Info News :
17
June

Côte d’Ivoire : Le PDCI de BEDIE ne veut pas d’un RHDP avant la présidentielle de 2020

Publié dans Politique

Le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), a annoncé ce dimanche 17 Juin 2018, aux termes d’un Bureau Politique parfois houleux tenu à son siège à Cocody, qu’il endosse l’engagement de l’accord politique pris par son Président Henri Konan BEDIE en vue de la création du parti unifié baptisé Rassemblement des Houphouëtistes pour le Démocratie et la Paix (RHDP).

Le communiqué qui a sanctionné les 6 heures et demie d’horloge (16H – 22H 30 minutes) de débat entre pro-Rhdp et anti-Rhdp, donne un avis favorable à la création du RHDP, seulement après l’élection présidentielle de 2020.

Dans ce communiqué final, le Bureau Politique saluant la qualité du travail du comité de haut niveau sur les textes fondateurs du parti unifié, a cependant invité le Président BEDIE dont le mandat a été prorogé jusqu’au 13è congrès ordinaire, également prolongé après la présidentielle de 2020, à ‘‘poursuivre les discussions avec les autres partis membres du RHDP’’ à l’effet de peaufiner le document qui devrai être validé au cours d’un congrès.

« Aux termes des échanges fructueux, le bureau politique affirme son soutien au Président du Parti et endosse la signature de l’Accord Politique du RHDP relatif à la création d’un Parti Unifié; le Bureau Politique prend acte des documents tels que validés par le Comité de Haut Niveau et décide de soumettre ces documents à l’examen du prochain congrès ordinaire du PDCI-RDA », avance le communiqué qui souligne par ailleurs que le 13è congrès ne peut se tenir avant 2020. «Le Bureau politique, face aux enjeux futurs et soucieux de la préservation de l’union des militants autour du Président du Parti, décide du report du 13ème Congrès Ordinaire du PDCI-RDA après l’élection présidentielle de 2020 », mentionne le document qui invite également le Président du PDCI-RDA à poursuivre les négociations allant dans ce sens. « Le Bureau Politique donne cependant mandat au Président du Parti pour poursuivre les négociations dans le cadre du RHDP et ce, à toutes les étapes du processus de mise en œuvre du Parti unifié RHDP ».

En clair le PDCI ne veut pas d’un RHDP maintenant.

Lors due son 4è congrès extraordinaire du RDR, le Chef de l'Etat, Alassane Ouattara, président d'honneur du RDR, dans une menance à peine voilée invitait ses alliés à hâter le pas pour aller au parti unifié afin de lui permettre de remanier son gouvernement avec ceux qui prendront la barque avec lui.  

JEN   

04
July

Côte d’Ivoire/Dissolution et formation d'un nouveau Gouvernement : Ouattara jette et ramasse

Publié dans Politique

Le président ivoirien, Alassane Ouattara a dissout ce mercredi 04 juillet 2018 son Gouvernement et renouvelé sa confiance à son premier ministre Amadou Gon Coulibaly, invité à lui proposer une nouvelle équipe gouvernementale sans l’opposition mais composée de personnes membres du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix et de la société civile.  

Dans un communiqué laconique qui n’évoque ni les raisons de cette dissolution, ni de la nécessité de la formation d’une nouvelle équipe gouvernementale, le Président de la République exprimant toute sa satisfaction au Premier Ministre, Chef du Gouvernement, et aux Ministres sortants pour leur importante contribution à la mise en œuvre du programme de gouvernement, ainsi que pour leur engagement au service de la Nation, a aussitôt pris un autre décret nommant Monsieur Amadou GON COULIBALY, en qualité de Premier Ministre, Chef du Gouvernement et l’invite à ‘‘lui proposer une équipe gouvernementale, constituée de personnalités issues du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) et de la Société civile.’’ Un simple jeu de dame qui consiste à replacer les mêmes pions pour une seconde partie.

En attendant la mise en place du nouveau Gouvernement, les Membres du Gouvernement sortant sont chargés d’expédier, chacun en ce qui le concerne, les affaires courantes.

JEN

12
July

Côte d’Ivoire : Le PDCI, après une séance de travail tenue mercredi 11 juillet entre son Président et ses vices-présidents, affirme que ce gouvernement n’a pas sa caution

Publié dans Politique

                       COMMUNIQUE DU PDCI-RDA

Le mercredi 04 Juillet 2018, Son Excellence, Monsieur Amadou GON COULIBALY, Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire, a rendu la démission de son Gouvernement et a été reconduit dans ses fonctions, le même jour, par Son Excellence, Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, à l’effet de former un nouveau gouvernement.

