Info News :
22
November

Côte d’Ivoire : La cause du décès de l'élève Kolè en classe de 6ème à Zouan-hounien dans l'Ouest du pays expliquée par le corps médical

Publié dans Sociétés

Un élève en classe de 6ème au Lycée moderne Koui Mamadou de Zouan-hounien situé au quartier campus aurait succombé à la suite d’une bastonnade, selon ses camarades mais d’un coup à la nuque à la suite d’une chute selon le corps médical.

Selon les informations recueillies auprès des populations par téléphone, après les cours du vendredi soir 16 novembre 2018, les élèves se rendant à Gbapleu, village situé à 5 km de Zouan-hounien  pour y passer le week-end, se seraient accrochés à une benne, faisant un ‘‘bôrô d’enjaillement’’. Le conducteur ayant constaté ce jeu dangereux sur son camion, s’est alors arrêté dans le but de s’en prendre à ces enfants.

Mais, toujours selon notre source, les concernés ont pu prendre la fuite et c’est un petit Kolè, en classe de 6ème qui s’est retrouvé au mauvais moment et mauvais endroit. Ce dernier, a été sérieusement molesté par les apprentis de la benne qui l’ont pris à partie. Il est décédé de ses blessures par la suite.

« Le vendredi soir, les élèves partaient dans le village de Gbapleu et donc quand ils ont vu la benne garée, ils se sont accrochés. Le chauffeur a constaté que les élèves étaient accrochés à sa Benne, il a garé et les élèves qui se sont accrochés ont fui et sont partis. Malheureusement, ils se sont mis à frapper le petit qui n’avait rien avoir. Ils l’ont tellement battu qu’ils se sont rendu compte eux-mêmes qu’il nécessitait des soins urgents. Ils l’ont alors amené à l’hôpital ce vendredi-là et c’est le samedi à 4 heures du matin que cet enfant a rendu l’âme », témoigne notre interlocuteur.

Mais selon une source médicale, ‘’cet élève serait tombé de la benne et aurait eu, dans sa chute, un choc à la nuque. Ce qui aurait, selon cette source occasionné sa mort’’.

Une situation qui sa suscité la révolte des Yacouba, population autochtone de Mankpanpleu, village natale de l’élève. Le bilan de cette fureur est considérable. Les manifestants se sont attaqués aux intérêts des malinkés, peuple dont est issu les auteurs de la bastonnade à mort de l’élève. Ils ont mis à feu la résidence du maire de la ville, attaqué la mosquée de Gbapleu, village où réside le chauffeur, le marché aussi n’a pas été épargné. Des magasins, des agences, la pharmacie de Zohouin ont été saccagés. Des populations ont trouvé refuge en brousse.

Les forces de l’ordre et de sécurité ont été appelés calmer la situation, a-t-on appris auprès de notre source.

Zétia

02
December

Côte d’Ivoire : La ministre Mariétou Koné invite les populations de Zouan Hounien à plus de tolérance les uns envers les autres

Publié dans Sociétés

Plus de deux semaines après le drame survenu à Zouan hounien, suite à la mort d'un élève, la ministre de la solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté était vendredi 30 novembre 2018 dans cette localité pour apporter le soutien du gouvernement aux familles endeuillée.

Pour l’émissaire du gouvernement ivoirien, Mariétou Koné ‘‘la vengeance ne peut régler aucun problème’’. S’interrogeant sur ce qui a pu conduire au triste bilan des violences qui ont suivi le drame du 16 novembre à Zouan Hounien où un élève a été tué après bastonnade par des apprentis chauffeurs, la ministre de la solidarité rappelle que ‘‘vivre ensemble exige beaucoup de tolérance les uns envers les autres. « Est-ce que pour un mort, doit-on en tuer 5 autres, faire 135 blessés dont plusieurs dans des états très graves, brûler 25 maisons et saccager 7 autres ? Ne pouvait-on pas s'asseoir pour dialoguer ? », s’est-elle interrogée avant d’ajouter que « le vivre ensemble, nous exige beaucoup de tolérance ».

Emissaire du gouvernement pour calmer les esprits, Mariétou Koné a d’abord présenté les condoléances du gouvernement aux familles endeuillées et ensuite invité les uns et les autres au respect de la dignité humaine afin que ‘‘jamais plus de pareilles situations ne se reproduises dans la localité’’. « Référez-vous aux guides religieux, à la chefferie et aux leaders communautaires pour régler les problèmes que de vandaliser et tuer », a-t-elle conseillé, faisant remarquer que ‘‘cette crise pouvait embraser toute la côte d'Ivoire’’. « Quand l'intolérance cohabite avec l'incivisme cela abouti a des 'situations comme celle qu'à conne Zouan hounien », a-t-il indiqué.

L'émissaire du gouvernement a remis un million de FCFA à chacune des 5 familles endeuillées, du riz et des pages. La Ministre Mariétou Koné était accompagnée des ministres Jean Claude Kouassi et Albert Mabri Toikeusse

D.B.M

 

Calendrier évènement

December 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...