Info News :
22
December

Côte d’Ivoire : ISSA Coulibaly décore 415 fonctionnaires qui  demandent encore plus

Publié dans Sociétés

Ils sont 415 fonctionnaires qui ont reçu ce vendredi 22 décembre 2017 la reconnaissance de l’Etat pour plusieurs années de loyaux services rendus. 67 faits commandeurs dans l’ordre du mérite de la Fonction Publique, 131 Officiers et 217 Chevaliers.

Parmi ces grands serviteurs de l’Etat, on retrouve le Président du Conseil Constitutionnel, KONE Mamadou p, le préfet Aliali Kouadio et Kabran Kouamé, Inspecteur d’Etat au ministère de la jeunesse et du service civique tous faits commandeurs dans l’ordre du mérite de la Fonction Publique et aussi le vaillant Commissaire Principal YAO BOITENIN Eugène qui recevait ce jour, sa 5è médaille pour sa loyauté dans le travail bien fait.

Rappelant les critères du choix des récipiendaires du jour, le Ministre ivoirien de la Fonction Publique, le Général ISSA Coulibaly invite à continuer sur cette voie afin de faire de ce département ministériel important, la vitrine d’une ‘‘Côte d’Ivoire transparente, moderne et efficace’’.

« Vous êtes à l’honneur pour avoir su porter les valeurs de la ponctualité, de discipline, de probité, de rigueur et d’efficacité dans le travail qui permettent à la Côte d’Ivoire d’avancer sûrement et sereinement vers l’émergence à l’horizon 2020 », a indiqué le Ministre ISSA Coulibaly pour qui ces qualités professionnelles ont un impact considérable sur l’action de l’Etat et de la Fonction Publique.

Estimant qu’un grand nombre de fonctionnaires et Agents de l’Etat méritent tous, au même titre que les récipiendaires du jour, le premier responsable des fonctionnaires, les a invités à ne pas baisser les bras, car affirme-t-il ‘‘leurs efforts dans le travail seront, tôt ou tard, reconnus et recevront, à leur tour, la reconnaissance de la Nation.  

Aussi pour épouser la vision du Chef de l’Etat, Alassane Ouattara qui recommande l’avènement d’un ‘‘ivoirien nouveau’’, le Ministre de la Fonction Publique invite tous les fonctionnaires à œuvrer pour que cet ‘‘ivoirien nouveau’’ prenne racine effectivement dans l’Administration Publique ivoirienne.

Pour les récipiendaires, il faut accompagner ces distinctions par un certain nombre d’avantages qui pourraient être l’élément motivant à l’efficacité dans le travail.

« Nous souhaitons que des avantages soient associés à ces distinction pour plus de motivation chez le travailleur », a plaidé le préfet de région de Soubré Aliali Kouadio, porte-parole des récipiendaires après avoir traduit la reconnaissance de tous ses collègues au Chef de l’Etat Alassane Ouattara.

JEN      

13
March

Côte d’Ivoire : Ie Ministre de la Fonction Publique lance les concours administratifs et menacent les fraudeurs

Publié dans Sociétés

Le ministre ivoirien de la Fonction Publique, le Général Issa COULIBALY a procédé ce mardi 13 mars 2018 au lancement des concours organisés par son département ministériel, session 2018. Pour cette année, ce sont 9.644 postes pourvus pour un total de 379 concours qui cherchent ‘‘preneurs’’. Un chiffre nettement inférieur par rapport à celui de 2017 estimé à plus de 10.000 places.

La session 2018 démarrent ce mercredi 14 mars 2018 par les inscriptions en ligne pour prendre fin le 30 novembre 2018, avec la publication des résultats en ligne. Onze (11) villes ont été retenues pour les compositions cette année. Il s’agit du District d’Abidjan, de la ville d’Abengourou, de Bondoukou, de Bouaké, de Yamoussoukro, de Korhogo, d’Odienné, de Man, de Daloa, de Gagnoa et de San-Pédro. Le secteur de la santé aura encore une place de choix avec 2 945 recrutements prévus mais, il intègre surtout de nouveaux emplois tels que celui d’Ingénieur des services de santé, option économie de la santé.

« Notre ambition est d’organiser un recrutement dépourvu de toute contestation pour mettre à la disposition des Administrations Publiques, des ressources humaines de qualité », a d’entrée indique le Général Issa Coulibaly, ministre de la Fonction Publique avant de présenter les permettant devant crédibiliser ces recrutements. « L’introduction du numérique, dans tout le processus des concours, de l’inscription au traitement des résultats, est l’une des principales innovations qui, à la satisfaction de tous, permet de juguler les comportements répréhensibles qui ternissaient la notoriété du Ministère de la Fonction Publique », a expliqué Issa COULIBALY proclamant la fin de certains réseaux et tuyaux qui existeraient dans son département et qui feraient de certains candidats de privilégiés aux différents concours.  

« Notre crédo est d’amener les ivoiriens à sortir de la logique des réseaux pour s’inscrire dans la logique du mérite. Je profite de cette tribune pour clamer haut et fort que les réseaux dans les concours administratifs, c’est fini ! », a-t-il annoncé la mort de ce phénomène. Déterminé à l’éradiquer, Issa COULIBALY brandit l’épée contre tout contrevenant à ses recommandations.

