivoirien, de résider dans l’une des treize communes du District d’Abidjan et d’avoir au plus 40 ans. L’information a été livrée ce jeudi 27 septembre 2018 au cours d’une séance de travail préparatoire organisée par le District d’Abidjan.

Les postulants devront aller sur le site www.abidjan.district.ci et télécharger une fiche d’identification à imprimer et à renseigner. Avec cette fiche, et muni d’une copie de la pièce d’identité, d’une photo d’identité et du projet entièrement rédigé, se rendre au Rez-de-chaussée de l’immeuble « le Signal » sis au plateau, boulevard de la République pour le dépôt des dossiers. Et ce, sur la période du 15 au 20 octobre 2018 dès 7 heures. « L’opération est entièrement gratuite », annonce Nicolas Baba Coulibaly, Directeur de la communication du District qui insiste sur la transparence de l’opération.

Pour lui, le District, par souci d’impartialité dans le choix des impétrants, a décidé juste de recevoir les dossiers sous la supervision d’un cabinet d’huissier de justice. Le choix des bénéficiaires se fait par un jury composé de structures telles que la Chambre de commerce, le Cepici, l’association des banques, la Cgeci. « Ce sont ces institutions qui analysent la pertinence des projets et opèrent les choix après avoir soumis les candidats à un entretien », a-t-il expliqué avant d’exhorter les jeunes à s’approprier cette plateforme qui vise à leur donner l’occasion de réaliser leurs rêves.

Par ailleurs, en vue de permettre aux personnes intéressées par ce financement, un document a été mis en ligne sur le même site internet et afin de les aider à rédiger de façon professionnelle leurs projets.

« J’invite les jeunes à saisir cette opportunité que leur donne le Gouverneur du District d’Abidjan afin de démontrer à tous que la jeunesse ivoirienne est entreprenante et capable de se prendre en charge », insiste le Marie Laure Dioman, Directrice de l’Incubateur du District d’Abidjan, organisateur principal de cette activité en soulignant sur le caractère gratuit de ce programme.

Depuis 2014, année de la première édition de ce concours, 800 millions ont été dégagés à ce jour pour plus de 500 jeunes, leur permettant d’avoir ainsi des emplois directs et indirects après une solide formation au Centre d’incubation pour jeunes entrepreneurs.

Avec cette 5ème édition, ce sera en tout 1 milliard de francs que le district aura mis à la disposition des jeunes pour lutter contre le chômage et la pauvreté.  

Source : DIRCOM D.A.A

Calendrier évènement

December 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...