Info News :

GESTION INTELLIGENTE DES MOUVEMENTS D'ENERGIE ET D'EAU POTABLE

04
October

Côte d'Ivoire/Man: Taxé de soutenir un candidat, le président des chefs du Tonkpi rompt le silence

Publié dans Politique

ce qu'il demande aux candidats et chefs

L’image du président régional de la chambre des rois et chefs traditionnels du Tonkpi, Gloudeu Gue Pascal est utilisée à des fins politiques par les partisans d’un candidat indépendant à la mairie de Man. Après la publication de ces images sur les réseaux sociaux, les commentaires font état de ce que le premier patron de la chefferie traditionnelle du Tonkpi aurait déjà choisi son camp, celui du candidat indépendant Aboubacar Fofana.

Face donc à la presse le mardi 02 octobre, le Gloudeu Gueu Pascal n’est pas allé du dos de la cuillère pour balayer du revers de la main ces accusations. À l’en croire, en sa qualité de père de tous les fils et filles du Tonkpi, il se doit de recevoir tous ceux qui viennent à lui. « Je suis le président de la chambre des rois et chefs traditionnels du Tonkpi. Je ne fais pas de la politique mais je suis là pour accompagner le développement.  Tous les fils et filles du Tinkpi sont libres de venir me voir. Je reçois tous les candidats désireux de me rencontrer et sans distinction aucune. Les portes de ma résidence sont amplement ouvertes à tous les enfants de Man en particulier et du Tonkpi en général », a-t-il précisé, soulignant que 4 candidats aux municipales sont déjà passés le voir et que les autres attendent de venir.

Parlant des images véhiculées sur les réseaux sociaux le premier responsable de la chefferie du Tonkpi estime que tout homme est libre de faire des images avec lui, mais à la condition ‘‘qu’il en fasse un bon usage et non les utiliser à des fins politiques’’.

Aux différents chefs ainsi qu’à la population manoise, le Gloudeu Dan 1er les a invité à faire le choix du candidat qui aura des projets promoteurs pour le bien-être des populations de la région. « Je demande toujours à mes chefs de ne pas être des marionnettes politiques. Il ne faut pas qu’ils soient chargés de faire des campagnes et suivre les candidats dans les quartiers. Les populations doivent faire le choix du candidat qui a des projets pour Man. Celui qui sortira Man de la précarité », a-t-il conseillé.

A l’endroit des candidats, Dan 1er demande d’utiliser le bon ton et faire fi des propos haineux, notamment sortir du débat ethnique qui peut affecter la cohésion sociale. «Il faut que les candidats se contentent de parler de leurs projets de développement en se détournant des paroles incendiaires, de nature à discréditer des ethnies », a rappelé Dan 1er estimant Man qui a beaucoup souffert des affres de la guerre, n’est la chasse gardée de personne. Il devra plutôt faire en sorte que ces élections, Moussa Kone, Gbe Alphonse, Jacquet Florent, tous nous ayant vécu en symbiose et en parfaite collaboration les liens qui les unissent se renforcent davantage.

Doumbia Balla Moise 

05
October

Man/municipales 2018 : Le maire sortant coincé entre la vielle garde et le Foker 380 dans la force des arguments

Publié dans Politique

La campagne pour les élections municipales du 13 octobre se déroule dans la ville aux murs de pierres (Man) dans le calme et la sérénité.

Behin Serges, Jaquet Charles, Seu Loua Anatole, Toure Mousso, Touré Aliou, Aboubacar Fofana, Bleu Lainé Gilbert et Tia Andre, sont les huits (8) candidats dans la course pour le contrôle de la commune de Man. Parmi ces prétendants, seulement trois semblent sortir la tête de l'eau. Il s’agit du maire sortant Dr Tia André (RHDP), l'ex maire Bleu Lainé Gilbert (PDCI) et l'indépendant Aboubacar Fofana alias Foker 380.

Continuer pour achever....

Pour le candidat RHDP, Dr Tia André, maire sortant, sa candidature répond à un besoin de continuité. Ce qui lui permettrait de poursuivre le travail entamé depuis 2013. Il dit avoir hérité d'une dette de 1,5 milliards FCFA qu'il a pu rembourser. Malgré, dit-il, le maigre budget de sa commune, son bilan positif lui donne des raisons d'espérer d’une commune moderne dans les cinq prochaines années. « Nous avons réalisé de nombreuses infrastructures éducatives, sanitaires, sécuritaires », soutient-il espérant pouvoir compter sur le soutien effectif de l'ensemble des cadres de son parti, le RDR mais aussi du RHDP pour bénéficier d’un second mandat pour poursuivre l’œuvre entamée. 

Compétence, expériences et réseaux relationnels à la disposition des populations

Bleu Lainé Gilbert, ex maire de 1990 à 1995, candidat du PDCI-RDA s’est, quant à lui, préparé pour rafler le fauteuil municipal. « Je reviens aujourd'hui mettre à la disposition de la ville de Man, de ma ville, de ma terre natale, les compétences, les expériences et les réseaux relationnels qu’elle m'a permis d'acquérir au cours de ma carrière, notamment comme président de la jeune chambre économique de la Côte d'Ivoire et vice-président de la jeune chambre économique mondiale », a expliqué Gilbert Bleu Lainé, présentant les qualités son équipe et sa stratégie de conquête de la municipalité. « J'ai avec moi, mon frère Bouys Philippe, ancien maire de cette ville (1995-2000). Ce qui est un signe fort de la cohésion sociale retrouvée.  J'ai également avec moi des personnes d'expériences qui n'ont jamais cessé de croire aux potentiels de notre commune. Nous avons la chance de compter sur notre liste, des jeunes cadres dynamiques qui nous apportes en plus de leurs compétences avérées, une énergie forte et un regard nouveau », commente-t-il.

Le candidat du parti de la "vieille garde" explique son retour par sa volonté de redonner à Man, sa gloire d'autre fois ". Se félicitant pour son bilan lors de son passage à la tête de la municipalité de Man de 1990 à 1995, Bleu Lainé Gilbert rappelle la politique initiée avec la voie-pavée menant à l'hôpital grâce à un financement de l'agence Française de développement et bien d’autres chantiers.

La jeunesse veut sa place

Le candidat indépendant, Aboubacar Fofana, alias Foker 380, déclaré comme étant le candidat de la jeunesse, viens en force dans la cité aux murs de pierres. Cette jeunesse qu'il veut mettre au service de la population est pour lui un atout majeur. Sa volonté d'être à la tête de la municipalité prend sa source dans le fait que la commune a perdue tout son attrait. Ce qui, selon lui, est un échec de ceux qui ont été aux commandes durant ces 20 dernières années. Aboubacar Fofana, Foker 380, se dit porteur de projets novateurs pour la commune de Man. Il s'appuie sur son expérience de chef d'entreprises. Suffisamment outillé donc pour transformer la ville, jadis capitale du grand ‘‘Yacoubadougou Paris’’ en un paradis.

Doumbia Balla Moise

Calendrier évènement

December 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...