Info News :
02
January

Côte d’Ivoire : Un député PDCI propose un seul groupe parlementaire baptisé PDCI-RDR

Publié dans Politique

L’honorable Anoblé Miézan Félix, député de San-Pedro commune, a organisé un déjeuner de presse à la veille du réveillon de la Saint Sylvestre à son domicile sis à la cité. Il s’agit de faire le bilan de ses activités politiques.

A cette occasion donc, il a dénoncé "les intérêts personnels" érigés, selon lui, en règle par certains députés de son parti (PDCI). Ces derniers, indique-t-il, préfèrent adopter la posture d’observateurs en attendant que le miel vienne à leur lèvre sans aucun effort. « Ce n’est pas un tour de passe-passe où il faut attendre patiemment que son tour arrive! Je suis cadre du PDCI et je suis à l’aise quand je parle », a-t-il critiqué l’attitude ambiguë et passive de certains cadres et militants de son parti.

Pour le député de la cité balnéaire, le PDCI a besoin d’unité en son sein s’il veut aller à la conquête du pouvoir en 2020. «Je crois que nous avons besoin d’union dans notre pays », indiqué l’honorable Anoblé invitant la classe politique du Rhdp à se concentrer sur le travail pour faire avancer le pays. Car pour lui, cela ne fait l’ombre d’aucun doute, tout est mis en place pour que le futur Président de la République soit issu du PDCI. « C’est un accord conclu entre les présidents Bédié et Ouattara. Alors arrêtons de prendre un tam-tam pour crier que ce sera grâce à X ou Y. Ce sera grâce à la volonté des présidents Bédié et Ouattara en qui je fais confiance. Cela le Président Alassane Ouattara le sait ! Nous n’avons pas besoin de le crier dans tous les forums. Il le sait bien que quiconque. Ceux qui disent qu’il dit autre chose, c’est simplement parce que dans leur esprit ils veulent trouver autre chose », a-t-il expliqué la foi qui l’habite sur le sujet.

Pour lui, le président Ouattara est un homme de parole qui ne saurait se rebiffer sur cette promesse faite à son ainé. ‘’Le Président Alassane Ouattara n’était pas obligé de désigner un cadre du PDCI comme Vice-président. C’est vrai qu’il a été élu dans le cadre d’une alliance mais il peut former un gouvernement avec qui il veut, personne ne peut l’obliger à faire quoique ce soit. Seulement il a tenu parole de ses promesses », a-t-il souligné.

L’honorable Anoblé Félix a, aussi, souhaité de tous ses vœux que, les groupes parlementaire PDCI et RDR, puissent fusionner pour devenir un seul groupe parlementaire qu’on pourrait baptiser ‘‘groupe parlementaire PDCI-RDR’’ pour se conformer à l’appel de Daoukro lancé par le Président Henri Konan Bédié en 2014.

Zétia

03
January

Côte d’Ivoire : Un Evêque demande l’amnistie pour tous les détenus politique de la crise postélectorale pour la stabilité du pays

Publié dans Politique

Le dimanche 31 décembre 2017 à la célébration de la 51e journée mondiale de la prière pour la paix, c’est à la Paroisse ‘’notre dame de Fatima’’ de Séwéké de San-Pédro que Mgr Jean Jacques Koffi Oi Koffi a dit la messe en présence du corps préfectoral, les forces de défense et de sécurité, des cadres et responsables politiques, ainsi que des opérateurs économiques de la localité.

Dans son homélie, Mgr Jean jacques Koffi Oi Koffi, Évêque du diocèse de San-Pedro, a mis l’accent sur la recommandation du saint Père faite sur les immigrants et réfugiés à travers le monde. « Chers  frères et sœurs, le Pape François nous invite à penser à la situation des immigrants et des réfugiés dans le monde. Dans son message, pour la paix 2018, intitulé ‘‘les migrants et les réfugiés, des hommes et des femmes en quête de paix’’, le Saint Père rappelle que, « plus de  250 millions d’immigrants dans le monde, parmi lesquels, on note 22,5 millions de réfugiés qui cherchent un endroit pour vivre en paix.

