Info News :
04
January

Côte d’Ivoire : le Chef d’Etat-Major Général des Armée plaide pour une Armée professionnelle et Républicaine

Publié dans Politique

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées de Côte d’Ivoire, le Général de corps d’Armée, le Général Touré Sékou, après avoir déploré les bruits de bottes survenus en début de l’Année 2017, mouvement d’humeur qui qualifie de contraire à l’éthique et à la déontologie de la grande muette, a plaidé, ce jeudi 4 Janvier 2017, lors de la traditionnelle cérémonie de présentation des vœux au Chef de l’Etat, pour une Armée emprunte des valeurs Républicaines.

« L’année 2017 a été marquée par des mutineries qui ont remis en cause le fondement de l’Armée et terni l’image de notre pays. Ces mouvements d’humeurs intervenus dans certains corps paramilitaires ont amené à s’interroger sur le degré de loyauté et d’engagement envers la mère patrie. Toutes ces situations, contraires à l’éthique et à la déontologie de notre institution, ont eu de graves conséquences économiques et sociales sur notre pays », a déploré le Gal Touré Sékou pour qui les leçons de ces évènements ont été tirées.  

«Les forces de sécurité et de défense ont tiré les leçons des évènements sombres vécus », a indiqué le CEMAG pour qui l’Armée doit cesser d’être un problème sinon de contribuer à créer les conditions propices au développement du pays qui a besoin de paix pour y arriver. Il a alors annoncé la radiation de 230 militaires et gendarmes ayant enfreint à la discipline militaire. Une mesure qui présente le type d’armée qu’il souhaite pour le pays.

 « A l’orée de l’année qui commence, il s’agira d’abord de redorer le blason terni, puis de vivifier le lien Armée-Nation avec engagement et enfin de doter la Nation d’une Armée professionnelle, restructurée, résiliente et Républicaine », a expliqué le chef d’Etat-Major Général des Armées pour qui, il est de son devoir, en tant responsable des grands commandements, de garantir et d’assurer un climat de sécurité, de quiétude et de paix sur toute l’étendue du pays, afin que les populations puissent vaquer librement à leur tâches quotidiennes sans aucune crainte.  « Je voudrais vous rassurer pour ma part que l’armée se consacrera désormais à son devoir et uniquement à lui », a-t-il conclu.  

JEN

20
January

Côte d’Ivoire/San-Pédro : les populations présentent leurs vœux au préfet et lui soumettent une pile de doléances

Publié dans Politique

Les membres de la conférence administrative, les élus, les leaders d’associations de la société civiles,  les chefs des confessions religieuses et de communautés de même que le personnel de la préfecture ont présenté leurs vœux au préfet de région Coulibaly Ousmane, le jeudi 18 janvier 2018 sur l’esplanade de la préfecture de San-Pedro.

Tour à tour, les différents corps constitués sont passées présenter leurs vœux de santé, de paix, de bonheur et de réussite  à la plus haute autorité de la ville.

Au-delà des vœux formulés, les directeurs et chefs de services de la région de San-Pedro par la voix de leur porte-parole, Kadio Jean ont saisi l’occasion pour  relever plusieurs évènements qui ont émaillés l’année 2017.  Cependant, ils ont dit fonder beaucoup d’espoir en l’année 2018.

« L’année 2017  a été riche en événement. Que 2018, par ailleurs ouvre les perspectives dans tous les secteurs. Nous saisissons donc cette occasion pour  souhaiter le relèvement de tous les  budgets de tous les services afin de nous permettre d’être plus efficace dans les activités qui nous sont dévolues », a-t-il  plaidé.

Pour les opérateurs, de la voix de leur porte-parole, Mme Zraik Rached Linda, l’annexe fiscale 2018 est asphyxiante pour les entreprises qui souhaitent, donc sa suppression.

Cependant, pour les progrès déjà enregistrés dans la ville de San-Pedro, notamment la réhabilitation des routes urbaines, elle tenu à rendre hommage au chef de l’Etat Alassane Ouattara. Pour cette ville qui abrite le premier port exportateur de cacao au monde, Mme Zraik estime qu’il faut encore plus en réhabilitant les pistes villageoises enfin de faciliter l’évacuation des produits agricoles vers le port. 

Le préfet Coulibaly Ousmane a, à son tour, souhaité à ses convives “beaucoup de bonheur, de joie et de bénédiction du Divin. Pour que leurs différentes activités, entreprise et services se déroulent dans des meilleurs conditions et que ceux-ci soient couronnés de succès ”.

Aussi, a-t-il souhaité qu’une croix soit rapidement mise sur les événements qui ont marqués l’année 2017.

Au plan politique, il s’est félicité de la franche collaboration avec les différents chefs de communautés traditionnelles, coutumières et religieuses, collaboration qui a permis de maintenir un climat de paix à San Pedro.

Au plan social, il s’est réjoui de ce qu’aucune action n’ait mis en péril la cohésion sociale.

Répondant aux préoccupations des opérateurs économiques, le représentant du Chef de l’Etat a indiqué qu’après les infrastructures réalisées en 2017 à San-Pedro, il est prévu d’autres réalisations encore pour cette année 2018. Cela permettra de réduiront  considérablement le calvaire des usagers et améliorera le visage de cette ville. La réfection de la côtière est prévue pour cette année 2018.

Aussi, le préfet de région a-t-il annoncé la fin des travaux de réhabilitation des pistes de l’aéroport pour fin janvier afin de permettre la reprise du trafic aérien qui avait été suspendu depuis le début des travaux de réhabilitation.

Zétia

Calendrier évènement

December 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...