12
April

La Banque Mondiale fait un prêt de 107 milliards FCFA pour le financement du Conseil Coton et Anacarde

Publié dans Economie - Business

Le Conseil d’Administration du Groupe de la Banque mondiale a approuvé, le mardi 10 avril 2018 à Washington (Etats-Unis), un financement pour le Conseil du Coton et de l’Anacarde de Côte d’Ivoire, sous la forme d’un prêt enclave de la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD), à hauteur de 200 millions de dollars EU, soit environ 107 milliards de FCFA.

Ce prêt assorti de la garantie de l’Etat de Côte d’Ivoire, est un financement du Projet de Promotion de la Compétitivité de la Chaîne de Valeur de l’Anacarde s’inscrit dans les actions de soutien du Groupe de la Banque mondiale au Plan National ivoirien de Développement (PND 2016-2020).

Il vise à renforcer la contribution du secteur privé à l’économie, notamment celui de la transformation locale des produits de l’anacarde, afin de réaliser le plein potentiel de création d’emplois dans les zones de production, potentiel d’emplois évalué à 440 000 emplois, dont au moins 60% destinés aux femmes.

Pour la Banque mondiale la productivité des noix de cajou brutes, l’amélioration de la qualité et la réduction des coûts de la collecte et du groupage tout comme la maximisation du financement, en facilitant l’accès au crédit pour accélérer l’investissement privé dans des domaines tels que les nouvelles capacités de stockage et de transformation, ont plus que convaincu de la dynamique de ce secteur. Aussi, juge-t-elle suffisant l’infrastructure industrielle physique spécifique mis en place qui réduit le coût initial de l’investissement et accroît l’efficacité opérationnelle et qui permet d’améliorer le cadre politique et réglementaire pour le développement durable de la chaîne de valeur du cajou afin de faciliter l’expansion du marché et le commerce avec les acheteurs internationaux.

Ce projet bénéficie d’un financement innovant, puisqu’il est le premier du genre dans un financement enclave de la BIRD dans le secteur agroalimentaire.

Dans son adresse aux membres du Conseil d’Administration du Groupe de la Banque mondiale,  le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a exprimé sa gratitude à la Banque mondiale pour son accompagnement dans le processus de mise en œuvre de sa stratégie de transformation des matières premières agricoles.

Amadou Gon Coulibaly a souhaité que le mécanisme d’action de ce prêt Enclave de la BIR puisse accélérer la transformation de l’anacarde afin qu’il s’étende rapidement à d’autres productions agricoles, notamment le cacao.

JEN

10
December

Côte d’Ivoire : Des journalistes recommandent Houphouët dans les programmes scolaires

Publié dans Economie - Business

Le Forum des Houphouëtistes, a organisé du 7 au 8 décembre 2018, à l’occasion du 25èmeanniversaire de sa disparition, un séminaire de réflexion sur les idéaux de paix de Félix Houphouët-Boigny, le père fondateur de la nation ivoirienne. Il qui s’est tenu à l’hôtel Dégny plage de San-Pedro.

« La contribution des médias à la diffusion et à la consolidation de l’idéal de paix de Félix Houphouët-Boigny ». Voici le thème autour duquel des hommes et femmes de médias, des autorités administratives, des représentants des organisations nationales et professionnelles, ainsi que des acteurs de la société civile ont échangé.

Dans son discours d’ouverture, le Secrétaire d’Etat chargé de la promotion des PME, Anoblé Félix, Président du Forum des Houphouetistes,  a salué la forte mobilisation des invités, notamment ses collègues de la communication, Sidi Tiémoko et le représentant du ministre de la défense Hamed Bakayoko, président de cérémonie sans oublié les députés de la localité pour leur présence.

« L’horizon nous semble obscure vu les enjeux politiques des présidentielles avenirs », a d‘entrée indiqué M. Anoblé. Selon lui, les scènes de violences constatées dans certaines localités aux lendemains des élections municipales et régionales couplées du 13 octobre 2018 sont dues au ‘’rôle incendiaire joué par certains acteurs de la presse et certains internautes’’.

Ce séminaire devra donner une dose de ‘‘prise de conscience’’ du rôle important des médias dans la diffusion des actions et messages de paix et surtout la consolidation de la culture de la paix entre ivoiriens telle qu’enseignée et vécue par Félix Houphouët-Boigny. 

Profitant de cette occasion, le ministre de la communication, a rappelé aux journalistes, les règles à observer dans l’écriture journalistique en les invitant à s’inscrire dans le respect d’autrui. Car, pour lui, la liberté d’expression est celle, qui, avec responsabilité, vient contribuer au débat, à l’information des populations et à la culture de la paix. 

