Info News :
09
September

Côte d’Ivoire : Soro dénonce l’ingratitude du RDR et annonce sa non-participation à son 3è congrès

Publié dans Politique

Ivoiriennes, Ivoiriens,

Militantes et militants du RDR,

Chers Amis de la Côte d’Ivoire,  

Le Rassemblement des Républicains (RDR) tiendra son troisième congrès ordinaire les 9 et 10 septembre 2017 à Abidjan. En ma qualité de militant et d’élu de cette formation politique, je salue la tenue de cet événement statutaire, qui intervient à un moment particulier et délicat de la vie de notre parti. Tout parti politique a besoin de tels moments de rassemblement pour réfléchir sur son parcours, être attentif à son présent, identifier les défis futurs et renouveler ses instances

Devant cet enjeu inéluctable d’édification d’un nouveau projet politique collectif, il est de coutume d’associer toutes les forces vives du parti à la préparation de ces assises et de veiller à la participation de tous, sans exclusion.

Toutefois, bien qu’ayant été Président du Conseil politique de la campagne du Président Alassane OUATTARA en 2015, et en ma qualité de Député de la Circonscription électorale de Ferkessédougou Commune, élu sous la bannière du RDR, Président de l’Assemblée nationale sur proposition du RDR et, enfin, membre du Haut Conseil politique du RDR, je n’ai, à aucun moment, été associé aux travaux préparatoires du congrès.

Je n’ai reçu communication d’aucun document officiel du Congrès encore moins pris connaissance des recommandations préalables issues des pré-Congrès, qui feront pourtant l’objet d’une validation par l’ensemble des militants.

N’ayant de ce fait été associé, ni en amont ni en aval, par les actuels responsables de l’organisation de ce congrès, c’est avec un triste regret que j’en prends acte.

Dans le contexte actuel fait de frictions, de suspicions et où des lignes de fractures évidentes sont apparues au sein de notre famille politique, qui peut décliner l'impérieuse nécessité de rassemblement de tous ?

Fort heureusement, ce n’est qu’un congrès ; d’autres congrès ordinaires se tiendront immanquablement. Au surplus, des congrès extraordinaires pourraient, en cas de besoin, avoir lieu. J’imagine donc qu’à tout moment, de nouvelles occasions pourraient m'être offertes de contribuer significativement à la vie du parti.

C'est le lieu de souhaiter que la nouvelle direction du RDR qui sortira de ce congrès des 9 et 10 septembre 2017, puisse travailler, sans relâche, au rassemblement de toutes les forces vives du parti.

Je forme le vœu que les résolutions issues de ces travaux concourent à la consolidation de la paix, la stabilité et au progrès de la Côte d’Ivoire. Je me tiens d’ores et déjà à la disposition de la future direction du parti pour œuvrer à la concorde entre les militants, à la réconciliation et à la fédération des énergies en vue d’aborder  dans l’unité et dans l’union les échéances futures.

Vive le RDR ! 

Vive la République ! 

Vive la Côte d’Ivoire !  

Guillaume Kigbafori SORO

22
September

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro dément avoir refusé une médiation d’Obasanjo entre lui et Ouattara

Publié dans Politique

COMMUNIQUE DU CABINET DU PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE

Le jeudi 21 septembre 2017, une publication parue sur le site d’information Ivoirebusiness qui prétend reprendre un article de Le Temps signé de Marcel Dezogno, a prêté au Président de l’Assemblée nationale, Son Excellence Monsieur SORO Kigbafori Guillaume, des propos d’une gravité extrême.

Aux termes de cet article, le Président SORO Kigbafori Guillaume se serait, sur son compte Twiter, vertement pris au Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, aurait qualifié de « panier à crabe » le dernier Congrès du RDR et aurait récusé une médiation de l’ancien Chef de l’Etat du Nigéria Olusegun Obasanjo.

A l’évidence, le sombre dessein de l’auteur de cet article et de sa rédaction n’est autre que de jeter un discrédit sur le Président de l’Assemblée nationale et semer la discorde entre lui et le Chef de l’Etat, d’une part, et le RDR d’autre part.

En tout état de cause, le Président SORO Kigbafori Guillaume n’a jamais tenu les propos qui lui sont prêtés et cela reste vérifiable sur son compte Twiter. Il ne se reconnait nullement dans ces allégations infondées qui n’engagent que leurs auteurs et contre lesquels il  s’insurge.

Le Président SORO Kigbafori Guillaume, profondément attaché à la démocratie et à la réconciliation entre les ivoiriens, invite les journalistes à davantage faire preuve de professionnalisme et à se garder de tels propos mensongers et de nature à mettre à mal la cohésion de notre pays.

Il appelle les ivoiriens à plus de discernement et à recourir aux sources d’informations fiables que sont ses sites et comptes personnels pour toute information le concernant.

Fait à Abidjan le 22 septembre 2017

                 Le Chef de Cabinet

               OUATTARA Toh Marc

13
October

Côte d’Ivoire : Devant la situation socio-politique tendue, Affi invite Soro a rentrer au pays pour jouer le rôle qui est le sien

Publié dans Politique

Le président du Front Populaire Ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan pour qui l’avenir de la Côte d’Ivoire est aujourd’hui incertain au regard de l’environnement socio-politique très tendu, a appelé ce vendredi 13 octobre 2017 à l’unité nationale, condition sine qua none à la cohésion sociale. Mais pour l’ancien premier ministre de Laurent Gbagbo, cette unité doit commencer par le renforcement des liens entre les membres de sa propre formation politique; le FPI

Selon AFFI, le FPI est la seule force politique, capable de faire avancer la Côte d’Ivoire. « Tous les observateurs politiques sont d’avis avec nous que l’unité du FPI permettra à la Côte d’Ivoire d’avancer, permettra la libération du Président Laurent Gbagbo, des prisonniers politique. C’est pourquoi, le FPI doit faire de son unité, le kérosène de ses actions afin de donner une autre chance à la Côte d’Ivoire», a plaidé Pascal Affi N’Guessan pour qui l’unité au sein de son parti le rendra plus fort que jamais dans les instances de décisions. «Pour une offensive diplomatique plus forte, pour que notre voie porte devant les nations unies, devant la CEDEAO dans notre volonté de voir libérer le président Laurent Gbagbo et les autres prisonniers politiques, il est temps de taire toutes nos dissensions et parler d’une seule voix», a soutenu M. Affi pour qui, ‘‘aucun message ne peut avoir d’effet s’il est porté par des voix discordantes’’. « Tous ceux qui aiment Laurent Gbagbo ne devraient pas être contre l’unité au sein du parti qu’il a créé. Il y a un temps pour faire des palabres et un temps pour faire la paix », a-t-il indiqué.

Parlant de la tension entre le pouvoir et le camp du président de l’Assemblée Nationale, Pascal Affi N’Guessan estime qu’il faut laisser la procédure aller jusqu’à son terme afin de faire éclater la vérité et lever toutes les zones d’ombre susceptibles de perturber la présidentielle 2020. Aussi, Affi N’Guessan se dit inquiet de l’absence prolongée du Président de l’Assemblée Nationale, Guillaume Soro hors du pays. « L’absence du Président de l’Assemblée Nationale hors du pays depuis plus de trois (3) mois n’est pas une situation normale », a dénoncé Affi N’Guessan l’invitant à rentrer au pays pour jouer le rôle qui est le sien. « Il faut qu’il rentre pour prendre le contrôle de l’institution qu’il préside », a conclu le président du FPI.

JEN      

Calendrier évènement

December 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...