Info News :
08
October

Le vice-Président ivoirien engage son pays sur la voie du développement du numérique

Publié dans Politique

Le vice-Président de la République, S.E.M. Daniel Kablan Duncan, a reçu en audience le vice-Président du Groupe Airbus, M. Vincent Larnicole, le jeudi 05 octobre 2017 dans la soirée, en marge de la réunion du secteur privé sur l'Afrique relative aux marchés émergents.

Avec son hôte, Vincent Larnicole, le vice-Président de la République a examiné les projets du puissant groupe aéronautique français en Côte d'Ivoire. Les axes de cette coopération touchent plusieurs domaines, partant de la formation à l'équipement, en passant par l'éventualité de la surveillance aérienne des côtes ivoiriennes en vue de les  protéger  contre la pêche illégale et clandestine. L'entretien qui s'est déroulé dans la suite du vice-Président de la République, a duré plus d'une heure d’horloge.

Avant cette rencontre, le vice-Président de la République s'était entretenu, dans la matinée, au siège de l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), avec le directeur du Centre de développement de l’OCDE, Mario Pezzini,. 

Au menu de cette séance de travail, les questions liées aux réformes, à la coopération avec la CEDEAO, etc. Le vice-Président de la République de Côte d’Ivoire s'est dit heureux de la coopération entre cette institution et son pays, notamment à travers son centre de développement

Kablan Dunan a également eu un échange avec la compagnie américaine Johnson Jonhson qui entend étendre ses activités en Côte d'Ivoire. A ses représentants,  il a surtout présenté le cadre économique et social ivoirien en termes de retombées positives à la fois pour notre la Côte d’Ivoire et pour Johnson Johnson.

Dans l’après-midi de ce jeudi 5 octobre, M. Dunan a rendu une visite de courtoisie à l'ancien Directeur général du Fonds monétaire international (FMI), M. Michel Camdessus. Cette figure emblématique du monde financier et économique international, avant de faire valoir ses droits à la retraite avait eu, pendant de longues années, le Président Alassane Ouattara, comme Directeur général Adjoint du FMI. Le vice-Président de la République lui a transmis les cordiales salutations et le bon souvenir du chef de l'Etat ivoirien.

Kablan Duncan a aussi effectué une visite au SITE F, un centre incubateur de Start-up dans le domaine des nouvelles technologies situé dans le 13è Arrondissement parisien. Très impressionné par cette activité futuriste, le vice-Président s'est dit édifié par ce qu'il venait de découvrir sur cette mini Silicon Valley "à la française" et il a souhaité que s'amorcent et se développent des relations de partenariat entre le SITE F et la Côte d’Ivoire. Des discussions et les échanges vont s'ouvrir et se poursuivre pour que cette proposition devienne une réalité pour le grand bien  du secteur numérique en Côte d'Ivoire.

Tout au long de ces audiences et séances de travail, le vice-Président de la République avait à ses côtés S.E.M. Charles P. Gomis, ambassadeur de Côte d'Ivoire en France.

Sercom : Vice-présidence

12
March

Ahoua N’Doli aux irréductibles du PDCI : « Ne perdons pas la Côte d’Ivoire par nos égoïsmes et ambitions démesurés »

Publié dans Politique

Ni courant, ni formation politique, mais ils se réclament simplement de ‘‘vrais héritiers de Félix Houphouët-Boigny’’, ayant pour seul objectif : bâtir la Côte d’Ivoire Nation. Ces houphouétistes ont lancé ce lundi 12 mars 2018 en présence plusieurs personnalités, notamment Raymonde GOUDOU Coffie, Ahoua N’Doli Théophile, Laurent Dona Fologo, Amadou Soumahoro, Adama Bictogo, l’Ambassadeur Ehui Koutouan Bernard, un mouvement baptisé ‘‘Le Forum des Houphouétistes’’ dont le but est de renforcer la cohésion au sein du RHDP.

« Ne perdons pas la Côte d’Ivoire, chère au père fondateur Félix Houphouët-Boigny qui nous l’a léguée par nos égoïsmes et ambitions démesurés », a vivement interpelé Ahoua N’Doli, le camp de ceux qui militent pour une alternance politique en faveur du PDCI au sein du RHDP. « Je me félicité de la création du Forum qui place l’intérêt du pays au-dessus de nos individualismes », a ajouté le représentant de Daniel Kablan Duncan, parrain du lancement des activités de ce forum.      

