Info News :
19
February

Côte d’Ivoire : le président de la CAIDP salue la démarche de l’UPL-CI et promet son soutien à ses actions

Publié dans Sociétés

Le président de CAIDP, KEBE Yacouba a échangé ce lundi avec le bureau de l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI) à l’effet de se faire une idée de sa mission.

« Nous sommes une organisation professionnelle des promoteurs de presse ayant pour support d’édition le numérique. Nous nous sommes mis ensemble pour permettre aux pouvoirs publics d’avoir un interlocuteur dans ce secteur. Nous nous sommes aussi assignés une mission républicaine, c’est-à-dire, nous mettre au service de nos concitoyens par la promotion des actions visant leur bien-être. Et pour nous il était important de présenter notre organisation à la CAIDP et à son président afin de bénéficier de ses conseils avisé dans l’exercice de notre tâche », a expliqué NANDO Dapa, président de l’UPL-CI qui avait à ses côtés son vice-président Gervais Djidji, son Secrétaire Général, Jules Eugène N’DA, son Secrétaire Génral Adjoint en charge des projets, Adama Bakayoko et Benoît Kadjo, le trésorier Général.

Remerciant l’UPL-CI pour sa démarche, le président de la CAIDP a indiqué qu’il n’avait pas connaissance auparavant de l’existence de cette organisation professionnelle à laquelle il souhaite la bienvenue.

« J’apprécie beaucoup votre démarche, car il ne serait pas intéressant de l’apprenne par les médias. Une chose est de créer une organisation, une autre est de pouvoir en faire un instrument crédible. Je vous souhaite donc bonne chance », a déclaré le Président KEBE invitant l’UPL-CI à relever le défi de l’éclosion du numérique en Côte d’Ivoire. « C’est aujourd’hui que le défi de la presse en ligne commence. La loi prenant désormais ce secteur qui est une révolution mondiale en compte, faites en sorte que l’on ne vous confonde pas aux acteurs des réseaux sociaux. Vous êtes des professionnels, obéissez donc à la rigueur du métier », a-t-il conseillé assurant de son soutien total à l’UPL-CI. « Pour ma part, je voudrais vous assurer que nous serons à votre disposition. Nous allons vous inviter à partager avec vous, sur nos missions », a-t-il conclu.

UPL-CI   

22
March

Côte d’Ivoire : La CAIDP initie l’UPL-CI sur les procédures d’accès à l’information d’utilité publique au cours d’un atelier

Publié dans Sociétés

Comment facilité le travail des rédactions web et permettre aux internautes de faire la différence entre la bonne information et celle diffusée par les réseaux sociaux ou du moins comment rendre performant l’action de la presse en ligne?  Voilà le souci de l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI) qui a sollicité l’accompagnement de la Commission d’Accès  à l’Information d’Intérêt public et aux Documents Publics (CAIDP) afin de s’imprégner des procédures d’accès aux informations détenues par les services d’intérêt publics.

Dans son allocution introductive, le Président de l’UPL-CI, NANDO DAPA a salué la promptitude à laquelle, la CAIDP de KEBE Yacouba a répondu à sa requête de renforcement de capacité des membres de son organisation. L’UPL-CI, que j’ai l’honneur de diriger, s’honore  de l’organisation de ce séminaire de formation à l’attention de ses membres ce jeudi 22 mars 2018. En effet, c’est à l’occasion de notre visite de présentation de notre association à Monsieur le Président de la CAIDP et ses collaborateurs le 19 février 2018 que nous avions formulé la demande d’une formation par la CAIDP à l’effet de nous imprégner des procédures d’accès aux sources d’informations et documents d’intérêt public. Ce jour-là, vous nous avez rassuré avoir pris bonne note de notre doléance. Cependant, nous pouvons vous avouer Monsieur le Président  que nous ne nous attendions pas à une si prompte réaction de votre part en donnant une suite favorable à cette requête qui nous était pourtant très chère en si peu de temps », a déclaré M. DAPA saisissant ce occasion pour réitérer une fois de plus ses l’ infinie reconnaissance et gratitude de son organisation au Président de la CAIDP pour sa disponibilité à permettre aux ivoiriens en général mais surtout aux professionnels de l’information en particulier d’avoir accès aux informations et documents d’intérêt public pour informer le peuple sur ce qui est fait pour lui. 

