Info News :

Accueil Slider Publicite

28
October

Présidentielle / Proclamation des résultats: allocution du président de la CEI, Youssouf Bakayoko

Publié dans Politique

Ivoiriennes, Ivoiriens, chers frères et sœurs,

Le 25 octobre 2015, six millions trois cent mille cent quarante-deux (6.300.142) de nos compatriotes étaient appelés à exercer, en toute responsabilité, leur droit civique dans le cadre de l’élection présidentielle.

Rendez-vous majeur de la vie politique et démocratique de notre pays, cette élection présidentielle était attendue par la communauté nationale et internationale.

En effet, première élection présidentielle après celle de 2010, qui a été émaillée d’une crise postélectorale de triste mémoire, l’organisation de ce scrutin présidentiel constituait, pour la Côte d’Ivoire en général et pour la Commission Electorale Indépendante en particulier, un défi majeur.

07
November

Côte d’Ivoire : Des réfugiés libériens refusent un programme du HCR et menacent de marcher de San-Pédro à Tabou

Publié dans Politique

800 réfugiés libériens vivant à San-Pedro dans le sud-ouest ivoirien ont refusés dimanche 05 novembre 2017 de se fondre dans la population ivoirienne pour mettre fin définitivement à leur statut de réfugié. Evoquant des raisons de sécurités, ils invitent le Haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés (HCR) à assurer la protection de leur droit.

« Les réfugiés libériens exemptés vivant en Côte d’Ivoire refusent l’intégration », a déclaré Daniel Johnny Massaquoi, président de cette communauté vivant à San-Pédro. Aussi, s’est-il inquiété de leur ''sécurités'' dans cette localité. « On nous traite de mercenaires depuis la crise postélectorale de 2010 », a-t-il dénoncé

Pour M. Johnny, la proposition d’‘‘intégration’’ du HCR n’ayant pas eu l’adhésion des réfugiés, il ne devrait pas envisager la fermeture son bureau local de Tabou, projetée pour le 31 décembre 2017, sans qu’une ‘‘solution définitive’’ ait été trouvée.

En 2012, ''850 réfugiés libériens ont acceptés l’intégration locale dont 400 ont reçu la somme de 200.000 FCFA pour leur une insertion socio-économique'', un projet qui, selon leur président Johnny, n’avait ''pas donné de résultat satisfaisant''. Et toujours, selon lui, après cet échec, on a demandé aux bénéficiaires de ‘‘rentrer'' chez eux. Pour éviter pareil scénario, ils refusent de s’inscrire dans ce même programme.

Les réfugiés libériens de San-Pedro ont par ailleurs annoncé ''une marche pacifique de San-Pedro à Tabou dans les jours à  venir'' si une solution n’est trouvée à leur problème.

Zétia

23
August

Côte d’Ivoire : Le gouvernement américain réaffirme son appui pour le renforcement des opérations d’urgence de santé publique

Publié dans Santé

           COMMUNIQUE                                                                                                                                                     Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique de Côte d’Ivoire avec l’appui technique et financier de l’Ambassade des Etats-Unis, à travers le l’Agence Américaine des Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC), a organisé le vendredi 18 août 2017 un exercice de simulation en vue d’évaluer les fonctions au sein du Centre des Opérations d’Urgence de Santé Publique (COUSP).                                                                                        L’exercice s’est déroulé à l’Institut National d’Hygiène Publique à Abidjan en présence de plusieurs partenaires du secteur de la santé. Présent à cette cérémonie, le Chargé d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis, Monsieur Andrew Haviland, s’est félicité de l’organisation de cet exercice qui, selon lui, marque « une étape importante dans le renforcement de la capacité de la Côte d’Ivoire à détecter et à répondre aux menaces de santé publique."                                                                                                                                                                                                                                                                « Le gouvernement américain est disposé à collaborer avec vous tous, tant dans le secteur privé que public afin de renforcer la capacité du COUSP, » a déclaré Monsieur Haviland. Il a, en outre, exprimé le vœu que les leçons apprises à travers cet exercice permettront de mieux organiser la capacité opérationnelle du centre afin d’apporter une réponse appropriée aux menaces et autres risques sanitaires en Côte d’Ivoire.                                                        A la suite de la crise d’Ebola, des exercices comme celui-ci sont devenus importants pour les responsables de la santé publique. Il s’agit du deuxième exercice mené dans le cadre du Programme de Sécurité Sanitaire Mondiale pour tester la capacité du gouvernement ivoirien à répondre aux nouvelles menaces en matière de santé publique, notamment des épidémies telles que des accidents de masse ou des catastrophes naturelles.                                Le gouvernement des Etats-Unis, à travers le Programme de Sécurité Sanitaire Mondiale, le PEPFAR ainsi que d’autres programmes, s’engage à renforcer le système de santé ivoirien, en contribuant près de 200 millions de dollars par an pour lutter contre le VIH/SIDA, pour faire face aux menaces de santé publique et pour lutter contre le paludisme et d’autres maladies tropicales.

Le Centre des Opérations d’Urgence de Santé Publique (COUSP) est un local qui abrite des compétences multidisciplinaires et multisectorielles destiné à la coordination de l’information et des ressources en vue de supporter les activités de gestion des urgences. Il est conçu pour intégrer les services de santé publique traditionnels dans un modèle de gestion des urgences, notamment la Surveillance Intégrée des Maladies et Riposte (SIMR) qui permet de gérer les urgences de santé publique, en particulier les épidémies.

Depuis 2011, le gouvernement américain s’est engagé à soutenir les efforts au niveau mondial pour prévenir, détecter et répondre aux menaces de santé publique à travers le Programme de Sécurité Sanitaire Mondiale.  C’est ainsi qu’il a apporté sa contribution à la mise en place du Centre des Opérations d’Urgences de Santé Publique.  Le gouvernement américain a aussi appuyé le développement des procédures opératoires standards ainsi que la mise en place des équipes d’intervention rapide.

Sercom : Ambassade USA en CIV

Calendrier évènement

September 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...