Info News :
22
February

Côte d’Ivoire : la Poste est un instrument de la modernisation de l’Administration selon Directeur Général Isaac GNAMBA, invité de ‘‘la matinale de l’Administration’’

Publié dans Sociétés

Dans sa politique de modernisation de l’Administration, le Ministère de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public a donné ce jeudi 22 février 2018, la parole à Isaac Yao GNAMBA à l’effet d’exposer sur les innovations ou révolutions en cours pour permettre à l’administration de connaitre une performance dans ses actes.

« La contribution de la Poste de Côte d’Ivoire à la modernisation de l’Administration ». Voilà le sujet soumis à sagacité de M. Yao GNAMBA qui dans son exposé s’est voulu très optimiste quant à l’avenir de la poste de Côte d’Ivoire qui était selon lui, dans un état ‘‘agonisant’’ parce qu’assailli par des produits concurrents dans le secteur. Mais la Poste a résisté et elle tient bon affirme-t-il. C’est désormais ce qu’il appelle la ‘‘Maison du Citoyen et des entreprises, coursier de l’Etat’’ afin que tous les citoyen s’approprient cette poste pour ne pas qu’elle meurt.

La Côte d’Ivoire qui veut inscrire ses services postaux aux standards internationaux, a décidé de porter son capital 5 Milliards FCFA contre 600 millions FCFA.

Désormais donc, souligne M. GNAMBA, ce nouveau statut lui donne la possibilité d’offrir trois prestations au public ; à savoir l’exploitation des activités postales, les activités numériques et la poste financières. La création en 2017 de la Banque d’Abidjan (BDA) obéit à l’exigence de l’évolution technologie qui permet donc à la poste de facilité les transactions financières qu’elle effectuait depuis toujours. «  S’étant inspirée  du modèle de réussite du Cap Vert, la Poste de Côte d’Ivoire est désormais prête à contribuer à la modernisation de l’Administration ivoirienne surtout après les différentes reformes » a expliqué le DG de la Poste soulignant que son institution est au service du peuple. « Nous sommes une machine à la disposition des Ministères ou mieux à la disposition du Ministère de la Modernisation pour accélérer le processus de modernisation », a-t-il indiqué.   

Pour M. GNAMBA, le rendez-vous de l’émergence ne saurait être une réalité si l’on n’embarque pas dans le bateau, son institution. A titre d’exemple, la poste facilite les démarches des candidats désireux de postuler à un concours. Les dossiers peuvent être acheminés depuis les lieux de résidence où existe un service postal jusqu’au lieu de dépôt (Deco) sans se déplacer. Une plate-forme de commande de pièces administratives en ligne, également mis en service, va être présentée au ministre en charge de la Modernisation de l’administration dans les prochains jours.  

Le Ministre de la Modernisation de l’Administration, selon Isaac Yao GNAMBA, peut désormais s’appuyer sur les Bureaux de Poste pour offrir les prestations aux citoyens en signifiant clair l’ensemble des prestations de l’Administration à exécuter par l’institution.

Devant Ministre en charge de la Modernisation de l’Administration, Abinan Kouakou Pascal, l’invité de cette deuxième édition de ‘‘La Matinale de l’Administration’’, a plus que convaincu son auditoire sur les chances de réussite de la Côte d’Ivoire dans son projet de faire de son Administration, un service moderne.

JEN

26
October

Côte d’Ivoire : La maitrise des dépenses publiques passe par la modernisation de l’administration selon ABINAN Pascal

Publié dans Politique

Le Ministre ivoirien de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public (MMAISP), Pascal Kouakou ABINAN, a procédé ; ce jeudi 26 Octobre 2017, au lancement du processus d’élaboration du Cadre Stratégique de Modernisation de l’Administration Publique.  

Pour ABINAN Pascal, atteindre l’émergence, cela exige une transformation structurelle de l’Administration Publique afin de répondre aux principes de la bonne gouvernance. Car estime le Ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public, ‘‘améliorer la qualité des services publics et s’orienter vers un environnement de travail modernisé peut influencer qualitativement la maitrise des dépenses publiques et l’optimisation des moyens de l’Etat’’.

