Info News :

GESTION INTELLIGENTE DES MOUVEMENTS D'ENERGIE ET D'EAU POTABLE

20
January

Côte d’Ivoire/San-Pédro : les populations présentent leurs vœux au préfet et lui soumettent une pile de doléances

Publié dans Politique

Les membres de la conférence administrative, les élus, les leaders d’associations de la société civiles,  les chefs des confessions religieuses et de communautés de même que le personnel de la préfecture ont présenté leurs vœux au préfet de région Coulibaly Ousmane, le jeudi 18 janvier 2018 sur l’esplanade de la préfecture de San-Pedro.

Tour à tour, les différents corps constitués sont passées présenter leurs vœux de santé, de paix, de bonheur et de réussite  à la plus haute autorité de la ville.

Au-delà des vœux formulés, les directeurs et chefs de services de la région de San-Pedro par la voix de leur porte-parole, Kadio Jean ont saisi l’occasion pour  relever plusieurs évènements qui ont émaillés l’année 2017.  Cependant, ils ont dit fonder beaucoup d’espoir en l’année 2018.

« L’année 2017  a été riche en événement. Que 2018, par ailleurs ouvre les perspectives dans tous les secteurs. Nous saisissons donc cette occasion pour  souhaiter le relèvement de tous les  budgets de tous les services afin de nous permettre d’être plus efficace dans les activités qui nous sont dévolues », a-t-il  plaidé.

Pour les opérateurs, de la voix de leur porte-parole, Mme Zraik Rached Linda, l’annexe fiscale 2018 est asphyxiante pour les entreprises qui souhaitent, donc sa suppression.

Cependant, pour les progrès déjà enregistrés dans la ville de San-Pedro, notamment la réhabilitation des routes urbaines, elle tenu à rendre hommage au chef de l’Etat Alassane Ouattara. Pour cette ville qui abrite le premier port exportateur de cacao au monde, Mme Zraik estime qu’il faut encore plus en réhabilitant les pistes villageoises enfin de faciliter l’évacuation des produits agricoles vers le port. 

Le préfet Coulibaly Ousmane a, à son tour, souhaité à ses convives “beaucoup de bonheur, de joie et de bénédiction du Divin. Pour que leurs différentes activités, entreprise et services se déroulent dans des meilleurs conditions et que ceux-ci soient couronnés de succès ”.

Aussi, a-t-il souhaité qu’une croix soit rapidement mise sur les événements qui ont marqués l’année 2017.

Au plan politique, il s’est félicité de la franche collaboration avec les différents chefs de communautés traditionnelles, coutumières et religieuses, collaboration qui a permis de maintenir un climat de paix à San Pedro.

Au plan social, il s’est réjoui de ce qu’aucune action n’ait mis en péril la cohésion sociale.

Répondant aux préoccupations des opérateurs économiques, le représentant du Chef de l’Etat a indiqué qu’après les infrastructures réalisées en 2017 à San-Pedro, il est prévu d’autres réalisations encore pour cette année 2018. Cela permettra de réduiront  considérablement le calvaire des usagers et améliorera le visage de cette ville. La réfection de la côtière est prévue pour cette année 2018.

Aussi, le préfet de région a-t-il annoncé la fin des travaux de réhabilitation des pistes de l’aéroport pour fin janvier afin de permettre la reprise du trafic aérien qui avait été suspendu depuis le début des travaux de réhabilitation.

Zétia

05
November

Côte d’Ivoire : alors que son mandat court jusqu’au 31 décembre 2018, le préfet de San-Pédro interdit le maire en fonction de toute activité avec ses administrés