« Gardons en tête cet objectif » a-t-il plaidé.

Le Directeur de cabinet civil, Dr Jean-Jacques Konadjè, représentant le ministre d’Etat, ministre d’Etat, ministre de la défense, Hamed Bakayoko a exhorté les journalistes à épouser la vision de paix de Félix Houphouet Boigny, incarnée par la culture du dialogue, d’altruisme de non-violence durant toute sa vie.

 

Des communications et des échanges sur « Eléments et outils de la pensée de paix de FHB et de la culture de la paix » et « Le moyens et stratégies de sensibilisation à la culture de la paix » ont été faites

Au terme de ces échanges, les séminaristes ont formulé 14 recommandations. Il s’agit d’inscrire Félix Houphouet Boigny dans les programmes scolaires et enseignement supérieur; de diffuser les message de paix de Félix Houphouet Boigny dans les médias ; Ouvrir aux journalistes l’attribution du prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix de l’UNESCO ; Créer une plateforme de collaboration entre les organisations de la société civile et les médias, Mettre à la disposition de tous les médias ivoiriens les ouvrages significatifs qui rassemblent l’essentiel de la philosophie et de la vision de paix de FHB, Instaurer un prix national des médias sur la recherche de la paix.

 

Zétia

 

16
December

Côte d’Ivoire : Populations de Kotobi et Zémogo prient pour la paix et pour le président Ouattara

Publié dans Politique

Le ministre Zémogo Fofana, cadre du Rassemblement des républicains (Rdr), était ce vendredi 15 décembre 2017 à Abongoua, dans la sous-préfecture de Kotobi. Il y a représenté le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly qui était le parrain de la cérémonie de la fête des ignames dans cette localité.

Cette cérémonie culturelle qui est un moment de retrouvaille et de réjouissance, a été l’occasion pour l’émissaire du Premier ministre de prendre part à un moment d’intense prière avec les communautés musulmanes et l’ensemble des populations.  Ces sujets de prières ont porté sur le règne d’une paix durable en Côte d’Ivoire. Mais elles ont été aussi adressées en faveur du Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, pour ses actions de développement.

Le professeur Ayé Ayé Alexandre a d’abord présenté les civilités à l’hôte de marque au domicile du chef du village d’Abongoua, Nanan Kanga Eba Louis Serge. Ensuite, Zémogo Fofana et sa délégation composée de son épouse, Camara Mamadou, Kamara  Mohamed, Fofana Ibrahim et Ouattara Appia , se sont rendus à Eminkpasso, le lieu du meeting en présence du député Boni Siméon, des autorités coutumières et les populations venues des départements d’Arrah , Bongouanou et de M’batto pour ce moment festif.

A en croire  Zémogo Fofana, le Premier ministre a accepté sans hésitation d’associer son image à cette cérémonie parce qu’il estime qu’il est aussi fils d’Abongoua. Aussi, il existe un lien historique entre la famille Gon  et le chef du village. Cette invitation a donc permis à Amadou Gon Coulibaly de revenir sur ses terres. Le représentant du Premier ministre a vanté les mérites du Chef de l’Etat et a rappelé ses actions de développement.

En ce qui concerne les doléances des populations qui se résument à la construction d’une école maternelle, le bitumage des routes, l’adduction en eau potable et la construction d’un centre culturel qui va porter le nom du Premier ministre, Zémogo Fofana a rassuré ses hôtes que tout sera fait.

Au cours de cette cérémonie, Zémogo Fofana a fait des dons au nom du Chef de l’Etat, du Premier ministre et en son propre nom. C’est sur une note de satisfaction que les populations ont regagné leurs domiciles.

Boubacar Fall

12
January

Conférence de presse : le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly face à la presse début février

Publié dans Politique

10 janvier 2017- 10 janvier 2018 – Il y a un an que  Monsieur Amadou Gon  Coulibaly  était nommé Premier Ministre.  Le 11 Janvier 2017 il mettait en place une équipe gouvernementale, pour faire face aux enjeux de développement, notamment répondre aux besoins socio-économiques des populations.  Pour son bilan de 12 mois de coordination de l’action gouvernementale, le Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Chef du Gouvernement, rencontrera la presse courant février prochain.  Ce sera l’occasion  pour lui de situer les Ivoiriens sur les perspectives de développement.  Et ce, après une année de succès sur tous les fronts de développement.

Calendrier évènement

December 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...