Le mardi 10 juillet 2018, la Présidence de la République de Côte d’Ivoire a rendu publique la liste des nouveaux membres du Gouvernement.

Au cours de la séance de travail, tenue le mercredi 11 juillet 2018 de 18 h 00 à 19 h 30mn, entre Son Excellence, Monsieur Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA et ses Vices -Présidents, il a été révélé que le Président du PDCI-RDA n’a été ni consulté ni informé pour la formation de ce nouveau Gouvernement.

En conséquence, le PDCI-RDA marque son étonnement que Son Excellence, Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, élu comme Candidat unique sous la bannière du RHDP, ait formé un Gouvernement sans consulter le Président du PDCI-RDA, de surcroît, Président de la Conférence des Présidents des Partis Politiques membres du RHDP.  

Fait à Abidjan le 11 juillet 2018

  1. le président du PDCI-RDA

P/O Le secrétaire Exécutif chargé des

Commissions Technique Nationales

Porte-Parole du PDCI-RDA

N’DRI KOUADIO NARCISSE

 

15
July

Côte d’Ivoire : L’ex-numéro 2 du commando invisible demande des sanctions contre BEDIE

Publié dans Politique

Le député de San-Pédro commune, Félix Anoblé a déclaré samedi 14 juillet 2018 lors d’une rencontre qu’il a initiée avec les femmes du grand-Ouest pour expliquer le sens de la décision qu’il a prise avec ses pairs du PDCI-RDA en faveur de la création du parti unifié voulu par Alassane Ouattara, que si l’on doit sanctionner un militant du PDCI-RDA qui se rendrait à l’Assemblée Générale Constitutive du parti unifié, il va falloir commencer par le Président du parti qui a donné lui-même son onction à sa mise en place. « Le Président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié est celui-là même qui a signé l’accord politique créant le RHDP, et que ce dernier ne peut exclure une délégation qui veut aller assister à la création du parti unifié », a-t-il précisé avant d’ajouter que « si alors, il faut sanctionner les gens, on va le sanctionner le premier parce que c’est lui qui envoie une délégation assistée à cette manifestation ».

Pour Félix Anoblé les militants du PDCI-RDA ne devraient pas se faire peur parce ‘‘qu’aucune menace, ne saurait bloquer l’union, la paix en Côte d’Ivoire’’ mise en mal par les querelles intervenues entre les enfants d’Houphouët-Boigny, juste après sa disparition.

« C’est parce que, les enfants de Félix Houphouët-Boigny étaient en palabre que la Côte d’Ivoire a connu la guerre et vous savez ! vous savez, lorsqu’ils ont décidé d’être ensemble la guerre s’est arrêtée. La Côte d’Ivoire a retrouvé la paix », explique l’ex-numéro 2 du commando invisible, le capitaine AKA Mayo qui avait activement participé à la rébellion contre le pouvoir Laurent Gbagbo qui, selon lui, ce dernier n’est pas responsable de la guerre qu’a connu le pays. « Oui, je le dis avec responsabilité, le Président Laurent Gbagbo, contrairement à ce qu’on dit, n’est pas responsable de la guerre que nous avons connu en Côte d’ivoire », affirme l’honorable Anoblé révélant que ‘‘cette guerre est la conséquence de la désunion entre les enfants d’Houphouët, la conséquence du refus de l’application des conseils du Président Félix Houphouët-Boigny’’ qui avait souhaité que ses disciples se mettent ensemble pour gérer le pays après lui. Un aveu qui imputerait la responsabilité de la guerre au président Ouattara. « Quand, la guerre a commencé, le Président Alassane Ouattara qui était le plus jeunes des deux grands leaders, a pris sur lui le courage d’aller dire à son grand-frère Henri Konan Bédié ; grand-frère, on a mal fait, le pays est gâté, lève-toi, mets-toi devant nous pour que nous puissions nous mettre ensemble pour sauver ce pays. Et c’est ce qui a été fait et concrétisé en 2005 à Paris à l’hôtel MACRON où nous avons signé le pacte pour créer le RHDP et cette solution a permis de ramener le calme au pays », révèle l’homme qui se présente aujourd’hui comme un artisan de la paix. Il aurait donc fallu, selon ces propos, que le président Ouattara ait décidé que l’accalmie revienne au pays et comme un bâton magique, tout est rentré dans l’ordre.

JEN

Calendrier évènement

July 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...