Pour ce travail, affirme le Ministre de la Modernisation de l’Administration, l’accent a été mis sur la transformation numérique de l’Administration. « En faisant le choix des e-services, le gouvernement entend marquer sa ferme volonté d’atteindre un objectif de 100% de services publics dématérialisés à moyen terme », a-t-il expliqué.

Réaffirmant donc l’engagement du gouvernement ivoirien à opérer ‘‘les changements nécessaires à l’amélioration du système de gestion administrative du pays afin de le hisser au niveau des standards des administrations les plus modernes au monde, Pascal ABINAN promet la prise en compte total par le gouvernement des recommandations qui sortiront des travaux du groupe de travail mise en place pour l’actualisation de ce Cadre Stratégie de Modernisation de l’Administration Publique ivoirienne.

Dans ce défi qui s’annonce énorme, le Ministère de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public bénéficie du soutien de PNUD et du Secrétariat National au Renforcement des Capacités (SNRC).

Saluant l’engagement formel du gouvernement ivoirien à bâtir une administration moderne, le représentant Pays du PNUD, Luc GREGOIRE a promis le soutien de son institution dans la mise en œuvre de ce programme. « Nous sommes disposés à apporter l’appui technique en faisant le plaidoyer nécessaires auprès des partenaires au développement afin d’obtenir l’accompagnement financier », a-t-il promis.

« Comptez sur la disponibilité du Secrétariat National au Renforcement des Capacités pour son soutien à la modernisation de notre administration », a soutenu Epiphane Zoro Bi Secrétaire National au Renforcement des Capacités à la suite du représentant Pays du PNUD.    

Le cadre stratégique de modernisation de l’Administration publique, mis à révision à partir de ce jeudi 26 octobre 2017 dont les conclusions des travaux sont attendues d’ici le 25 novembre 2017, a été élaboré entre novembre 2011 et mai 2012, a souligné Dr Ibrahim LOKPO, Directeur Général de la Modernisation de l’Administration avançant les raisons de cette latence. «La mise en œuvre du Cadre Stratégique de Modernisation de l’Administration n’a pu être possible à raison des changements intervenus dans le réaménagement du gouvernement », a-t-il argumenté.

La mission du groupe de travail consistera à la mise à jour de l’analyse diagnostique de l’administration publique suite aux réformes mises en œuvre depuis 2012 en matière de modernisation de l’Administration publique afin d’obtenir un plan cohérent et réaliste de réformes.   

UPL-CI

23
November

Côte d’Ivoire : ABINAN présente les axes de la modernisation de l’Administration où le numérique jouera un rôle crucial

Publié dans Politique

Comment parvenir à simplifier les procédures entre les usagers et les administrations de l’Etat? Voilà l’équation qu’appelé à résoudre le Ministère de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public. Face donc à la presse ce jeudi 23 novembre 2017, dans le cadre sa tribune baptisée "la matinale de la Modernisation", le détenteur de ce portefeuille ministériel, Pascal Kouakou ABINAN a expliqué ‘‘les enjeux et perspectives’’ de cette ‘‘modernisation’’.   

L’objectif final, précise le réformateur de l’Administration Publique ivoirienne, est de parvenir à créer un ‘‘guichet unique’’ de l’Administration publique qui soit la seule interface entre l’Administration et les usagers. Ce qui permettra, explique Pascal ABINAN, d’identifier un individu par le numéro qui lui sera attribué et qu’il devra l’avoir sur toutes ses pièces dès sa naissance et qui le suivra jusqu’à sa mort.   

Pour ce grand défi à relever, le ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public, estime qu’il faut passer par l’informatisation de toute l’Administration Publique de sorte à  dématérialiser tous ses processus et toutes procédures afin de la rendre plus performante. « Le numérique va jouer un grand rôle dans cette modernisation. C'est pourquoi le Gouvernement a décidé de faire d’installer sur l’ensemble du territoire plus de 7000 KM de fibres optiques pour rentre accessible l’Internet partout », a-t-il indiqué. Il s’agit donc, selon le Ministre Pascal ABINAN, de simplifier les procédures entre services publics de l’Administration.      

