Info News :
11
January

Affaire, le patron de Voodoo groupe devant la justice : « C’est pour distraire l’opinion sur ma plainte contre Bendjo pour corruption», répond Taki Claver

Publié dans Politique

Présenté comme le centre des difficultés qu’ils traversent, Taki Claver, auteur de la plainte contre le Maire du Plateau, Akossi Bendjo, à la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance, est sorti de son silence ce jeudi 11 Janvier 2018.

Il s’agissait pour M. Taki de répondre aux allégations de violence relatés par Goly Kadjo Edgar, Kouadio Aristide et Hannot Kapet Mathieu lors de la conférence de presse que ces derniers ont animés mardi 09 Janvier dernier et pour lequel ils intentent une action en justice contre M. Sawegnon, présenté comme l’auteur desdites violences contre leurs personnes. Pour lui, c’est un raccourci que les soutiens du maire Bendjo qui sentent irréfutablement venir la menace de son inculpation, ont bien voulu prendre avec ces allégations.  

« C’est pour distraire l’opinion sur ma plainte déposée à la brigade de gendarmerie de Cocody dans la nuit du 08 novembre 2017 contre Monsieur DIBY Faizan Jethème, Directeur de Cabinet du Maire Akossi Bendjo, pour des faits avérés de corruption que tout ce tintamarre est organisé », a déclaré Taki Claver ajoutant qu’il a fait l’objet d’une tentative d’exfiltration par les hommes du maire Bendjo pour étouffer la plainte déposée auprès de la HABG.

«Goly Kadjo Edgar, Kouadio Aristide et Hannot Kapet Mathieu et BEDIA Yao Paul ont tenté de m’exfiltrer du pays pour la France afin de m’éviter une confrontation directe avec Monsieur Akossi Bendjo dans l’affaire d’enrichissement illicite à la mairie du Plateau, en instruction à la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance », a-t-il expliqué promettant aller jusqu’au bout de son combat.

« J’interpelle les autorités judiciaires de mon pays, en particulier la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG) devant laquelle, j’ai déposé une plainte contre Monsieur Akossi Bendjo depuis le mois de mars 2016, afin que cette affaire soit traitée avec célérité pour la manifestation de la vérité », a-t-il plaidé, promettant de répondre à son tour à la convocation de ses camarades pour sa complicité supposée dans les faits de violence dont est poursuivi M. Sawegnon.   

JEN

11
January

Côte d’Ivoire/Municipal au plateau : « Il ne faut pas déplacer le débat, Bandjo s’est lui-même éloigné de ses militants », affirme Wiliams Koffi

Publié dans Politique

L’heure a sonné d’abattre toutes les cartes au lendemain de l’annonce faite par le chef de l’Etat de la tenue des élections locales. La bataille qui fait rage depuis la déclaration d’intention de candidature de Monsieur Fabrice Sawegnon à la mairie du Plateau, vient de prendre un autre virage ; celui discréditer au maximum l’adversaire.

En effet, mardi 09 Janvier dernier, lors de leur conférence de presse, Goly Kadjo Edgar, Kouadio Aristide et Hannot Kapet Mathieu, qualifiant Fabrice SAWEGNON de simple citoyen qui se livre à des actes de violence sur ses concitoyens se sont interrogés de ce qu’il fera du pouvoir que lui conférerait sa fonction de premier magistrat ‘‘si la population commettait l’erreur de l’élire Maire du Plateau’’?

Ce jeudi 11 janvier 2018 en réponse à la conférence de presse des pro-Bendjo, Williams Koffi et Clément Adjouroufou qui co-animaient ont à leur tour indiqué que ‘‘c’est plutôt Akossi Bendjo qui a installé, depuis son avènement à la tête de la commune du plateau, une vraie dictature. Sa posture frustre inutilement une grande majorité des militants du PDCI de la commune pour sa gestion qualifiée ‘‘d’anachronique’’ des hommes.

Pour eux, il ne faut pas déplacer le débat ailleurs. Les militants se sont éloignés d’Akossi Bendjo et non du PDCI-RDA pour mauvaise gestion aussi bien des hommes que des ressources financières mises à sa disposition. « Monsieur Akossi Bendjo s’est rendu coupable de détournement massif de déniers publics à la tête de la mairie du Plateau et c’est là se trouve le débat », a martelé Williams Koffi

Aussi, ont-ils profité de cette conférence de presse pour faire une mise au point sur un certain nombre d’allégations faite pour saper leurs actions aux côtés de M. Sawegnon.

