Info News :

23
March

Côte d’Ivoire : le patron de la Gendarmerie rassure les populations et opérateurs économiques des régions de san-pédro, de la Nawa et du Gbôklè que ses hommes resteront à leur disposition

Publié dans Sociétés

Le Général Kouakou Nicolas, commandant supérieur de la Gendarmerie Nationale a entamé mardi 20 mars 2018 à San-Pedro, une tournée qui le conduira sur l’ensemble du territoire national.

Arrivée dans la matinée, il a reçu les honneurs militaires de la 5ème légion de San-Pedro, placée sous le commandement du Colonel Assandé Ferdinand. Après un entretenu avec ses hommes, le Commandant supérieur de la Gendarmerie a voulu échanger avec la chefferie traditionnelle, les organisations de jeunesse et de la société civile ainsi que les opérateurs économiques venus à cette occasion des régions San-Pedro, de la Nawa et du Gbôklè.

Il s’agit, pour lui de recueillir leurs préoccupations et recommandations afin d’améliorer la qualité du service de son commandement.

En effet, cette tournée fait suite aux récents événements qui ont lieu dans plusieurs localités du pays où les  postes de gendarmerie ont fait l’objet de violence des populations.

« J’ai voulu vous rencontrer chers parents, parce qu’au cours de ce dernier trimestre de l’année 2018, des faits assez graves ont vu le jour sur l’ensemble du territoire national », a-t-il expliqué sa démarche avant de s’interroger sur ‘’la monté de l’incivisme en Côte d’ivoire, où, lorsqu’on n’est pas content, on s’en prend aux symboles de l’Etat’’.

« Je suis venu m’enquérir de la situation, pour que nous changeons de fusil d’épaule, qu’ensemble nous cherchons les voies et moyens pour corriger le tir », a signifié le haut gradé de la gendarmerie Nationale.

Cette rencontre a  permis à plusieurs participants de s’exprimer sur ces différents événements malheureux. Pour certains, ces événements sont caractérisés par l’insatisfaction des populations pour la qualité des services rendus par les gendarmes. Pour d’autres, malgré les efforts fournis par le gouvernement, les gendarmes  font face à une insuffisance d’équipements adéquats pour mener à bien leur mission de défense et de sécurité.

Le Général KouaKou Nicolas a, alors, rassuré ses interlocuteurs et réitéré l’engagement de ses hommes  à demeurer à la disposition de la population en assurant une ‘’ police de proximité’’.

Zétia

04
August

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara sanctionne sa gendarmerie et son armée

Publié dans Politique

Le prix de l’excellence instauré depuis 2013 a récompensé, pour sa 5è édition célébrée ce vendredi 4 août au palais Présidentielle, 74 lauréats sur les 78 attendus. La Gendarmerie, l’armée, les promoteurs immobiliers et les aménageurs fonciers pour n’avoir pas respecté les règles édictées de sélection, ont été les grands absents à ce rendez-vous de modèle social devenu une institution.

Selon le chef de l’Etat, la célébration de l’Excellence devant la Nation, vise à mettre en exergue les ivoiriennes et les ivoiriens qui, par leurs performances, sont des modèles pour les générations actuelles et futures. Dans un monde en perpétuelle mutation, estime Alassane Ouattara, ‘‘la société ivoirienne et sa jeunesse ont besoin de repères’’. Modèle que les derniers bruits de bottes survenus en début d’année ne sauraient garantir. « L’Excellence doit constituer une valeur de référence  sans cesse exaltée », a affirmé Alassane Ouattara lors de son adresse à ses compatriotes.

« Les soixante-quatorze (74) lauréats et lauréates qui sont à l’honneur aujourd’hui, représentent les citoyens et les citoyennes de la Côte d’Ivoire nouvelle à laquelle nous aspirons tous », a-t-il souligné à la suite de son chef du gouvernement qui, rappelant les critères de sélection avait indiqué les raisons pour lesquelles, la gendarmerie, l’armée, les promoteurs immobiliers et les aménageurs fonciers ne seraient de la fête. Une véritable sanction contre ces homme en tenue qui de façon la plus bruyante ont troublé la quiétude des ivoiriens par l’usage des armes pour revendiquer des primes et des meilleurs conditions de travail.

Pour la 5è édition, ce sont 11 femmes, 26 hommes, 02 couples, 18 entreprises et 17 structures et organisations professionnelles qui ont été récompensées par un trophée et une enveloppe de dix millions de FCFA chacun.

Le prix de l’excellence sensé promouvoir des anonymes qui se distinguent de par la qualité de leur ardeurs au travail, la 5è édition a plutôt fait la part belle aux célébrités comme le préfet de police d’Abidjan, actuel ministre de l’intérieur, Diakité SIDIKI et Frédéric Ehui Mewé.

Par contre, ce sont les meilleurs élèves et étudiants qui ont été les lauréats de cette édition 2017. On peut, entre autre citer le petit Kouassi Chris-Emmanuel GOUZES 11 ans qui a décroché le prix du meilleur éleve au CEPE avec une note de 166,22 sur un total de 170 point, soit une moyenne de 17,84/20. Enfant de troupe Amoikon Grâce Emmanuelle, 14 ans, prix d’excellence des écoles militaires avec une moyenne de 16,96/20 jamais égalée à l’Ecole Militaire Préparatoire et Technique (EMPT). Kouadio N’Gouan Joël, 14 ans et meilleur élève au BEPEC avec une nte de 190,49 sur 220, soit une moyenne de 17,32/20. Koffi Lynda N’DA-GNAMKE, Baccalauréat série D avec un total de 349 sur 400, soit une moyenne de 17,45/20. Amani N’DRI KAN Yves, Baccalauréat technique avec une note de 368 sur 480, soit 15,33/20.

JEN       

Calendrier évènement

April 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...