Info News :
18
October

COMMUNIQUE DE PRESSE REDD+ : La Banque mondiale octroie à la Côte d’Ivoire 7,5 milliards F CFA dans le cadre du projet d’investissement forestier (PIF)

Publié dans Sociétés

Abidjan, le 17 Octobre 2018 – Le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable à travers l’Unité Intégrée d’Administration des Projets co-financés par la Banque mondiale sous la tutelle du Ministère de l’environnement (UIAP) a procédé ce Mardi 16 Octobre 2018 au lancement technique du Projet d’Investissement forestier, au siège de l’institution financière à Abidjan. Objectif, permettre aux acteurs impliqués dans sa mise en œuvre de s’approprier le projet et se familiariser avec les procédures de la Banque mondiale.

Les experts de la Banque mondiale M. Maurice ADONI et M. Jean Charles KRA, ont respectivement présenté les procédures en passation de marchés et gestion financière, applicables au Projet d’Investissement Forestier afin de permettre aux gestionnaires et aux structures de mise en œuvre de mieux gérer le projet.

 « Le Projet d’Investissement Forestier va impacter l’ensemble des projets qui existent dans le secteur » assure M. Jean Charles KRA, Spécialiste principal en gestion financière à la Banque mondiale COTE D’IVOIRE. Il exhorte à une gestion rigoureuse selon les procédures édictées par l’institution.

Ce projet vise à conserver et augmenter le stock forestier et améliorer l'accès des communautés sélectionnées aux revenus issus de la gestion durable des forêts au sein de 14 forêts classées du Centre et du Sud-ouest et du parc national de Taï.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Investissement Forestier, la Banque mondiale a mis sur pied une politique de sauvegarde environnementale et sociale afin de s’assurer que ses investissements ne puissent porter préjudice aux habitats naturels à travers par exemple la pollution des cours d’eau ou la défstation explique M. Abdoulaye GADIERE, Spécialiste principal en environnement.

Cet atelier technique a été précédé du lancement officiel du Projet d’Investissement Forestier Banque mondiale à l’auditorium de la primature.

Cette cérémonie présidée par le Ministre ivoirien de l’Environnement et du Développement Durable a vu la participation des ministères clés, de la Banque mondiale ainsi que de l’OIPR et de la SODEFOR, les structures en charge de son exécution.

Au nom du Directeur des opérations de la Banque mondiale, M. Sunil Mathrani a indiqué que ce projet contribuera à « formaliser et améliorer l’accès à la terre pour l’entrepreneuriat et l’agriculture via la sécurisation foncière et les partenariats public-privé pour la gestion durable des forêts classées ». Le projet d’investissement Forestier constitue selon lui, « un élément important de la mise en œuvre effective de la stratégie pays entre la Côte d’Ivoire et la Banque mondiale ». M. Sunil Mathrani exhorte donc l’équipe en charge de la gestion de projets à tout mettre en œuvre pour un démarrage effectif des activités afin que les objectifs assignés puissent être atteints dans les délais impartis. « Grâce à l’appui des Partenaires Techniques et Financiers notamment, la Banque mondiale et la Banque Africaine de Développement, notre pays a pu mobiliser au total 24 millions de dollars soit environ 12 milliards de FCFA pour mettre en œuvre le Programme d’Investissement Forestier (PIF) dans les zones du Sud-ouest et du Centre du pays. Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Investissement Forestier administré par la Banque mondiale, le pays bénéficiera également de 4,5 millions de dollars soit 2,250 milliards de F CFA pour mettre en œuvre le don spécial aux communautés locales (DGM) », se félicite pour sa part le Ministre ivoirien de l’Environnement, M. Joseph SEKA SEKA.

Le coût du Projet d’Investissement Forestier Banque mondiale est de 15 millions de dollars soit 7 ,5 milliards de F CFA. Ce projet issu d’un processus très participatif se déroulera en 2 phases affirme Pr KOUADIO Kouamé Georges, le Coordonnateur Général de l’Unité Intégrée d’Administration des Projets co- financés par la Banque mondiale sous la tutelle du Ministère de l’environnement (UIAP) : une 1iere phase de 5 ans pour la mise en œuvre des 2 projets principaux (Banque mondiale et BAD) et l’Implication et la participation des parties prenantes aux activités locales. Ensuite suivra une 2eme phase de 5 ans consacrée à la mobilisation de financement par le Gouvernement ivoirien et la mise en œuvre d’actions à plus grande échelle pour obtenir des changements transformationnels.

Dans l’optique d’inverser la tendance de la déforestation et de la dégradation des forêts et de contribuer à la lutte mondiale contre le changement climatique, la Côte d’Ivoire s’est engagée, en 2011, dans le mécanisme international de réduction des émissions de gaz à effet de serre dues à la déforestation et à la dégradation des forêts (REDD+). En vue de sa mise en œuvre, la Côte d’Ivoire, bénéficie depuis mai 2015, d’un financement de 24 millions de dollars du fonds d’investissement climatique pour mettre en œuvre un Programme d’Investissement Forestier (PIF) administré par la Banque mondiale et la Banque Africaine de Développement.

Sercom : REDD+

Calendrier évènement

November 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...