« Nous sommes parti chercher Monsieur Sawegnon en qui nous avons trouvé des qualité d’un vrai acteur de développement pour venir donner un second souffle à notre belle commune qui a cessé de vivre sous Akossi Bendjo. Nous irons sur une liste d’indépendant parce que M. Sawegnon, comme à mainte reprise vous l’a signifié, n’est militant d’aucun parti politique. Il n’y a donc pas de guéguerre entre le PDCI-RDA et RDR et il ne saurait y avoir parce que nous ne quitterons jamais notre PDCI », ont-ils conclu.          

JEN

14
January

Côte d’Ivoire/Election municipale : Sawegnon reçoit du renfort et annonce la retraite de Bendjo

Publié dans Politique

Akossi Bendjo, aura-t-il encore du répondant contre le rouleau compresseur qui vient d’être déployé par Fabrice Sawégnon, candidat déclaré à la municipale dans la commune du plateau où il est le maire depuis 17 ans. Ives Zogbo Junior, Noël Douré et Lucson Pado intègrent l’éqipe du challenger d’Akossi Bendjo.

En effet, l’important dispositif aussi bien matériel, financier que humain mis en place par le candidat qui se fait appeler ‘‘Fils du Plateau’’ dénote de son engagement à terrasser vaille que vaille le maire PDCI sortant de la commune du plateau, le centre des affaires de la capitale économique du pays.

Ce dimanche 14 Janvier 2018, les populations résidents qui avouent publiquement ne plus se reconnaitre dans la gestion du maire Bendjo, gestion qu’elles qualifient d’ailleurs de ‘‘scandaleuse’’, se sont données rendez-vous dans le hall de la Caistab au plateau pour faire allégeance à M. Sawégnon à qui, elles ont présenté les vœux de paix et de prospérité 2018 mais surtout de l’assurer de leur total soutien à sa candidature à la mairie du Plateau.

Tour à tour, mouvements et associations de jeunesses, de femmes, de séniors du Plateau dénonçant les détournements de dénier publics et la mauvaise gestion des hommes faite par le maire sortant, ont appelé les électeurs, notamment les populations résidents à opter pour le changement avec Fabrice Sawégnon au prochain scrutin municipal.

« Nous sommes ici pour célébrer un homme qui sera dans quelques jours le Maire de notre belle cité », a indiqué Martin Koffi, président du comité d’organisation, plantant le décor de la cérémonie du jour.

La fracture entre Akossi Bendjo est ses administrés semble totale et difficile à ressouder. « Si Akossi Bendjo n’a pas su se faire aimer pendant 17 ans, ce n’est pas faute à M. Sawégnon qui, en tant que fils du plateau, connaissant nos difficultés, a décidé de voler à notre secours. Ce qu’il n’a pas pu faire en 17 ans, ce n’est pas en 5 ans qu’il le fera. Son temps est passé, il doit partir », a affirmé Madame Tro, présidente de Initiative femmes du plateau, tournant ainsi la page Akossi Bendjo.    

Pour le président de l’Union des Jeunes du Plateau, Ouattara Moustapha, cela ne fait l’ombre d’aucun doute, la clé de l’avenir de la jeunesse du plateau se trouve entre les mains de Fabrice Sawégnon qu’il appel d’office Monsieur le maire. « Sans être le maire de notre commune, ce que vous avez fait pour la jeunesse, le maire sortant n’y a jamais pensé. 31 jeunes ont eu leurs projets financés à hauteur de 20 millions FCFA. Monsieur le Maire, votre victoire n’est plus loin », a-t-il soutenu avant d’inviter ses camarades à ne pas manquer l’opportunité d’un meilleur avenir que leur offrira M. Sawegnon une fois à tête de la gestion de la mairie du Plateau.  

Votre avenir ne se trouve pas dans les tee-shirts, ni dans les sandwichs de campagne que l’on vous offre, mais il se trouve dans le financement de vos projets qui permettent de vous réaliser. Sachez qu’un maire, est un manager, un visionnaire qui sait se projeter dans le futur en partageant le quotidien de ses administrés et Fabrice Sawégnon en est un », déclaré Ives Zogbo Junior qui a décidé de l’accompagner dans cette aventure.

« Après vous avoir écouté et vu ce film documentaire qui a été projeté sur nos actions en faveur de nos population, j’ai senti tout l’amour que vous me portez et du coup, j’ai eu conscience de ma responsabilité à vous apporter la victoire pour un grand soulagement », a déclaré Fabrice Sawégnon pour qui le moment est venu de donner un second souffle à la commune qui l’a vu grandir.