Publié dans Politique

Le Préfet de région de San Pedro, préfet du département de San Pedro Ousman Coulibaly évoquant vendredi 02 octobre 2018 un arrêté en date du 19 octobre 2018 et référencé comme suit : N°31/R.SP/P.SP/CAB, note faisant interdiction de toutes manifestations publiques liées au scrutin du 13 Octobre et ce, jusqu’au 30 Novembre 2018, a empêché une rencontre entre le maire Bouéka NABO Clément et ses administrés. « Nous tenons à vous signifier que nous n’avons pas été ampliateur de ce document et nous en avons été informés qu’à la faveur de cette rencontre », a expliqué Monsieur Bouréïma Bemba, le chef de cabinet du maire sortant qui a introduit un recourt en l’annulation de l’élection de son adversaire Félix Anoblé dont la victoire est aussi bien contestée par la population. Et « c’est dans la nuit du jeudi 1er novembre 2018, aux alentours de 22 heures, que des gendarmes sont passés à la résidence du Sénateur NABO Clément afin de remettre un courrier émanant du préfet », a-t-il dénoncé avant de s’interroger s’il est opportun de cesser toute activité dans les municipalités jusqu’à la fin du contentieux électoral qui devra, selon lui, durer jusqu’à la mi-décembre 2018.

Pour éviter tout acte qui pourrait s’apparenter à une défiance à l’autorité, le Sénateur Bouéka NABO de San-Pédro, très attaché à l’idéologie ‘‘Houphouëtiste’’ qui prône la paix et la cohésion sociale, a fait annuler ce rendez-vous prévu au centre culturel municipal avec ses administrés qui venaient lui témoigner leur soutien ce vendredi-là dans sa requête en l’annulation du scrutin à San-Pédro.

Nous y reviendrons !    

Zétia

 

12
January

Côte d’Ivoire : recevant les vœux de nouvel an de ses administrés, le préfet de San-Pédro vivement invité à renforcer la sécurité dans sa localité  

Publié dans Politique

Les populations de San-Pedro ont présenté jeudi 10 Janvier, leurs vœux de nouvel an au préfet de Région, Coulibaly Ousmane, préfet du département de San-Pedro.

Une aubaine pour les forces de Défense et de sécurité mais aussi pour les opérateurs économiques rappeler à l’autorité préfectorale les préoccupations inquiétantes que vit la ville de San-Pedro. 

Se prononçant sur le volet sécuritaire, le commissaire divisionnaire major, Seydou Ouattara a indiqué que les potentialités de San-Pedro, en raison de son statut de seconde ville économique de la Côte d’ivoire, ne sont pas sans conséquences sur les bonnes mœurs et la quiétude des foyers.

Selon lui, ‘’ l’économie et les infrastructures en plein développement favorisent inéluctablement une démographie galopante avec ses corollaires de banditisme, prostitution, proxénétisme, vol, viol, coupeur de route, orpaillage, crime, abus de confiance, escroquerie, etc…’’ 

Pour lui donc, le défi sécuritaire étant réel au quotidien, les forces de Défense et de sécurité, s’engagement aux côtés du préfet de région pour lutter contre ces fléaux.

« Nous, forces de Défense et de sécurité, promettons devant vous monsieur le préfet de région, au travers des plans stratégiques et opérationnels élaborés, de faire de San Pedro et ses environs un havre de paix, débarrassé de ses nuisances », a promis le commissaire Ouattara Seydou.

Pour Mme Zraik Rached Linda, présidente locale de la chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire, porte-parole des opérateurs économique, la divagation des animaux, l’incivisme des usagers de la route, le manque d’électricité et d’eau potable dans certains quartiers de la ville, l’insécurité grandissante dans la cité portuaire avec le phénomène des enfants dits en conflit avec la loi, tout ceci entrave le bon déroulement de l’activité économique dans le département de San-Pedro. Elle invite donc les autorités compétentes à prendre toutes les dispositions pour mettre à terme à ces fléaux.

Toutefois, les opérateurs économiques n’ont pas manqué de saluer le préfet de région pour ses actions en faveur de la cohésion sociale, les projets de développement de l’Etat déjà réalisés et ceux en cours. 

Madame Zraik Linda a aussi plaidé pour la réhabilitation de la rue des grumiers vers laquelle devront être dirigés les camions de gros gabarit afin d’éviter d’endommager le boulevard principal et le pont à l’entrée nord de la ville. 

Zétia

Calendrier évènement

January 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...