Info News :

Accueil Slider Publicite

20
March

Côte d’Ivoire : le RHDP de San-Pédro lance la campagne de ses candidats aux postes de sénateurs

Publié dans Politique

  Le Coordonnateur du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) de San Pedro, Beugré Donatien a présenté le lundi 19 mars 2018 les candidats qui auront à défendre les douleurs de la mouvance des Houphouétistes aux élections sénatoriales du 24 mars 2018.

Cette liste commune RHDP comprend la candidature du maire de la commune de Grand-Béréby, vice-président du PDCI,  Gosso Yabayou Alphonse et celle du maire de la commune de San Pedro, Bouéka Nabo Clément, du Rassemblement des républicains (RDR).

Composée de 7 députés, de 40 conseillers régionaux,  de 127 conseillers municipaux de Grabo, Grand-Béréby, San-Pedro et Tabou, ces futurs sénateurs auront à solliciter le suffrage du collège électoral de cette localité est estimé à 174 électeurs.

Après la campagne électorale qui a ouvert ce lundi et qui prend fin jeudi 22 mars à minuit, le vote se déroulera sur l’ensemble du territoire national le samedi 24 mars, pour la région de San-Pédro au groupe scolaire cité (le centenaire) de la commune.


Zétia

11
April

Côte d’Ivoire : Guillaume SORO salue la rencontre Bédié-Ouattara et les encourage à poursuivre leurs efforts pour la préservation d’un climat de paix

Publié dans Politique

Le Président de l’Assemblée Nationale ivoirienne, Guillaume SORO qui suit avec beaucoup d’intérêt de débat sur l’alternance politique au sein de la mouvance politique du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la Paix (RHP), n’a pas attendu une seule seconde pour réagir sur le communiqué final qui a sanctionné le tête-à-tête du mardi 10 avril 2018 entre Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA et président du présidium du RHDP et le chef de l’Etat Alassane Ouattara. Son communiqué.

COMMUNIQUE DU PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE

Le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, M. Guillaume Kigbafori SORO, prend connaissance du communiqué conjoint issu de la rencontre entre leurs excellences Alassane OUATTARA, président de la République de Côte d’Ivoire et Henri Konan BEDIE, président du PDCI-RDA.

Le président de l’Assemblée nationale salue cette rencontre et se réjouit que, conformément au souhait exprimé le 03 avril 2018 dans son discours lors de la rentrée parlementaire, le dialogue soit demeuré le maître-mot.

Il encourage les présidents Alassane OUATTARA et Henri Konan BEDIE à poursuivre ces pourparlers dans le sens de l’inclusivité.

Il apprécie leur appel à la retenue dans chaque camp pour consolider le climat de paix en Côte d’Ivoire.

Le président de l’Assemblée nationale fait confiance à ces deux grands hommes d’Etat pour conduire le navire Ivoire dans la tranquillité, la stabilité et la paix.

Fait à Abidjan, le 10 avril 2018

Guillaume Kigbafori SORO

P/O Le Service de Communication

11
April

Côte d’Ivoire : BEDIE et OUATTARA exagèrent dans leurs actes !

Publié dans Politique

On pourrait enfin dire que Bédié et Ouattara vienne de décider de calmer le jeu. Mais seulement au sein de leurs formations politiques.  Puisque, pendant plus de deux heures d’horloge, les deux hommes qui ‘‘tiennent’’ le destin de la Côte d’Ivoire, ont parlés de l’avenir du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) au palais Présidentiel, là où se prennent les décisions d’Etat, malgré que cette activité associative ait un caractère purement privé.

Quel intérêt donc, le communiqué final qui a sanctionné la rencontre, a-t-il pour le reste du peuple qui n’adhère pas à ce projet ? Certainement aucun ! Et pourtant, les locaux entretenus par l’argent du contribuable ont servi de cadre pour cette séance de travail à intérêt unique étant donné qu’elle vise la conquête ou reconquête du pouvoir d’Etat pour laquelle, la coalition des houphouëtistes ne sera pas seule sur la scène en 2020.

Même si les membres de cette mouvance politique RHDP parviennent à un parti unifié avant cette échéance, comme c’est le vœu de bon nombre d’entre eux, il aura, tout de même, en face plusieurs autres candidats de l’opposition, mais aussi des indépendants comme ce fût le cas en 2015.