Selon le président de ce forum, Félix Anoblé, député de San-Pédro Commune, le seul héritage légué par Houphouët à ses héritiers et qui vaille bien d’être défendu, est bel et bien la Côte d’Ivoire Nation. « Houphouët-Boigny ne nous a pas laissé le PDCI-RDA en héritage mais plutôt la Côte d’Ivoire en héritage », a déclaré d’entrée l’honorable Anoblé invitant tous ceux qui entendent défendre l’œuvre d’Houphouët-Boigny à ne pas perdre de vue cette vérité. « Si nous voulons conserver l’héritage d’Houphouët-Boigny, il nous faut jalousement garder la Côte d’Ivoire », a-t-il ajouté non sans souligner que le forum des houphouétistes reste attaché à l’appel de Daoukro en œuvrant efficacement à l’aboutissement du parti unifié et à l’alternance politique contenu dans cet appel.

Pour se donner donc les moyens d’y parvenir, explique le président de ce forum, un réseau national va être mis en place afin de véhiculer les valeurs de cohésion et de partage du père fondateur de la Côte d’Ivoire indépendante. Ce réseau, selon lui, s’appuiera sur les structures de base des partis membres du RHDP.

« L’Houphouëtiste doit être le socle de la nation », a affirmé Adama Bictogo pour qui aucun miracle économique ne peut s’opérer sans stabilité dans un pays et sans une force politique derrière les actions des gouvernants.

JEN

11
July

Côte d’Ivoire : le coup d’Etat de DUNCAN à BEDIE

Publié dans Politique

Ça s’est passé en douceur, du moins sans forcing, et ça, ça s’appelle un coup d’Etat, celui que vient d’opérer le vice-président du PDCI-RDA, Daniel Kablan Duncan contre le président de son parti, Henri Konan BEDIE lors de la formation du 2è Gouvernement GON Coulibaly.

De fait, également vice-président de la République, Daniel Kablan, selon Amadou GON Coulibaly, aurait, de par cette double casquettes, proposé les cadres du PDCI-RDA nommés pour faire partie du nouveau gouvernement dans lequel le président du PDCI Henri Konan Bédié n’entendait pas y participer. « Pour la formation de ce gouvernement, le Président de la République a eu des discussions avec le vice-président qui est aussi vice-président du PDCI », a déclaré ce mercredi 11 juillet 2018 le chef du gouvernement Amadou GON Coulibaly, interrogé sur le sujet, juste après son premier conseil des ministres avec toute son équipe au grand complet.

Une démarche qui a permis au Président Ouattara non seulement de contourner le chef du parti septuagénaire pour régler le refus de ce dernier de participer à ce gouvernement RHDP dont sa formation était conditionnée par l’adhésion de tous les partis politiques membres de cette coalition au projet de parti unifié voulu par Alassane Ouattara, mais surtout de piétiner une décision de parti.

Maintenant que c’est fait, DUNCAN devra prouver sa cote de popularité au sein de son parti au risque d’être vomi par les militants qui le 17 juin dernier, lors du bureau politique déjà, avaient manifesté une hostilité à son endroit.   

JEN   

12
July

Côte d’Ivoire : Le PDCI, après une séance de travail tenue mercredi 11 juillet entre son Président et ses vices-présidents, affirme que ce gouvernement n’a pas sa caution

Publié dans Politique

                       COMMUNIQUE DU PDCI-RDA

Le mercredi 04 Juillet 2018, Son Excellence, Monsieur Amadou GON COULIBALY, Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire, a rendu la démission de son Gouvernement et a été reconduit dans ses fonctions, le même jour, par Son Excellence, Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, à l’effet de former un nouveau gouvernement.

Le mardi 10 juillet 2018, la Présidence de la République de Côte d’Ivoire a rendu publique la liste des nouveaux membres du Gouvernement.

Au cours de la séance de travail, tenue le mercredi 11 juillet 2018 de 18 h 00 à 19 h 30mn, entre Son Excellence, Monsieur Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA et ses Vices -Présidents, il a été révélé que le Président du PDCI-RDA n’a été ni consulté ni informé pour la formation de ce nouveau Gouvernement.

En conséquence, le PDCI-RDA marque son étonnement que Son Excellence, Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, élu comme Candidat unique sous la bannière du RHDP, ait formé un Gouvernement sans consulter le Président du PDCI-RDA, de surcroît, Président de la Conférence des Présidents des Partis Politiques membres du RHDP.  

Fait à Abidjan le 11 juillet 2018

  1. le président du PDCI-RDA

P/O Le secrétaire Exécutif chargé des

Commissions Technique Nationales

Porte-Parole du PDCI-RDA

N’DRI KOUADIO NARCISSE

 

Calendrier évènement

May 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...