Sans la paix et la stabilité dans un pays, estime Mgr Jean Jacques Koffi, il y aura toujours des migrants. « Peut-on parler de paix, lorsqu’on met des hommes et des femmes en prison à la veille d’une nouvelle année au lieu d’une amnistie ?  Peut-on parler de paix quand des ivoiriens sont abandonnés où ils doivent aujourd’hui devenir des esclaves au Koweït, en Libye, au Maroc et en Algérie ? », s’est interrogé l’Evêque de San-Pédro qui a honte de son pays qui traverse en ce moment cette situation. « Frères et sœurs, beaucoup parmi nous fuient leur pays. Je le dis, c’est une honte pour la Côte d’ivoire d’apprendre que des fils et filles de ce pays, sont devenus des esclaves dans certains pays », a-t-il dénoncé.

« Beaucoup de migrants, poursuit-il, sont disposés à risquer leur vie au long des voyages  qui sont dans la plus part des cas aussi long et périlleux. Ils sont disposés à subir la fatigue, les souffrances, la noyade». Il alors invité les gouvernants, à être de véritables artisans de paix en libérant les prisonniers politiques et à être plus attentifs à la distribution équitable des fruits de la croissance économique à tous les citoyens pour éviter la dispersion et le départ des intelligences ivoiriennes vers d’autres pays pour finir comme des martyrs.

Zétia

27
November

Côte d’Ivoire : la 1ère édition du tournoi de solidarité entre artisans de San-Pédro a connu son apothéose dimanche

Publié dans Sports

La 1ère édition du  tournoi de la solidarité et de la  cohésion, doté  du trophée ’’ Souleymane Diarrassouba’’, ministre du commerce a connu son apothéose ce dimanche 26 novembre 2017 à la place ADO du Bardot.

Ce tournoi  initié par  l’Association des Chauffeurs de San-Pedro (ASCUDD) visait à organiser les artisans de la commune de la cité balnéaire à l’effet de mieux exercer leurs activités.

 Une  finale remportée par l’équipe des vendeurs de bois (FC parc) qui a battu aux tirs aux buts l’équipe des forgerons, sur le score de 9 buts à 8.  Un jeu de maillot, une coupe et la somme de 200.000 FCFA ont été remis au vainqueur. Le finaliste malheureux a, quant à elle, reçu un ballon et la somme de 60.000 FCFA.

Pour les organisateurs de ce tournoi, il s’agit de valoriser le métier artisanat. « La plus part des chauffeurs de taxis et bien d’autres hommes de métier ignorent qu’ils sont artisans. Ainsi, cette action vise à les rapprocher aux autres artisans mieux connus mais surtout leur permettre de connaitre leur ministère de tutelle qui est le ministère du commerce, de l’artisanat et de la promotion des PME », a expliqué, Koné Moussa, président de l’ASCUDD.

Le directeur régional du commerce, Séraphin Djiragbou,  représentant le ministre du commerce de l’artisanat et de la promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, parrain de ce tournoi, a, dans son allocution liminaire salué l’initiative des organisateurs.

Pour lui, cette compétition donne l’occasion de réunir les artisans afin de raffermir les liens de la fraternité. « Le fait que le ministre ait accepté de parrainer ce tournoi, c’est une façon d’inviter les artisans à lui faire confiance et à faire de telle sorte que le métier de l’artisanat soit valorisé », a-t-il indiqué. Aussi, a-t-il affirmé la disponibilité du ministre afin de les amener à atteindre cet objectif.

Débuté le 29 octobre avec 8 équipes, le tournoi de la solidarité et de la  cohésion a regroupé tous les artisans de la cité balnéaire.

Zétia

Calendrier évènement

January 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...