Mais pour garantir la fiabilité et la crédibilité du service dans l’Administration Publique, Pascal ABINAN pense que la promotion de l’éthique et de la déontologie en renforçant le cadre institutionnel afin d’amener le capital humain à plus de professionnalisme dans le service.   « Ces principaux axes de notre stratégie de modernisation de l’administration, sont appréhendés de façon consensuelle », a-t-il rassuré, présentant les missions de ces organes paritaires qui sont la Commission Nationale de Modernisation de l’Administration (CNMA). Elle a été créée en 2016 et placée sous l’autorité du Premier Ministre. Elle est chargée d’orienter et d’impulser la politique nationale en matière de modernisation. C’est cet organe qui validera le cadre stratégique de modernisation de l’administration dont la réalisation a été lancée le 26 octobre dernier. Il s’agit également de l’Observatoire des Services Publics (l’OSEP), créé en février 2017, et qui permettra quant à lui, de renforcer l’éthique et la transparence, grâce au recensement et au suivi du traitement des plaintes relatives aux dérives des services publics ainsi qu’aux propositions de mesures visant l’amélioration de la qualité du service public.

"La matinale de la Modernisation" se veut une tribune pour le ministère de la modernisation de l'Administration de l'Innovation du Service Public à l'effet de faire le point de l'évolution de cette modernisation. Les deux prochains invités sont  connus. Il s'agit du Ministre du transport Amadou Koné et du Directeur Général de la Poste, Issac Gnamba-Yao.

JEN

01
March

Côte d’Ivoire : Le Premier Ministre lance les activités d’un observatoire de recueil de plaintes et met en garde les services de l’Administration publique

Publié dans Politique

Le Premier Ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly a procédé ce jeudi 1er Mars 2018 à l’Auditorium de la Primature au lancement de L’Observatoire du Service Public (OSEP), étape importante selon Pascal ABINAN Kouakou, Ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public, pour rendre ‘‘l’Administration Publique forte, ouverte et performante’’.

« Le développement du pays ne peut se réaliser sans une Administration forte, ouverte et performante », a déclaré Pascal Kouakou ABINAN estimant que c’est dans cette dynamique que des projets innovant en matière de gestion du service public ont été initiés et parmi lesquels, on note le SIGFAE, le système de gestion des fonctionnaires et agents de l’Etat qui permet aujourd’hui la maitrise de la masse salariale. Ensuite le e-démarche administrative qui permet depuis octobre 2017 aux usagers d’effectuer leurs démarches sans se déplacer.

« Une étape importante et innovante dans le processus d’amélioration de la qualité du Service Public va être réalisée en ce jour de lancement des activités de l’OSEP : il s’agit de la prise en compte, et ce de manière officielle et formelle des préoccupations, des plaintes et suggestions des usagers », a expliqué le Ministre ABINAN cet organe répond au mieux aux préoccupations des usagers au regard de la composition de ses membres. « C’est un organe tripartite de, composé des représentants de l’Administration, des organisations professionnelles du secteur privé et de la société civile », a-t-il souligné avant d’ajouter que cet organe est prêt à jouer son rôle de baromètre de l’efficacité des actions de modernisation.

« Je vous invite donc à vous approprier l’Observatoire du Service Public dont la vocation est d’être un canal entre l’Administration et les usagers dans le cadre d’une écoute permanente afin des solutions soient apportées à vos préoccupations », a indiqué le Chef du Gouvernement prévenant que des sanctions n’hésiteront pas à frapper quiconque se rendrait coupable de mauvaises pratiques. « Je me réjouis dans sanctions qui ont été prises récemment à l’ONI, à la Direction Générale des Impôts et la Douane. Quand un travail est mal fait cela mérité une sanction », a-t-il prévenu avant de passer le premier appel test ouvrant officiellement les services de l’OSEP.

JEN

Calendrier évènement

November 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...