« Si un agent est pris dans une fraude, mes mains ne trembleront pas à la décision qui devrait en découler », a-t-il prévenu avant d’inviter les ivoiriens à s’impliquer activement pour la bonne organisation des concours administratifs, en exhortant les candidats à s’inscrire dans une préparation efficiente. « C’est ici et maintenant qu’il faut apporter sa contribution pour une parfaite réussite de l’organisation des concours administratifs », a-t-il conclu.

Les frais d’inscriptions restent inchangés. Ils sont de 23.500 FCFA

JEN   

04
April

Côte d’Ivoire : Le gouvernement annonce la mise en place d’un régime de retraite complémentaire et le recrutement de 158 personnes en situation de handicap à la fonction publique

Publié dans Sociétés

Le Gouvernement a, en conseil des ministres tenu ce mercredi 04 avril 2018, adopté une communication relative à la mise en place d’un régime de retraite complémentaire à capitalisation au profit des fonctionnaires et agents de l’Etat. Un projet qui vise une nouvelle politique de protection sociale.

Ce régime qui est une cotisation supplémentaire que devront consentir les fonctionnaires et agents de l’Etat, va permettre, selon le gouvernement, d’améliorer le revenu des fonctionnaires au moment de leur départ à la retraite en procédant à un reversement aux bénéficiaires d’une rente viagère payable par mois ou par un capital au moment de son départ à la retraire. 

Pour réussir ce projet, le conseil a instruit le ministre en charge de la protection sociale et l’ensemble des ministres concernés à l’effet d’engager un dialogue social avec les partenaires sociaux en vue de définir de façon consensuelle les principales caractéristiques de ce régime  de retraite  complémentaire ainsi que les conditions de sa mise en œuvre.

Selon le gouvernement, plus de 85%   des fonctionnaires  interrogés seraient déjà favorables à la mise en place de ce régime permettant de renforcer leur pouvoir d’achat au soir de leur vie.

Le gouvernement a aussi adopté une communication relative au recrutement dérogatoire des personnes en situation de handicap à la Fonction Publique au titre de l’année 2018.

Il s’agit pour le gouvernement de faciliter l’insertion socioprofessionnelle  de personnes en situation de handicap à la Fonction Publique en vue de lutter efficacement contre leur exclusion.

Cette politique du président Ouattara, qui a démarré depuis 2015, a permis cette année-là, l’insertion dans la Fonction Publique de trois-cents (300) personnes en situation de handicap.

Pour 2018, le gouvernement prévoit alors le recrutement de cent cinquante-huit (158) personnes en situation de handicap.

Instructions donc ont été données au Ministre de la Fonction Publique et à l’ensemble les Ministres concernés à l’effet de prendre les mesures appropriées pour la mise en œuvre diligente cette opération.

JEN

13
October

Côte d’Ivoire/Julien Bolati à l’UPL-CI : « Nous avons besoin de vos services »

Publié dans Politique

La Direction de la Communication du ministère de la fonction publique et l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI) ont eu ce vendredi 13 octobre 2017 au cabinet dudit ministère, une séance de travail à l’effet d’envisager un cadre de partenariat gagnant-gagnant pour les deux entités.

Recevant donc le bureau de l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI), le Directeur de la communication du ministère de la fonction publique, Julien Bolati a affirmé que le numérique ayant pris le pas sur toutes les habitudes, il est, dès lors, devenu incontournable dans les actions des gouvernants. « On ne peut rien faire aujourd’hui sans le numérique, devenu aujourd’hui l’attraction pour nos gouvernants », a déclaré Monsieur Bolati, insistant sur l’importance de ce secteur dans toute communication. « Aujourd’hui, le numérique vous envoie partout. C’est un support puissant que vous détenez », a-t-il souligné, annonçant la disponibilité de son institution à tisser une collaboration franche avec l’UPL-CI afin de porter loin ses messages. «Nous Voulons travailler avec vous afin de booster nos activités », a souhaité le patron de la communication du ministère de la fonction publique assisté de son assistante et de Dominique OUANDJE, sous-directeur de la communication et des relations Publiques.

« Merci monsieur le directeur de la communication de nous recevoir mais surtout pour la confiance que vous placez en nous en nous proposant ce cadre de collaboration. L’UPL-CI qui s’est assignée la mission de promotion des actions de développement, ne saurait dire non à un tel partenariat », a répondu NANDO Dapa, président de l’UPL-CI, présentant les avantages d’une telle collaboration pour les partenaires de son organisation. « Avec l’UPL-CI, c’est une communication pluriel, rapide et plus efficace qui permet d’atteindre les objectifs que l’on s’assigne », a-t-il expliqué.

L’UPL-CI, poursuit son président, est l’interlocuteur privilégié de la presse numérique en Côte d’Ivoire. « Pour toutes vos préoccupations, si vous saisissez l’UPL-CI, vous serez entendu », a-t-il indiqué.

Aux termes des échanges, un Comité de travail a été mis en place pour à l’effet de réfléchir sur le projet de partenariat devant être scellé entre les deux parties.   

 La délégation de l’UPL-CI forte de sept (7) personnes, en plus de son président, comprenait le vice-président, Gervais Djidji, Jules Eugène N’DA le Secrétaire Général, Opportune Bath, en charge des relations publiques, Bénoit Kadjo le trésorier et Adama Bakayoko, en charge des projets.

UPL-CI  

Calendrier évènement

October 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...