Les ambitions de gérer les intérêts du peuple, c’est-à-dire de gouverner le pays étant les mêmes, auront-ils, ces derniers (opposition et indépendant), le privilège d’utiliser les locaux de l’Etat pour élaborer leur plan ou programme de société pour la conquête du pouvoir ? Bédié et Ouattara exagèrent ! Attention !

Béatrice Val

05
June

Côte d’Ivoire : Guikahué ‘‘ka yêrê bila ko la’’, sa démission réclamée

Publié dans Politique

Véritable tirs groupés, est-on tenté de dire, sur le Secrétaire Exécutif en Chef du PDCI-RDA ce mardi 5 juin 2018. Clément Adjourouffou, membre du Bureau Politique du PDCI et président de l’Alliance pour la nouvelle conscience du PDCI-RDA (Club de soutien au PDCI) et le député de San-Pédro, Anoblé Félix ne sont pas passés par quatre chemins pour asséner leur vérité à Maurice Kacou Guikahu, qu’ils tiennent pour responsable de la tempête qui secoue en ce moment le parti septuagénaire qui peine à revenir au pouvoir qu’il a perdu en 1999 dans un coup d’Etat militaire.    

« M. Guikahué se donne beaucoup de valeur qu’il n’en a en réalité. Il s’est mis dans les habits du Président du PDCI-RDA. Il a fait dégommer le délégué de Bondoukou qui a été rétabli hier (lundi 04 juin, NDLR) par le président BEDIE. Il faut vite le rappeler à l’ordre », a déclaré ce mardi 5 juin 2018 lors d’une conférence de presse tenue à la Maison de la Presse d’Abidjan (MPA) Clément Adjourouffou qui souligne également que l’homme est à l’origine de la perte du pouvoir par le PDCI en 1999. «M. Guikahué qui est le vrai visage de la perte du pouvoir d’Etat par le PDCI-RDA en 1999 de par ses actions à la tête du ministère de la santé, veut faire prendre à notre parti et notre pays un virage dangereux », a-t-il ajouté, révélant les rapports sournois qu’il entretient avec le pouvoir. « Pourquoi M. Guikahué ne parle pas du retrait des 10 millions FCFA qu’il percevait chaque mois avec la Présidence de la République et avec la Primature et c’est seulement de sa garde rapproché qu’il parle ? », s’interroge de l’alliance pour la nouvelle conscience du PDCI pour qui le Secrétaire Exécutif veut simplement masquer ses insuffisances, ses échecs et fuir ses responsabilités de la gestion catastrophique du parti. Mais peine perdu estime M. Adjourrouffou. « Nous allons point nous perdre à travers de multiples formules pour réclamer sa démission. Cette fonction lui sera retirée lors du 13è congrès ordinaire de notre parti prévu pour se tenir au mois d’octobre de cette année », a-t-il prévenu. 

Aussi, souligne le conférencier du jour, une candidature de BEDIE et de Ouattara serait de trop qu’il ne faudrait pas envisager. « Embarquer le Président Bédié dans une candidature à la présidentielle de 2020, serait un combat de trop qui détruirait son image», a indiqué M. Adjourouffou qui considère la sortie du chef de l’Etat dans les colonnes de Jeune Afrique comme une boutade née des agacements du Secrétaire Exécutif et ceux qui le suivent dans cette voie. « Le Chef de l’Etat peut se sentir agacé et lancer cette boutade. Tout ce qui arrive en ce moment est le fait de malentendu entre membres de l’alliance du RHDP. Je ne pense pas qu’il veut vraiment être candidat. Sinon, en ce qui me concerne, je suis contre un 3è mandat du Président Ouattara », a-t-il conclu, invitant à un débat sur l'alternance 2020.  

Pour l’honorable Anoblé le Secrétaire Exécutif a installé le PDCI dans une véritable cacophonie. « Nous sommes dans une cacophonie où le président Henri Konan Bédié, notre seul et unique chef, dit une chose le matin et le soir venu, un autre vient dire une autre chose qu’il soit micro ou haut-parleur », a nuancé Anoblé pour qui le 12ème Congrès du PDCI-RDA n'a jamais fait du Secrétariat Exécutif un organe à  par entier du PDCI qui peut s’arroger des décisions pour ‘‘démettre de son gré, des délégués départementaux que le président Bédié réhabilite par la suite’’. Pour lui, seule une alliance RHDP forte permettra au PDCI de revenir au pouvoir d’Etat.   

JEN           

Calendrier évènement

September 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...