Info News :
02
September

Côte d’Ivoire/Répondant au ministère de la communication sur sa volonté de faire adopter la loi sur la presse, un député en colère prévient : « Nous ne sommes pas des béni-oui-oui »

Publié dans Politique


L’honorable Félix Anoblé, député de la ville de San-Pedro,  était le samedi 26 août 2017 face à ses mandants, un devoir qu’il s’est assigné d’honoré afin de mettre au même niveau d’information les populations pour lesquelles, les élus de la nation travaillent.

Pour la circonstance, la salle du Rotary Club de Séwéké qui a servi de lieu à cette rencontre d’échange, s'est avérée exigüe pour les populations  qui sont sorties nombreuses pour écouter leur élu.

Dans son exposé, l’honorable Anoblé a indiqué que le parlement a reçu plusieurs lois de l’exécutif. Cinq lois ont été étudiées et quatre ont été votées. Parmi celles qui ont été examinées, se trouve celle  portant régime juridique de la presse et de l’audio-visuelle.

«Il était important de venir expliquer aux populations qui sont nos mandants, ce que nous avons fait et les raisons qui nous ont amené à voter telle ou telle loi et le fondement de ces différentes lois », a t-il d’abord expliqué sa démarche.

Sur la réforme portant régime juridique de la presse, l’honorable Félix Anoblé a tenu à faire une précision sur le rôle des parlementaires. « L’Assemblée Nationale n’est pas une caisse d’enregistrement de textes du Gouvernement. Elle discute les textes pour parvenir à une meilleure compréhension de tous avant leur adoption », a-t-il précisé avant de répondre aux allégations faites par le Directeur de cabinet du ministre ivoirien de la communication et de Guillaume Gbato, secrétaire général du Syndicat National de la Presse Privée en Côte d’Ivoire, porte-parole des organisations du secteur de la presse. Ce dernier, à l’ouverture du Colloque-Congrès de l’Observatoire de la Liberté de la presse, de l’éthique et de la déontologie, OLPED, a affirmé que ces lois seront votées par l’Assemblée Nationale après avoir pris en compte les préoccupations des journalistes.

« Est-il est député pour tenir de tels propos? » s’est interrogé le député Félix Anoblé pour qui ‘‘Même le Président de l’Assemblée Nationale SORO Guillaume, encore moins un député ne peut tenir de tels propos’’. « Il n’est pas question qu’un individu, au cours d’une rencontre, vienne donner un ordre à l’Assemblée Nationale », a-t-il indiqué.

Visiblement très en colère, le député Félix Anoblé, rapporteur général de la Commission des Affaires Economiques et Financières au Parlement Ivoirien, CAEF, n’est pas allé par quatre chemins pour fustiger l’attitude du

Contre M. Apetey, directeur de cabinet du ministre Koné Bruno, les propos ont plutôt été jugés d’injurieux. « C’est une injure ! Il a trouvé que les journalistes l’ont insulté mais lui, il a insulté le peuple de Côte d’Ivoire à travers les propos qu’il a tenus à Yamoussoukro devant les journalistes. Nous l’invitons à retirer cette phrase. C’est une injure aux députés de dire que cette loi sera votée. Alors qu’il n’est pas député, pour qui donc se prend-il ? Nous ne pouvons pas accepter qu’un directeur  de cabinet donne l’impression, le jour où nous voterons la loi, portant régime juridique de la presse écrite de la communication audio-visuelle, que c’est parce qu’il aura ainsi décidé, que cette loi a été votée. Non ! Les députés votent selon leur intime conviction et pour le bien du peuple de Côte d’Ivoire » a-t-il martelé avant de lui lancer un avertissement. « Les députés ne sont pas obligés d’adopter cette loi. Nous ne sommes pas des béni-oui-oui. Quand nous adoptons une loi, nous savons que celle-ci est bonne pour le peuple de Côte d’Ivoire dont nous sommes les représentants »,  a-t-il prévenu

Au cours de cette séance, les différents intervenants ont salué cette initiative. Tous ont félicité l’honorable Anoblé Félix pour l’écoute permanente dont-il fait preuve aux différentes sollicitations de ses mandants.

Aussi, a-t-il invité ses populations à l’unité et faire barrage à la voie de la division.

Zétia

02
January

Côte d’Ivoire : Un député PDCI propose un seul groupe parlementaire baptisé PDCI-RDR

Publié dans Politique

L’honorable Anoblé Miézan Félix, député de San-Pedro commune, a organisé un déjeuner de presse à la veille du réveillon de la Saint Sylvestre à son domicile sis à la cité. Il s’agit de faire le bilan de ses activités politiques.

A cette occasion donc, il a dénoncé "les intérêts personnels" érigés, selon lui, en règle par certains députés de son parti (PDCI). Ces derniers, indique-t-il, préfèrent adopter la posture d’observateurs en attendant que le miel vienne à leur lèvre sans aucun effort. « Ce n’est pas un tour de passe-passe où il faut attendre patiemment que son tour arrive! Je suis cadre du PDCI et je suis à l’aise quand je parle », a-t-il critiqué l’attitude ambiguë et passive de certains cadres et militants de son parti.

