Info News :

29
August

Côte d’Ivoire : Philippe Légré révèle le plan du RDR contre le PDCI dans l’alliance RHDP

Publié dans Politique

En prélude au 3ème congrès du RDR prévu pour les 9 et 10 septembre, une délégation du Rassemblement des républicains (RDR) d’Alassane Ouattara, conduite par son secrétaire général adjoint chargé de la mobilisation et de la logistique, Philippe Légré a appelé les militants de la région de San-Pedro  à se mobiliser pour témoigner leur attachement aux idéaux du président Alassane Ouattara. C’était à la faveur d`un grand meeting de remobilisation qui s’est tenu le samedi 19 aout 2017 à la place ADO du quartier Bardot.

« Le RDR va organiser  son congrès, et ce troisième congrès-la, il doit  avoir  au moins 100 milles personnes à Abidjan pour que l’on sache que le RDR est un parti très fort. Et San-Pedro ne doit pas rester derrière », a-t-il exhorté. Il a souligné qu’au sortir de ce conclave, le RDR doit être encore plus fort pour une Côte d’Ivoire rassemblée et prospère.

Pour Légré Philippe, ce « congrès historique et exceptionnel » permettra au RDR de faire le bilan de ses actions, de la gestion du pouvoir avec ses alliés et de préparer avec sérénité 2020. A cette occasion, M. Légré a tenu à rassurer les militants du RDR de San Pedro quant à la naissance très prochaine du parti unifié du RHDP. «Le parti unifié va se faire ! Le président  Ouattara tient à ce parti unifié. Il doit se faire, mais il faudrait que le RDR commande ce parti unifié et pour le commander il faut que le RDR soit fort. Pour que le RDR soit fort dans ce parti unifié, il  faut que le RDR ne soit pas en palabre» a révélé Philippe Légré.

Poursuivant, l’émissaire de la direction nationale du parti des républicains a été claire sur la question de l’alternance au pouvoir en 2020. Selon lui,’’ le Président Alassane Ouattara, n’a jamais dit qu’il donnait le pouvoir  à quelqu’un. Et pour lui, ce ne sont pas les fusils qui feront fléchir le Président Ouattara afin de l’amener à désigner quelqu’un comme son successeur’’. « C’est au sein du parti unifié qu’on va choisir le meilleur pour être candidat aux élections présidentielle», a-t-il soutenu.

L’ex-ministre du sport, a relevé les nombreuses actions entreprises par Alassane Ouattara depuis son accession à la magistrature suprême en 2011, et ce dans tous les secteurs (économique, social, institutionnel, éducatif, santé…).

Les structures du RDR de san-Pédro, par la voix de leur porte-parole Soko Gnépa Émile, se sont engagées à traduire en acte ces consignes de la direction du parti en prenant massivement part à ce 3è congrès.

Zétia

13
March

Côte d’Ivoire : le groupe parlementaire du PDCI apporte son soutien à Guikahué et Billon et se désolidarise de Duncan

Publié dans Politique

Les députés du groupe parlementaire du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) d’Henri Konan BEDIE ont apporté ce mardi leur soutien total à Maurice Kakou Guikahué, le secrétaire exécutif en chef et à Jean-Louis BILLON, secrétaire exécutif, porte-parole adjoint du PDCI dont les propos tenus samedi 10 mars 2018 sur la terre natale de Félix Houphouët-Boigny ont aussi bien choqué de leur propre formation politique qu’au RDR d’Alassane Ouattara.

Qualifiés de politiciens irresponsables par le RDR mais surtout de politiciens égoïstes aux ambitions démesurées par Kobénan Kouassi Adjoumani, porte-parole du PDCI et le Vice-Président Ahou N’Doli également du PDCI, le groupe parlementaire réuni ce mardi 13 mars 2018 à la Maison du parti à Cocody a adressé ses félicitations au réseau des cadres PDCI ‘‘Notre Héritage’’ d’avoir offert sa tribune aux leurs secrétaires exécutifs pour exprimer les attentes de militants du PDCI-RDA sur l’alternance 2020. Voici la teneur de la déclaration du groupe parlementaire PDCI qui mélange les calculs des hommes du Vice-Président Duncan.

