Info News :
07
February

Eléphantiasis, Géohelminthiases, Bilharziose, Onchocercose et Trachome : Déclarée pays endémique la Côte d’Ivoire engage la riposte

Publié dans Sociétés

Appelées maladies Tropicales Négligées à chimiothérapie préventives (MTN-CP) la Filariose lymphatique ou éléphantiasis, les Géohelminthiases, la Schistosomiase ou bilharziose, l’Onchocercose et le trachome qui constituent de véritables problèmes de santé publiques de par leurs graves conséquences socio-économiques bénéficient peu d’attention des décideurs africains dans la lutte contre les pandémies. Alors qu’on les croyait avoir été éradiquées du territoire ivoirien, ces maladies rodent encore autour des villes et villages. Et District d’Abidjan n’est pas épargné.

Dans un programme recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la Côte d’Ivoire qui engage la campagne dès le 18 février prochain afin de parvenir à l’élimination et/ou le contrôle de ces MTN-CP, a décidé, et ce, pour une efficacité dans la lutte, de se faire accompagner par les médias.

Pour cette campagne, le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique à travers le Programme National de Lutte Contre les Maladies Tropicales Négligée à Chimiothérapie Préventive et ses partenaires de l’USAID, END In Africa et fhi360, vient de renforcer les capacités d’une cinquantaine de journalistes ivoiriens ce mercredi 7 février 2018 sur le mode de transmission du vecteur, les conséquences dans la population mais aussi à la méthode du traitement et au mode de prévention.

Il s’agissait de leur donner les outils nécessaires en rapport avec les terminologies pour une restitution plus claire et appropriée permettant aux populations de comprendre la menace que représentent ces pathologies pour les communautés.

Au cas par cas, les spécialistes de la santé ont souligné l’irréversibilité de la cécité que ces différentes maladies causent dans les communautés. Si la Filariose lymphatique ou éléphantiasis, la Schistosomiase ou bilharziose et l’Onchocercose se transmettent par la piqûre d’insectes, il n’en est pas de même pour le trachome et les Géohelminthiases dont les vecteurs passent par le sol pour atteindre leur cible (l’homme). Dès lors il n’est pas exagéré de croire que le risque de contamination au Trachome et aux Géohelminthiases est élevé chez les chrétiens célestes qui déconseillent le port des chaussures à leurs fidèles.  

Comment prévenir ce risque dans une communauté dont la foi repose sur une croyance dans une relation avec Dieu évitant tout contact avec la souillure que constitueraient les sandales ?

         JEN

Calendrier évènement

August 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...