Pour le député de la cité balnéaire, le PDCI a besoin d’unité en son sein s’il veut aller à la conquête du pouvoir en 2020. «Je crois que nous avons besoin d’union dans notre pays », indiqué l’honorable Anoblé invitant la classe politique du Rhdp à se concentrer sur le travail pour faire avancer le pays. Car pour lui, cela ne fait l’ombre d’aucun doute, tout est mis en place pour que le futur Président de la République soit issu du PDCI. « C’est un accord conclu entre les présidents Bédié et Ouattara. Alors arrêtons de prendre un tam-tam pour crier que ce sera grâce à X ou Y. Ce sera grâce à la volonté des présidents Bédié et Ouattara en qui je fais confiance. Cela le Président Alassane Ouattara le sait ! Nous n’avons pas besoin de le crier dans tous les forums. Il le sait bien que quiconque. Ceux qui disent qu’il dit autre chose, c’est simplement parce que dans leur esprit ils veulent trouver autre chose », a-t-il expliqué la foi qui l’habite sur le sujet.

Pour lui, le président Ouattara est un homme de parole qui ne saurait se rebiffer sur cette promesse faite à son ainé. ‘’Le Président Alassane Ouattara n’était pas obligé de désigner un cadre du PDCI comme Vice-président. C’est vrai qu’il a été élu dans le cadre d’une alliance mais il peut former un gouvernement avec qui il veut, personne ne peut l’obliger à faire quoique ce soit. Seulement il a tenu parole de ses promesses », a-t-il souligné.

L’honorable Anoblé Félix a, aussi, souhaité de tous ses vœux que, les groupes parlementaire PDCI et RDR, puissent fusionner pour devenir un seul groupe parlementaire qu’on pourrait baptiser ‘‘groupe parlementaire PDCI-RDR’’ pour se conformer à l’appel de Daoukro lancé par le Président Henri Konan Bédié en 2014.

Zétia

12
March

Ahoua N’Doli aux irréductibles du PDCI : « Ne perdons pas la Côte d’Ivoire par nos égoïsmes et ambitions démesurés »

Publié dans Politique

Ni courant, ni formation politique, mais ils se réclament simplement de ‘‘vrais héritiers de Félix Houphouët-Boigny’’, ayant pour seul objectif : bâtir la Côte d’Ivoire Nation. Ces houphouétistes ont lancé ce lundi 12 mars 2018 en présence plusieurs personnalités, notamment Raymonde GOUDOU Coffie, Ahoua N’Doli Théophile, Laurent Dona Fologo, Amadou Soumahoro, Adama Bictogo, l’Ambassadeur Ehui Koutouan Bernard, un mouvement baptisé ‘‘Le Forum des Houphouétistes’’ dont le but est de renforcer la cohésion au sein du RHDP.

« Ne perdons pas la Côte d’Ivoire, chère au père fondateur Félix Houphouët-Boigny qui nous l’a léguée par nos égoïsmes et ambitions démesurés », a vivement interpelé Ahoua N’Doli, le camp de ceux qui militent pour une alternance politique en faveur du PDCI au sein du RHDP. « Je me félicité de la création du Forum qui place l’intérêt du pays au-dessus de nos individualismes », a ajouté le représentant de Daniel Kablan Duncan, parrain du lancement des activités de ce forum.      

Selon le président de ce forum, Félix Anoblé, député de San-Pédro Commune, le seul héritage légué par Houphouët à ses héritiers et qui vaille bien d’être défendu, est bel et bien la Côte d’Ivoire Nation. « Houphouët-Boigny ne nous a pas laissé le PDCI-RDA en héritage mais plutôt la Côte d’Ivoire en héritage », a déclaré d’entrée l’honorable Anoblé invitant tous ceux qui entendent défendre l’œuvre d’Houphouët-Boigny à ne pas perdre de vue cette vérité. « Si nous voulons conserver l’héritage d’Houphouët-Boigny, il nous faut jalousement garder la Côte d’Ivoire », a-t-il ajouté non sans souligner que le forum des houphouétistes reste attaché à l’appel de Daoukro en œuvrant efficacement à l’aboutissement du parti unifié et à l’alternance politique contenu dans cet appel.

Pour se donner donc les moyens d’y parvenir, explique le président de ce forum, un réseau national va être mis en place afin de véhiculer les valeurs de cohésion et de partage du père fondateur de la Côte d’Ivoire indépendante. Ce réseau, selon lui, s’appuiera sur les structures de base des partis membres du RHDP.

« L’Houphouëtiste doit être le socle de la nation », a affirmé Adama Bictogo pour qui aucun miracle économique ne peut s’opérer sans stabilité dans un pays et sans une force politique derrière les actions des gouvernants.

JEN

12
March

Côte d’Ivoire : Duncan lance sa machine pour la présidentielle de 2020

Publié dans Politique

On le soupçonnait d’être le dauphin constitutionnel de Ouattara mais pas assez d’arguments pour le confirmer. Depuis ce lundi 12 mars 2018, les nuages sur ces présomptions tendent à se dissiper. Duncan sera candidat en 2020. Il vient de laisser tomber le masque. Il est désormais engagé dans la conquête du pouvoir d’Etat en 2020 qui passe d’abord par  le combat de succession à Ouattara. En décidant de parrainer ‘‘Le Forum des Houphouëtistes’’ dans leurs activités, il est d’évidence qu’il vient de mettre en place son équipe de travail dont le but est de rassembler les houphouëtistes autour de sa personne.

En effet, le Chef de l’Etat Alassane Ouattara dans une interview disait qu’il désignera le meilleur cadre du RHDP pour lui succéder. Et Duncan a toujours forcé l’admiration d’Alassane Ouattara dans le travail. Son ancien directeur de cabinet, Ahou N’Doli, son neveu Anoblé Félix, ses proches GOUDOU, Bictogo, Fologo, Amadou Soumahoro etc. constituant la base de cette équipe témoignent bien de l’intérêt du Vice-Président porté sur le pouvoir d’Etat en 2020.

JEN                    

Calendrier évènement

August 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...