Info News :
15
August

Côte d’Ivoire : Les communautés Kouzié et Bété de Buyo vivant à San-Pedro ont un nouveau chef

Publié dans Sociétés

Dobé Guéhi Martin, est le nouveau chef de la communauté  Kouzié et Bété de Buyo à San-Pedro. Il a été intronisé le samedi 12 août 2017 à son domicile sis au quartier château, devant un public qui a effectué massivement le déplacement.

La quasi-totalité des cadres de Buyo et une délégation des chefs  communautaires Kroumen ont participé à cette cérémonie d'intronisation placée sous le parrainage de Gnépa Yadji François, contrôleur des services financiers.

Père de 2 enfants, Dobé Guéhi Martin, 63 ans est arrivé à San-Pedro, dans les années 80 en tant qu’exploitant forestier.

Le président du comité d'organisation,  Zouzoua Gnoléba Gervais s'est réjoui de la nomination du nouveau chef central de Buyo tout en soutenant qu'avec M. Dobé Guéhi,  "la lampe de Buyo est allumée et elle ne s'éteindra pas."

Selon lui, ‘‘la communauté vivant dans la ville balnéaire de San-Pedro vient de marquer un pas dans son fonctionnement. Peu reconnue  et dépourvue  d'emprise sur les autres chefs de communauté, elle  a désormais l'occasion de donner un coup d'accélérateur à son dynamisme''.

Après le décès du 1er chef canton  Zakpa Madou Erneste en janvier 2011, Mme Takora Odile  a  eu la lourde mais exaltante charge de diriger les Kouziés et les Bétés de Buyo pendant tout ce temps à San-Pedro.

Cette communauté résidant dans la seconde ville portuaire ivoirienne depuis de longues années a plusieurs fois,  tenté de s'organiser, mais la question de la gestion des fonds a toujours fait avorter les belles idées, au dire de Mme Takora, précisant que cette organisation a été rendue possible avec le soutien de l'un  des cadres de Buyo.

Gnapo Désiré, 3ème vice-président du conseil général de San-Pedro  a impulsé, en son temps, le rassemblement des fils et filles de Buyo en mettant sur pied le 19 juillet 2008 une mutuelle de développement dénommée ''Zomadré''  (prend courage en langue Bété). Elle est dirigée par Mme Takora Odile. 

Pour eux, le  choix de Gnépa Yadji François relève de son ouverture, sa générosité et son humanisme : « c'est le seul homme politique dans la région de San-Pedro que la population peut approcher sans protocole et qui répond toujours à toutes les sollicitations. Nous avons donc décidé, de nous attacher à lui et de l'accompagner dans toutes ses actions », a expliqué la présidente de ''Zoumadré''.

Une décision qui réjouit énormément le parrain  qui se dit '' honoré par la culture de l'amour et de la solidarité au sein de cette communauté, qui débouche sur une bonne organisation de ses filles et fils''. En retour, Gnépa Yadji François, s'est déclaré ''membre  de cette communauté''.

Une décision saluée par la communauté. Le parrain de la cérémonie a indiqué l'importance des missions  qui attendent le nouveau chef. « Chef, ton rôle aujourd'hui est très important !  Nous allons  nous  mettre sous ta coupe, tu vas  nous gouverner.  Mais gouverner avec beaucoup de justice, de liberté et beaucoup de discrétion. A ce moment-là, tout le peuple Kouzié et Bété de Buyo résidant à San-Pedro  va être fier de leur chef que vous êtes », a-t-il expliqué les attentes de ses administrés. 

Peu après, ce fut le moment tant attendu et l'honneur est revenu au parrain  de procéder à l'intronisation du chef central.

Buyo qui  était un canton du département de Soubré a été érigé en département en 2015.
Zétia

03
September

Côte d’Ivoire/Tabaski à San Pédro : Le corps préfectoral et les élus communient avec les musulmans

Publié dans Sociétés

A l’occasion de la fête de la Tabaski, le représentant du préfet de région, le Secrétaire général 1 de la préfecture de San Pedro, Ettien Etienne,  a exhorté, ce vendredi 1er septembre 2017, les fidèles musulmans à la paix et à la cohésion sociale.

