Info News :

GESTION INTELLIGENTE DES MOUVEMENTS D'ENERGIE ET D'EAU POTABLE

08
December

Côte d’Ivoire/Investiture du BEN de l’UPL-CI : soutien total des ministères de la communication, de la fonction publique et celui de la modernisation de l’Administration à l’organisation

Publié dans Sociétés

Le nouveau Bureau Exécutif de l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI) a été investi ce vendredi 08 décembre 2017 à la Maison de la Presse d’Abidjan-Plateau en présence de plusieurs ses partenaires, notamment le ministère de la Communication, de l’Economie et de la Poste, le ministère de la fonction publique, le ministère de la modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public et du Conseil National de la Presse (CNP).

Situant le contexte de cette cérémonie, le Président de cette organisation professionnelle des promoteurs de presse numérique, Nando Dapa a qualifié ‘‘d’unique en son genre’’ dans le secteur de la presse en ligne. « Elle n’est pas une organisation professionnelle de trop et elle ne marche sur les plates-bandes d’aucune autre organisation professionnelle du secteur du numérique en Côte d’Ivoire. », a-t-il précisé avant d’ajouter qu’avant sa création en 2015 ‘‘Il y avait donc un vide criant quant à la presse numérique’’, car ‘‘il n’existait aucune autre organisation des patrons de  presse numérique’’. « C’était plutôt  la presse écrite dont les promoteurs s’étaient regroupés au saint du Groupement des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire (GEPCI) », a-t-il indiqué avant de lancer un plaidoyer pour un soutien au secteur en direction des décideurs et partenaires.

« Tout comme la presse imprimée ou si vous préférez la presse papier, la presse numérique a également ses difficultés. Nous avons aussi bien des charges salariales que  matérielles ou techniques. Notamment, les frais d’hébergement, la connexion à internet à haut débit, le loyer, l’électricité, l’eau, les frais de déplacement des reporters, les outils de travails de nouvelle génération etc. », a-t-il égrené le chapelet des difficultés du secteur. « C’est pourquoi nous souhaitons vivement l’accompagnement  du fonds de soutien et d’aide à la presse (FSDP) », a-t-il plaidé.

Mais l’UPl-CI, selon son président, ne souhaite pas avoir le même critère d’éligibilité que celui de la presse imprimée. « Car, estime M. NANDO, les deux secteurs n’ont pas le même mode de publication et de diffusion des informations, ni les mêmes supports et canaux. «  Vous comprenez dès lors qu’il ne serait pas juste de nous loger dans le même registre », a-t-il souligné.

Une plaidoirie bien reçue par le représentant du ministre de la communication, de l’Economie Numérique et de la poste, BABA Kaboré qui a promis transmettre ces doléances au Ministre Koné Nabagné qui, selon lui, accorde beaucoup d’intérêt au développement de ce secteur. « Rassurez, une fois que je rendrai compte au Ministre, il donnera des instructions », a-t-il promis.

Le ministère de la modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public par la voix de son représentant, Gustave Kacou, transmettant les encouragements du Ministre Pascal Kouakou Abinan à l’UPL-CI et à son bureau, a réitéré l’engagement du ministère à nouer un partenariat avec cette structure pour une communication plus large sur ses activités.

Il en est de même pour le ministère de la fonction publique qui entend s’appuyer sur l’UPL-CI pour porter sa voix auprès de ses usagers. ‘Nous sommes un ministère où il faut toujours communiquer et permettre aux fonctionnaires d’être informés sur les dispositions à prendre pour toute démarche de dossier les concernant », a indiqué KOUADIO Koffi Bâh Stéphane, sous-directeur de la communication représentant le ministère à cette cérémonie.

Pour l’Oser, l’UPL-CI est le partenaire idéal pour la diffusion efficace de ses messages en temps réel. « Notre institution s’engage avec l’UPLCI dans un partenariat gagnant-gagnant pour l’atteinte de nos objectifs communs », a annoncé Konan Arsène, représentant Désiré Aka ECHUI DG de l’OSER, parrain de la cérémonie. « L’OSER, dans le cadres de ses misions saura vous apporter la formation nécessaire en vue de l’accompagner dans les préventions des accidents et la protection des usagers de la route », a-t-il promis avant de lancer un appel à la prudence de tous sur les routes en cette fin d’année, période festive.     

Une reconnaissance spéciale a été adressée à Raphaël Lakpé, Président du Conseil National de la Presse pour ses Conseils avisés.

Cette cérémonie d’investiture de haute importance pour l’UPL-CI, a été l’occasion pour elle d’initier une conférence les ramifications juridiques du secteur sur le thème : « Encadrement juridique des médias en ligne : quelle conciliation entre liberté de la presse et responsabilité ? ». Elle a été prononcée par Me Dossou Yovo Marius Janvier, Secrétaire général adjoint de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HAAC) du Bénin, également administrateur et doctorant d’Etat en droit juridique. Il est venu à l’invitation de l’UPL-CI pour partager l’expérience de son pays avec les acteurs du secteur du numérique en Côte d’Ivoire.

UPL-CI

10
January

Côte d’Ivoire : l’UPL-CI soumet ses préoccupations au Ministère de la communication

Publié dans Politique

Les conseillers techniques du ministre de la communication, ANO Kacou, en charge des médias et Agnès Kraidy, ont reçu ce mercredi 09 janvier 2019, l’Union des Patrons de la Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI) à leur demande afin de faire le bilan de la collaboration de l’année avec la tutelle.

Situant d’entrée les missions de l’organisation, lesquelles visent à défendre les intérêts des éditeurs de presse numérique en parlant d’une même et seule voix, le Secrétaire Général, Jules Eugène N’DA, a insisté sur la nécessité d’avoir cette organisation (UPL-CI) dans ce secteur où l’information court à la vitesse d’un éclair. « Nous avons estimé qu’il fallait que nous, propriétaires de presse en ligne, en tant que décideurs, nous nous mettions en ensemble afin de mutualiser nos forces pour améliorer nos conditions de vie et de travail, mais surtout que notre secteur ne soit pas à l’origine des difficultés que pourrait rencontrer le pays », a-t-il expliqué en souhaitant que la tutelle qui est beaucoup à l’écoute des acteurs des médias, surtout ceux de la presse en ligne, désormais pris en compte dans les décisions gouvernementales par l’adoption de la loi du 27 décembre 2017, continue le travail amorcé pour que ce secteur en pleine éclosion en Côte d’Ivoire se porte davantage mieux. Nous volons que le ministère nous accompagne dans notre projet de recherche de modèle économique du secteur, dans le renforcement de capacité des acteurs du secteur et surtout dans la redynamisation de notre plate-forme, porte d’accès à tous les sites membres de l’UPL-CI.  

« Vous détenez aujourd’hui, toute la puissance de la communication. Le ministre qui accorde beaucoup d’intérêt à votre secteur, vous encourage et vous invite à beaucoup de professionnalisme dans votre travail », a indiqué Mme Kraidy soulignant le ministre est favorable à toutes les initiatives visant à renforcer les capacités des acteurs de ce secteurs. « Soumettez-nous vos projets dans ce sens pour que nous puissions les examiner », a-t-elle recommandé.

Remettant aux collaboratrices du Ministre SIDI Touré, le cahier de doléance des Patrons de presse en ligne, le Président de l’UPL-CI, NANDO Dapa, saluant la subvention obtenue du Fonds de Soutien et de Développement de la Presse (FSDP), a souhaité que celle-ci soit revue à la hausse les années à venir afin de permettre à son organisation de mieux encadré les activités du secteur.

UPL-CI

Calendrier évènement

January 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...