Info News :
04
September

Côte d’Ivoire : Menacé de mis à l’écart au terme du 3ème Congrès du RDR, Joël N’Guessan hausse le ton et fait de graves révélations

Publié dans Politique

« Le RDR n’a pas été créé par des personnes fortunées », prévient d'entrée Joël N’Guessan, porte-parole du RDR dans un communiqué intitulé devoir de mémoire. Pour le porte-parole du Rdr, le moment est crucial pour qu’avant ce congrès, l’on se rappelle les circonstances qui ont abouti la création de cette formation politique sortie des entrailles du PDCI-RDA.  

« Avant son 3ème Congrès, il est important de rendre un hommage mérité à ces intrépides personnes qui ont osées créer, en 1994, le Rassemblement Des Républicains (RDR).

Il faut rappeler l’idéal qui les motivé à faire ce « saut dans l’inconnu » au moment où la pensée unique était la chose la plus en vogue et la mieux partagée au niveau du microcosme en politique en Côte d’Ivoire », souligne Joël N’Guessan dans son communiqué dont copie a été transmise à artici.net.

Rendant donc hommage à certains qu’il qualifie de courageux et d’hommes intègres, le porte-parole du Rdr n’est, cependant pas, passé par le dos de la cuillère pour rappeler à ceux qui se vantent d’être propriétaire exclusif de cette formation politique qui, en moins de deux décennie gère le pouvoir d’Etat.  

« Ces personnalités qui ont osées créer le RDR avaient un idéal. Cet idéal répondait à un souci de corriger les diverses injustices dont étaient victimes une frange importante de la population ivoirienne », a situé M. N’Guessan, le contexte de la création du Rdr. Pour lui, le souci de ces membres fondateurs ‘‘a été de promouvoir le vivre ensemble’’ et rien d’autre. « En un mot comme en cent, ils avaient une conviction. Une forte conviction qui les a poussés à défier l’ordre politique établi à l’époque. Ils n’avaient ni argent ni or. Ils étaient certes des cadres ivoiriens pétris de connaissances et d’expériences mais ils étaient financièrement démunis », a-t-il souligné en citant Djeny KOBENAN sans grand moyen et qui habitait ‘‘un modeste appartement à la Riviera Golf jusqu’à sa mort’’. Diakité COTY qui avait un petit cabinet de dentiste et qui ne recevait pas beaucoup de clients.

Joël N’Guessan s’en est assez d’entendre certains faucons, membres fondateurs revendiquer sans cesse la paternité du RDR à leur que leur passé laisse dubitatif. Pour lui, le moment de la vérité a sonné pour que l’on sache qui a fait quoi pour la survie du RDR.

« Amadou SOUMAHORO, Hyacinthe LEROUX, Jean MALAN, AYIE AYIE Charles, Feu Pierre BADOBRE et de Hyacinthe SARASSORO émargeaient pour la plupart à la Fonction Publique », a-t-il révélé avant d’ajouter « Comme on le constate, le RDR n’a pas été créé par des personnes fortunées. Il a été créé par des personnes qui avaient des convictions nobles. Il a été dirigé pendant des années par ces mêmes convictions pour arriver au pouvoir en 2010 ».

Ces précisions méritent, selon lui, d’être portées à la connaissance des militants du RDR, mais surtout des congressistes avant les assises de ce 3è congrès pour éviter le scénario qui a conduit à sa création en 1994. « Nous ne devons pas perdre cela de vue au cours de notre prochain Congrès. Nous devons rendre un vibrant hommage à ces pionniers, sans argent, sans grands moyens qui ont su imposer leurs convictions à la majorité des ivoiriens pour faire du RDR, le plus grand parti de Côte d’Ivoire en 2017 », a-t-il conclu

JEN

04
May

Côte d’Ivoire : un ministère chargé des affaires politiques pour quel besoin ?

Publié dans Politique

 Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, a procédé, ce vendredi 04 mai 2018, à la signature d’un décret portant nomination d’un Ministre à la Présidence de la République. Ainsi, Monsieur Amadou SOUMAHORO est nommé Ministre auprès du Président de la République, chargé des Affaires Politiques.

Fait à Abidjan, le 04 mai 2018

Le Ministre, Secrétaire Général de la Présidence de la République

Patrick ACHI

C’est par ce communiqué laconique qu’Alassane Ouattara a promu l’ex Secrétaire Général du RDR qui a battu le record de l’intérimaire à ce poste, ministre auprès du Président de la République, chargé des Affaires Politiques. Depuis donc ce vendredi 04 mai 2018, M. Soumahoro, alias Tchomba est à nouveau ministre de la République de Côte d’Ivoire à un poste qui suscite interrogation. A quel besoin répond-il vraiment ce poste de ministre des affaires politique ? Puisque, pour des questions politiques, tous les ministres au gouvernement sont, pour la quasi-totalité, des militants de partis politiques. Un simple conseiller ne résoudrait-il pas le problème ?

En effet, en faisant de M. Soumahoro ministre de la République, non seulement, Alassane Ouattara officialise la fonction qu’occupe un ami auprès de lui afin de lui accorder tous les privilèges lien à cette fonction, mais surtout ramène l’homme, quelque effacé de la scène politique depuis le dernier congrès de son parti qui a consacré le renouvellement de la direction du Rassemblement Des Républicains. Encore une charge de plus pour le contribuable ivoirien !

JEN

Calendrier évènement

May 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...