La prière organisée  pour la circonstance s’est déroulée à la place publique du quartier Terre rouge de San Pedro.

Le Secrétaire Général 1 qui avait à ses côtés le député Anoblé Félix, le 1er adjoint au maire, Diarrassouba Brahima et du représentant du préfet de police,  a expliqué que la cohésion sociale qui passe par la paix est actuellement de plus en plus menacée en Côte d’Ivoire. Cependant, estime-t-il, l’amour du prochain, la fraternité, la tolérance et surtout la réconciliation des filles et fils de ce pays doivent faire partie du quotidien de tous ceux qui vivent en Côte d’Ivoire.

Le Secrétaire Général 1, à cette occasion, a invité ses  administrés à collaborer avec les forces de l’ordre pour préserver la quiétude et la tranquillité dans leurs quartiers respectifs. Il a par ailleurs demandé à la communauté musulmane de continuer de prier pour  la Côte d’Ivoire, afin que la paix, la stabilité  soient maintenus au pays.

Zétia

03
September

Côte d’Ivoire : La commune de San-Pédro adopte un système numérique de recouvrement de ses taxes

Publié dans Economie - Business

Dans l’objectif d’un meilleur recouvrement de ses taxes et d’une bonne gestion de ses données économiques, le conseil  municipal  de San-Pedro dirigé par Bouéka Nabo Clément  a voulu se doter  d’un nouveau système de collecte et de recouvrement moderne hautement sécurisé.

Conçu, développé et déployé par Bmi-ci, Net-collect services, le système est une solution technologique qui combine la monétique améliorée, les Banking systèmes, l’informatique et internet. Le lancement officiel a eu lieu  lundi 28 août 2017 au marché Nabo Félix en présence du Secrétaire Général 1 de la préfecture, Ettien Ettienne, du Directeur général de BMI-CI, Cékongo Clotcho et du Directeur général adjoint de la décentralisation et du développement local, Noel Tahet parrain de cette cérémonie.

Pour le conseil municipal, il s’agit de parvenir à une maitrise des données économiques de la commune. « Il s’agit à travers cet outil de maitriser le potentiel économique de notre commune par le recensement et l’identification exhaustive de l’assiette des contribuables et clients à cartes monétique et le suivi de leur intégration », a expliqué Guè Yoro, secrétaire général de la mairie

Pour Noel Tahet,  Directeur général adjoint de la décentralisation et du développement local, ce programme est une innovation qui va booster la politique de décentralisation. «  Je pense qu’avec le projet ‘’Net-Collect’’, la voie est tout à fait tracée, puisqu’il a pour embussions d’optimiser la mobilisation des recettes des collectivités et donc leur permettre effectivement d’exploiter tout le potentiel qu’elles ont en matière de ressources propres », a-t-il souligné

Vantant l’initiative de son maire de San-Pedro, Cékongo Clotcho a indiqué que ce projet, ‘‘vient inscrire son nom aux trempions des illustres personnalités qui tracent les sillons de demain’’. Il a alors invité les populations à être témoin de cette initiative. «  Je voudrais que nous en soyons tous témoins et qu’après cette cérémonie, femme, homme, jeune, tous, partout où nous sommes, allions et annoncions  partout que la révolution numérique à un nom et ce nom c’est San-Pedro avec son maire. Allez et dites partout que la révolution numérique qui va propulser notre pays dans l’ère de la nouvelle économie est partie de San-Pedro», a-t-il exhorté.