DÉCLARATION DES DÉPUTÉS DU GROUPE PARLEMENTAIRE PDCI-RDA

Nous, députés du groupe parlementaire PDCI-RDA :
Fidèles aux valeurs promues par le PDCI-RDA et engagés dans la vision du père fondateur et du président Henri Konan BEDIÉ, président du PDCI-DRA ;
Attentifs au débat politique du moment au sein de la famille des Houphouetistes ;
Convaincus de la sagesse avec laquelle le président Henri Konan BEDIÉ défend les intérêts du PDCI-RDA au sein du RHDP ;
Assurés du soutien total de nos bases respectives au président Henri Konan BEDIÉ :
1- Félicitons le réseau des cadres PDCI « Notre Héritage » pour l’organisation du bel hommage au président Henri Konan BEDIÉ le 10 mars 2018 à Yamoussoukro ;
2- Exprimons notre adhésion au discours du Secrétaire Exécutif en chef Maurice KAKOU GUIKAHUE ainsi qu’à celui du Secrétaire Exécutif Jean Louis BILLON lors de l’hommage au président Henri Konan BEDIÉ le 10 mars 2018 à Yamoussoukro ;
3- Apportons notre plein et entier soutien au Secrétaire Exécutif en chef Maurice Kakou GUIKAHUE ainsi qu’au Secrétaire Exécutif Jean Louis Billon pour les messages importants livrés à Yamoussoukro ;
4- Réaffirmons notre ferme volonté de demeurer dans le groupe parlementaire PDCI-RDA au sein de l’assemblée nationale jusqu’en 2020.

Longue vie au PDCI-RDA.

Fait à Abidjan, le 13 mars 2018

Les députés du groupe parlementaire PDCI.

JEN

16
March

Côte d’Ivoire : bataille pour l’alternance 2020, le PDCI rappelle à l’ordre son ministre porte-parole

Publié dans Politique

Le Secrétariat Exécutif du PDCI d’Henri Konan BEDIE n’apprécie pas du tout des attaques que subissent son chef et son porte-parole après leur message délivré aux militants sur la terre de père fondateur de ce parti le samedi 10 mars 2018, à l’occasion d’une journée, organisée en homme au président du PDCI.

Dans une déclaration lue par Aminata N’DIAYE ce vendredi 16 mars 2018, Secrétaire  Exécutif Chargé des ONG et des Syndicats, Porte-parole du PDCI-RDA, le secrétariat Exécutif endossant entièrement l’intervention du Secrétaire Exécutif, Chef  du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA et le discours de son porte-parole, a invité, KOBENAN Kouassi Adjoumani, membre de Secrétariat Exécutif à ‘‘se ressaisir, en s’abstenant, dans le strict respect de la discipline de groupe, de s’arroger l’autorité de recadrer le Chef du Secrétariat Exécutif, tâche qui relève des prérogatives du Président du Parti’’. Un véritable désaveu pour le ministre des ressources animales et halieutiques qui depuis un certain moment se répand dans les médias pour prendre toujours le contre-pied de déclarations de chef du Secrétariat Exécutif.  

Pour le PDCI-RDA la ‘‘virulence injustifiée’’ de ces attaques est porteuse de ‘‘germes de conflits, susceptibles de compromettre la confiance et la convivialité entre partis alliés’’. Au nom donc de l’Houphouétisme dont ils se réclament tous, le PDCI lance un appel à tous ses alliés au sein du RHDP à cultiver l’urbanité qui commande le respect mutuel et la retenue. Car selon lui, l’Houphouétisme est «une école de courtoisie » qui prône le respect, la tolérance et le dialogue, l’arme des forts. 

Aussi, le Secrétariat Exécutif a-t-il décédé de mettre Kobénan Kouassi Adjouman qu’il ne sent plus dans les activités du PDCI à l’épreuve en organisant la prochaine journée d’hommage au Président Henri KONAN BEDIE, dans sa région à KOUN FAO, le 5 mai 2018.