Pour NANDA DAPA le thème de cet atelier : ‘‘La loi  no 2013   -867 du 23 décembre 2013 relative à l’accès à l’information d’intérêt public : Outil de facilitation de l’accès des journalistes aux sources d’information et de documentations publiques’’, serait le départ d’une presse en ligne responsable et fiable. « Ce thème nous sied et nous agrée à plus d’un titre. En effet, comment réaliser un documentaire ou un dossier journalistique de qualité et crédible si toutes les informations contenues dans ces travaux ne sont pas de source ? Pour réaliser une enquête ou une interview bien riches, bien corsées et bien captivantes, nous avons besoin de base documentaires fiables. Et ce n’est pas toujours facile d’accéder à ces outils de référence. C’est pourquoi nous saluons la création de la CAIDP et nous nous réjouissons de la séance de formation de ce jour », a-t-il indiqué avant d’inviter les participants  et auditeurs à être à la fois  attentifs et actifs afin d’apprendre et de comprendre les modules qui seront dispensés au cours de cet atelier.

Aussi, NANDA DAPA souhaité que la nouvelle loi qui prend désormais en compte la presse en ligne soit expliquée aux acteurs que sont les Patrons  de presse afin qu’ils mesures la lourde responsabilité qui est désormais la leur. Message adressé au Président du CNP.

Monsieur Francis Domo, Directeur de la Presse et représentant Monsieur Raphaël Lakpé Président du CNP, nous souhaiterions que le CNP nous aide à mieux comprendre et nous approprier la nouvelle loi sur la presse qui, faut-il le souligner prend désormais en compte la presse numérique », a-t-il plaidé avant de saluer la présence à cet atelier FSDP représenté par le responsable de communication, Parfait Kouassi. « Votre présence ne nous surprend guère car vous avez toujours répondu aux sollicitations des organisations  professionnelles de la Presse et des médias. Vous voudriez transmettre à Madame la Directrice nos remerciements  non seulement pour l’honneur qu’elle nous fait en vous désignant pour la représenter ce jour , mais aussi pour les instructions qu’elle a toujours données à ses proches collaborateurs de nous recevoir et de traiter avec beaucoup de bienveillance nos préoccupations chaque fois que nous l’avons sollicité », a-t-il conclu.

Pour le Président de la CAIDP, KEBE Yacouba, la ‘‘presse électronique’’ qu’il qualifie de presse d’avenir du journalisme a besoin d’être encadrée. « Cette séance vivement souhaité par votre président devra vous permettre, chers confrères et consœurs de renforcer vos capacités dans l’exercice de la profession », a indiqué M. KEBE soulignant qu’en cas de refus de mise à disposition d’information de structures assujetties à la loi n°2013-867 du 23 décembre 2013 relative à la création de la CAIDP.    

JEN

10
September

Côte d’Ivoire – Accès à l’information d’intérêt public : une seule saisine, un seul ministère respect la loi

Publié dans Sociétés

Une vingtaine de journalistes ivoiriens participent depuis ce lundi 10 septembre 2018, à Grand-Bassam à un atelier sur la mise en œuvre pratique de la loi relative à l’accès à l’information d’intérêt public. Organisé par la Commission d’Accès à l’Information d’intérêt public et aux Documents Publics (CAIDP) en partenariat avec le Fondation Friedrich Ebert Stiftung, cet atelier vise, selon le secrétaire général de l’institution, KONE Mamadou, à ‘‘promouvoir l’usage par les journalistes la loi relative à l’accès à l’information d’intérêt public’’.  « Il s’agit d’inciter les journalistes à se servir de cette loi qui présente une réelle opportunité dans l’exercice de leurs activités », a déclaré le secrétaire général de la CAIDP à l’ouverture de cet atelier de trois jours. Pour lui, seule l’appropriation de cette loi par les journalistes, permettra aux populations de mieux se porter.

En effet, selon le constat de la CAIDP, les acteurs des médias et les journalistes, principaux bénéficiaires de ce dispositif juridique, utilisent peu la loi sur l’accès à l’information d’intérêt public dans le cadre de la recherche de leurs informations. Une seule saisine depuis la mise en place de la CAIDP en 2015, un seul ministère sur 29, diffuse des informations proactives sur ses dépenses et finance publiques, sur sa planification et documents d’orientation de son département, soit un taux de 4%. 92% se contentent seulement de soigner l’image du patron. Pour engager donc les journalistes assez dubitatifs sur la crédibilité de cette loi et l’institution qui l’incarne (CAIDP), cet atelier vise aussi, selon les organisateurs, à rompre avec ces préjugés et les amener à exercer leur droit à faire usage de cette loi qui fait obligation aux organismes publics de communiquer aux citoyens les informations d’intérêt public qu’ils sollicitent.

Bien avant le secrétaire général de la CAIDP, le chargé de programme de la Fondation Friedrich Ebert à Abidjan, Séraphin Kouamé, estimant que l’accès à l’information, baromètre de la démocratie, son institution entend compter sur les journalistes pour la promotion de la loi qui permet d’y avoir accès.

Aux termes de cet atelier, la CAIDP entend parvenir à l’approfondissement du journalisme d’investigation par un bon usage de la loi relative à l’accès à l’information d’intérêt public.

JEN  

Calendrier évènement

November 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...