Info News :
10
March

Côte d’Ivoire : après les violences de M’BAHIAKRO le Commandant Supérieur de la Gendarmerie arrive sur les lieux pour parler aux populations

Publié dans Sociétés

La ville de M’Bahiakro a été très mouvementée la semaine dernière après l’assassinat d’un élève de 13 ans. Ses camarades très en colère avaient mis le feu dans les édifices publics.

Le Commandant Supérieur de la Gendarmerie Monsieur KOUAKOU Nicolas détait sur les lieux le jeudi 08 mars 2018 pour apaiser et rassurer les populations mais aussi ses hommes. De primes à bord le Commandant Supérieur de la Gendarmerie Monsieur KOUAKOU Nicolas a demandé aux  parents de parler à leurs progénitures en les sensibilisant aux civismes. Il a aussi rassuré pour leur  sécurité qui, selon lui, est hautement garantie et cela avec beaucoup de fermeté. Le Général  KOUAKOU Nicolas a demandé en outre aux gendarmes et policiers qui ont pris part à ce conclave d’exercer leur métier avec amour, rigueur et surtout avec beaucoup de professionnalisme.

Cette rencontre s’est déroulée en présence des représentants du Préfet et du Maire de la ville. Selon les personnes interrogées, le passage du commandant supérieur a été très bien apprécié par l’ensemble de la population.

Kouamé Blanchard

02
December

Côte d’Ivoire : La ministre Mariétou Koné invite les populations de Zouan Hounien à plus de tolérance les uns envers les autres

Publié dans Sociétés

Plus de deux semaines après le drame survenu à Zouan hounien, suite à la mort d'un élève, la ministre de la solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté était vendredi 30 novembre 2018 dans cette localité pour apporter le soutien du gouvernement aux familles endeuillée.

Pour l’émissaire du gouvernement ivoirien, Mariétou Koné ‘‘la vengeance ne peut régler aucun problème’’. S’interrogeant sur ce qui a pu conduire au triste bilan des violences qui ont suivi le drame du 16 novembre à Zouan Hounien où un élève a été tué après bastonnade par des apprentis chauffeurs, la ministre de la solidarité rappelle que ‘‘vivre ensemble exige beaucoup de tolérance les uns envers les autres. « Est-ce que pour un mort, doit-on en tuer 5 autres, faire 135 blessés dont plusieurs dans des états très graves, brûler 25 maisons et saccager 7 autres ? Ne pouvait-on pas s'asseoir pour dialoguer ? », s’est-elle interrogée avant d’ajouter que « le vivre ensemble, nous exige beaucoup de tolérance ».

Emissaire du gouvernement pour calmer les esprits, Mariétou Koné a d’abord présenté les condoléances du gouvernement aux familles endeuillées et ensuite invité les uns et les autres au respect de la dignité humaine afin que ‘‘jamais plus de pareilles situations ne se reproduises dans la localité’’. « Référez-vous aux guides religieux, à la chefferie et aux leaders communautaires pour régler les problèmes que de vandaliser et tuer », a-t-elle conseillé, faisant remarquer que ‘‘cette crise pouvait embraser toute la côte d'Ivoire’’. « Quand l'intolérance cohabite avec l'incivisme cela abouti a des 'situations comme celle qu'à conne Zouan hounien », a-t-il indiqué.

L'émissaire du gouvernement a remis un million de FCFA à chacune des 5 familles endeuillées, du riz et des pages. La Ministre Mariétou Koné était accompagnée des ministres Jean Claude Kouassi et Albert Mabri Toikeusse

D.B.M

 

Calendrier évènement

December 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...