JEN

05
June

Côte d’Ivoire : Guikahué ‘‘ka yêrê bila ko la’’, sa démission réclamée

Publié dans Politique

Véritable tirs groupés, est-on tenté de dire, sur le Secrétaire Exécutif en Chef du PDCI-RDA ce mardi 5 juin 2018. Clément Adjourouffou, membre du Bureau Politique du PDCI et président de l’Alliance pour la nouvelle conscience du PDCI-RDA (Club de soutien au PDCI) et le député de San-Pédro, Anoblé Félix ne sont pas passés par quatre chemins pour asséner leur vérité à Maurice Kacou Guikahu, qu’ils tiennent pour responsable de la tempête qui secoue en ce moment le parti septuagénaire qui peine à revenir au pouvoir qu’il a perdu en 1999 dans un coup d’Etat militaire.    

« M. Guikahué se donne beaucoup de valeur qu’il n’en a en réalité. Il s’est mis dans les habits du Président du PDCI-RDA. Il a fait dégommer le délégué de Bondoukou qui a été rétabli hier (lundi 04 juin, NDLR) par le président BEDIE. Il faut vite le rappeler à l’ordre », a déclaré ce mardi 5 juin 2018 lors d’une conférence de presse tenue à la Maison de la Presse d’Abidjan (MPA) Clément Adjourouffou qui souligne également que l’homme est à l’origine de la perte du pouvoir par le PDCI en 1999. «M. Guikahué qui est le vrai visage de la perte du pouvoir d’Etat par le PDCI-RDA en 1999 de par ses actions à la tête du ministère de la santé, veut faire prendre à notre parti et notre pays un virage dangereux », a-t-il ajouté, révélant les rapports sournois qu’il entretient avec le pouvoir. « Pourquoi M. Guikahué ne parle pas du retrait des 10 millions FCFA qu’il percevait chaque mois avec la Présidence de la République et avec la Primature et c’est seulement de sa garde rapproché qu’il parle ? », s’interroge de l’alliance pour la nouvelle conscience du PDCI pour qui le Secrétaire Exécutif veut simplement masquer ses insuffisances, ses échecs et fuir ses responsabilités de la gestion catastrophique du parti. Mais peine perdu estime M. Adjourrouffou. « Nous allons point nous perdre à travers de multiples formules pour réclamer sa démission. Cette fonction lui sera retirée lors du 13è congrès ordinaire de notre parti prévu pour se tenir au mois d’octobre de cette année », a-t-il prévenu. 

Aussi, souligne le conférencier du jour, une candidature de BEDIE et de Ouattara serait de trop qu’il ne faudrait pas envisager. « Embarquer le Président Bédié dans une candidature à la présidentielle de 2020, serait un combat de trop qui détruirait son image», a indiqué M. Adjourouffou qui considère la sortie du chef de l’Etat dans les colonnes de Jeune Afrique comme une boutade née des agacements du Secrétaire Exécutif et ceux qui le suivent dans cette voie. « Le Chef de l’Etat peut se sentir agacé et lancer cette boutade. Tout ce qui arrive en ce moment est le fait de malentendu entre membres de l’alliance du RHDP. Je ne pense pas qu’il veut vraiment être candidat. Sinon, en ce qui me concerne, je suis contre un 3è mandat du Président Ouattara », a-t-il conclu, invitant à un débat sur l'alternance 2020.  

Pour l’honorable Anoblé le Secrétaire Exécutif a installé le PDCI dans une véritable cacophonie. « Nous sommes dans une cacophonie où le président Henri Konan Bédié, notre seul et unique chef, dit une chose le matin et le soir venu, un autre vient dire une autre chose qu’il soit micro ou haut-parleur », a nuancé Anoblé pour qui le 12ème Congrès du PDCI-RDA n'a jamais fait du Secrétariat Exécutif un organe à  par entier du PDCI qui peut s’arroger des décisions pour ‘‘démettre de son gré, des délégués départementaux que le président Bédié réhabilite par la suite’’. Pour lui, seule une alliance RHDP forte permettra au PDCI de revenir au pouvoir d’Etat.   

JEN           

Calendrier évènement

June 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...