« 17 ans après, quel bilan peut nous faire l’actuel maire ? Trop, c’est trop ! Il est temps que les choses changent au plateau. En 2 ans, ce que nous avons fait, personne ne l’a fait avant nous. Nous ne sommes pas maire, mais nous avons un bilan. L’heure de la retraite (de Bendjo, NDLR) a sonné », a indiqué le challenger d’Akossi Bendjo invitant surtout ses partisans à une campagne civilisée en ne cédant pas à la provocation.

«Si vous finissez vos messages sur facebook, mettez toujours un cœur. On n’a pas besoin d’insulter quelqu’un. On n’a pas besoin de provocation car celui qui provoque a un problème. Donnez-leur de l’amour car ils ont un problème », a-t-il soutenu invitant ses partisans à occuper le terrain dès ce lundi 15 Janvier jusqu’à la tenue du scrutin. Pour ce faire, il a renouvelé la dotation allouée aux mouvements et associations engagés dans sa campagne. Et séance tenante, un millions FCFA a été remis à la jeunesse, un autre million FCFA aux femmes et 500 milles FCFA aux séniors.        

JEN   

10
February

Côte d’Ivoire/Sawégnon aux populations du plateau : « On gaspille l’argent dans les fleurs et les pavés, j’ai donc besoin de la mairie pour bien m’occuper de vos »

Publié dans Politique

Le challenger de Noël Akossi Bendjo a qualifié l’attitude du premier Magistrat de la commune du Plateau de ‘‘méchant’’ vis-à-vis de ses administrés.

« C’est méchant de d’investir un Milliards FCFA dans des fleurs et 2 Milliards FCFA dans des pavés alors qu’il y a des misères à soulager. Les fleurs ne nourrissent pas, les pavés ne soignent pas, ne scolarisent pas », a dénoncé ce samedi 10 février 2018 M. Swégnon, le candidat déclaré à tête de la commune la plus riche de Côte d’Ivoire avec plus de 9 Milliards FCFA de Budget.      

Invité par les habitants de la cité KM BIAO du Plateau pour partager avec eux leur quotidien, M. Sawégnon qui entend réveiller la mémoire de Edmond André BASQUE, premier Maire de la commune du Plateau dont  les actions en faveur de ses administrés ont beaucoup porté sur le social, a indiqué qu’il a besoin du poste de maire afin de mieux s’occuper de siens. « Je n’ai besoin d’être maire pour vivre, mais j’ai besoin du poste de maire pour mieux m’occuper de mes parents du plateau », a-t-il soutenu annonçant une retraite forcée pour le maire sortant qui a passé plus de 17 ans à la tête de cette commune. « Le temps des barons est fini en Côte d’Ivoire. Il n’y a que les compétences qui comptent aujourd’hui. Nous allons le mettre à la retraite », a affirmé le challenger d’Akossi Bendjo invitant ses partisans à aller se faire enrôler pour que sa victoire soit assurée au soir du scrutin.

Se voulant porteur d’un programme social pour les populations de la commune la plus convoitée, le fils du Plateau, alias le ‘‘KIRIKOU’’, a, un peu, annoncé les couleurs des actions sociales qu’il compte mener une fois installé à la tête de la municipalité. Un millions FCFA comme appui aux activités génératrices de revenu initiées par les jeunes et un millions FCFA pour accompagner également les femmes de cette cité.

« Ce que je veux que l’on retienne, ce n’est pas le montant, mais surtout l’amour que nous voulons partager avec nos parents du plateau. C’est un appui pour vous permettre d’accroitre vos activités comme vous me l’avez demandé. Investissez donc dans ce qui peut vous procurer du profit », a-t-il conseillé.

M. Sawegnon a aussi promis le ravalement des façades du bâtiment, la réhabilitation des escaliers et la réparation des enceintes lumineuses des escaliers.  

Cette rencontre a été l’occasion pour M. Sawegnon d’agrandir son staff de conquête de la mairie. Deux coordinations (jeunesse et femme) de ‘‘initiative changerleplateau.com’’ ont été investies. « Nous avons décidé de vous installer à la tête de la commune du plateau, nous tiendrons promesse », a promis Simon Dédi, juste après son investiture à la tête de la jeunesse de la cité KM BIAO soutenu par la présidente initiative femme de ce secteur Mme TIZIE Affoué.

JEN

    

 

   

Calendrier évènement

August 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...