  Zétia

02
September

Côte d’Ivoire/San-Pédro : L’autorité préfectorale donne les nouveaux prix des produits de premières nécessités et annonce des sanctions contre le non-respect de la mesure tout

Publié dans Economie - Business

A San-Pedro, les commerçants sont désormais tenus d'appliquer le décret n° 2017-467 du 12 juillet 2017 portant plafonnement des prix et marges du riz, du sucre, de l'huile de table raffinée, de la tomate concentrée et du ciment. Initiées par la préfecture et la direction régionale du commerce, une rencontre  d’explication de l’enjeu relatif  à ce décret de plafonnement des prix s’est  tenu mercredi 24 aout 2017 au centre culturel municipal. Et c’était en présence du Secrétaire Général 1 de la préfecture, Ettien Etienne, des leaders communautaires, les opérateurs économiques et des commerçants.

Le Directeur régional adjoint du commerce, N’guessan Ménan Bernard,  a  donné, en fonction du différentiel transport, les marges que le gouvernement tolère  et le prix au-delà duquel les commerçants  de la localité faire l’objet de sanction. Selon lui, les grossistes et les importateurs ont pour marge bénéficiaire 3%, les demi-grossistes, à partir de 6% et les détaillants 12%.

Désormais donc à de San-Pedro, le sucre granulé blanc de 50kg chez le détaillant il doit se négocier entre 35.500 et 35.750 FCFA.  Pour  le Kg entre 710 et 715 FCFA. Le Sucre granulé roux de 50 Kg entre 33.000 et 33.250 FCFA  Le kg chez le détaillant entre 660 et 665 FCFA. Le Sucre carreaux blanc de 25 Kg entre 21.500 et 21.625 FCFA. Le paquet d’un Kg entre 860 et 865 FCFA. Le sac de 25 sachets d’un Kg de sucre blanc se négocie entre 19.000 et 19.250 FCFA le sachet entre 760 et 765 FCFA. Le Sucre roux en sachet d’un Kg se négocie entre 17.750 et 17.875 FCFA. Le sachet entre 710 et 715 FFCFA

Pour l’huile : le bidon de 25 L entre 20.250 et 20.375 FCFA. Le litre entre 850 et 890 FCFA

Le riz 100% brisures  d’origine Pakistanaise et Vietnamienne entre  19. 350 et 19.600 FCFA

D’origine Thaïlandaise entre 20.100 à 20.600 FCFA et riz d’origine indienne entre 17.350 et 17.600 FCFA

Quant à la tomate concentrée, le carton (Origine Côte-d’Ivoire) de 6x2Kg entre 11.520 et 11 .580 FCFA. La boite entre 1920 e 1920 FCFA

La tonne de  ciment CPJ22.5  étant de 79.950 FCFA à l’usine, les grossistes doivent  la vendre à 84.500 FCFA et les détaillants à 90.000 FCFA. Le paquet de 50 kg à 4500 FCFA. Le CPJ42.5, la tonne à l’usine étant à 85.185 FCFA, il doit être vendu à 90.159 FCFA par les grossistes et à 96.000 FCFA chez les  détaillants. Le paquet à 4800 FCFA.

Selon N’guessan Ménan Bernard, tous ceux qui ne vont pas respecter ces prix, le gouvernement a prévu des amandes allant jusqu'à 5 millions de FCFA. Et ce plafonnement, qui sera contrôlé de façon "stricte et régulière", s'applique tant à la production qu'à la distribution desdits produits, a-t-il prévenu.

Pour les consommateurs, ce plafonnement des prix est à saluer mais il faut quelques réglages pour permettre une aisance aux populations. « Avec les explications qui ont été données par les techniciens du ministère du commerce notamment en ce qui concerne la fixation du prix en tenant compte de la distance, il sera difficile pour le consommateur de pouvoir déterminer le prix convenable auquel le commerçant devra proposer », a indiqué Nomel Firmin, président du groupement des consommateurs de San-Pedro.

Le Secrétaire Général 1 de la préfecture a appelé à la contribution de tous pour donner une réponse efficace à la lutte contre la cherté de la vie. « Nous sommes tous appelé à travailler ensemble pour réduire la cherté de la vie », a-t-il invité.

Zétia

Calendrier évènement

September 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
Date : Wednesday, 27 September 2017
28
29
30

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...