Info News :

Accueil Slider Publicite

06
March

Le Marché des Arts du Spectacle Africain a ouvert ses portes à Abidjan samedi

Publié dans Showbiz

C’est parti pour la 9è édition du Marché des Arts du Spectacle Africain (Masa) qui a rouvert ses portes samedi 5 mars à Abidjan sous le thème ‘’réinventons les arts de la scène’’.

21
September

Côte d’Ivoire : Pour sa 4è édition de remise de Kits scolaire, l’ONG Nklo Bakan a soulagé plus de 1.500 enfants

Publié dans Sociétés

La journée du samedi 16 septembre 2017 a été une journée sans repos pour la fondatrice de l’ONG Nko bakan qui, au pas de course, a visité les enfants d’Abidjan et de Jacqueville avec les bras chargées de Kits scolaires. A sa 4è édition de remise de Kits scolaires, ce sont plus de 1.500 Kits qui ont été relis aux enfants du district d’Abidjan, de Jacqueville et de Bouaké.

Selon Mme Dagry Geneviève présidente fondatrice de cette Ong Nklo Bakan (J’aime l’enfant en langue Baoulé), cette action vise à soulager les familles les plus démunies, notamment les enfants des bas quartiers et de la communauté rasta de Côte d’Ivoire.

Son message livré à Abidjan où elle était matin et à Jacqueville dans la soirée n’a pas varié. « Avant tout propos, je voudrais dire merci à nos partenaires surtout au District Autonome d’Abidjan et son gouverneur sans lesquels, cette opération de remise de Kits n’aurait pas été possible », a souligné la présidente fondatrice de l’Ong Nklo Bakan avant d’inviter les parents à garder espoir en l’avenir mais surtout de croire en la capacité de leurs enfants à devenir plus tard des valeurs sures pour le pays.

A Abidjan, c’est en présence de Konan Richard, représentant de Madame la ministère de l’éducation nationale et de la responsable de la vente en ligne de la librairie de France, Francesca Camara que la cérémonie s’est déroulée à Treichville à l’espace Canal au Bois.

A Jacqueville, c’est en présence des élus, des autorités administratives et de l’éducation nationale que les plusieurs centaines d’enfants ont reçu leur kits scolaires. Des Kits également ont été remis aux directeurs de 4 établissements scolaires qui à leur tour se feront fort de les remettre aux enfants les plus démunies de leur école.

A Bouaké, c’est le représentant résidant de l’Ong Nklo Bakan qui a procédé à la remis des Kits aux enfants le même samedi 16 septembre 2017.

JEN  

25
April

Côte d’Ivoire : Assurés de son élection, les agents de la direction de l’informatique et de documentation des archives invitent le candidat Jérôme Konan au respect de ses engagements

Publié dans Sociétés

Les agents de la direction de l’informatique et de documentation des archives (Dida) du ministère du plan et du développement ont invité lundi 23 avril 2018, Jérôme Konan, candidat à la présidence de la mutuelle dudit ministère à tout mettre en œuvre afin de respecter son programme de campagne après son élection, ce, au cours d’une rencontre.

« Je souhaite qu’il soit le président qui respecte ses engagements, son programme après son élection. Qu’il ne fasse pas comme les politiques », a déclaré Koko Kouadio, agent à la Dida. Pour lui, le programme de Jérôme Konan est le meilleur programme qui prend en compte tous les maux qui minent la mutuelle générale des agents du plan. « Nous souhaitons qu’il respecte ses engagements lorsqu’il sera élu président de notre mutuelle", a-t-il insisté.

« Je suis déjà convaincu de son projet pour la mutuelle. Le problème, c’est la mise en application de tout ce qu’il vient de dévoiler », a ajouté avec beaucoup de réserve Solange IRIE, agent à la direction de l’informatique et de documentation des archives. « Nombreux sont ceux qui ont de bons projets, mais dès qu’ils sont élus, ne font rien », a-t-elle indiqué.

Pour les agents de la direction des affaires financières (Daf) du ministère du plan et du développement, le véritable problème ne se trouve pas dans les projets mais plutôt comme la gérer.

« L’équation ici à résoudre, c’est comment réussir à faire tourner cette mutuelle qu’attendent de tous leurs vœux les agents », a relevé Roland Bouikalo chef de service budget et finance à la direction des affaires financières de ce ministère. Pour lui, le futur président, devra faire "un toilettage des textes, mais surtout devra pouvoir faire la différence entre mutuelle et syndicat afin de pouvoir solutionner certains problèmes qui existent au sein de la mutuelle.

Selon la présidente sortante, Behira Blandine, Jérôme Konan porte un bon projet pour la MUGAP. Cependant, la difficulté, estime-t-elle, pourrait se situer dans la mise en œuvre de celui-ci. "Nous prions Dieu qu’il soit élu afin de mettre en œuvre son programme" a-t-elle souhaité.

A Abidjan, Jérôme Konan ne cesse d’appeler à l’union, la solidarité des agents, qui va, selon lui, se traduire par la mise en place, comme le prévoit son programme social, d’un fonds d’assistance sociale et économique du personnel du ministère du plan juste après son élection.

Pour être au parfum des difficultés de mutualistes, il promet "créer des points focaux dans toutes directions régionales afin que les informations parviennent au bureau exécutif.

JEN (Info : sercom candidat)

02
May

Côte d’Ivoire : Déclaration de l’Ape-ci Journée Mondiale de la Liberté de la Presse 2018

Publié dans Sociétés

La journée du 3 mai constitue pour le milieu de la presse, un rituel au cours duquel les journalistes du monde entier marquent un arrêt, non pas pour une quelconque célébration, mais plutôt pour un état des lieux sur les acquis en matière de liberté dans l’exercice de leur métier. S’il est vrai que cet exercice n’est pas aisé, il faut cependant reconnaitre qu’il demeure indispensable pour la survie des médias et leurs principaux acteurs. L’Association de la Presse Etrangère en Côte d’Ivoire (APE-CI), à l’instar des autres organisations regroupant les journalistes et professionnels des médias, observe bien évidemment cette tradition.

Loin de nous l’idée de faire un procès à qui que ce soit, cette commémoration est pour nous l’occasion de présenter en toute objectivité la situation sécuritaire réelle des journalistes. Pour sa 25ème édition, le thème retenu, « Média, Justice et état de droit : les contrepoids du pouvoir » nous interpelle particulièrement en Côte d’Ivoire.

L’APE-CI salut et encourage les efforts du gouvernement en matière de liberté de la presse, pour preuve, à ce jour, nous ne dénombrons aucun journaliste emprisonné. Cependant, beaucoup reste encore à faire au vu de la situation très peu reluisante à laquelle nous assistons tous les jours. Il est à noter des cas graves d’atteinte à la liberté de la presse sur la période 2017 – 2018. Cette situation est d’autant plus préoccupante quand ces atteintes sont l’œuvre des populations, premières bénéficiaires de l’information que le journaliste recherche. L’agression de notre confrère de SIKA TV, Chris Paterne Assémien qui a manqué de se faire lyncher le 17 février 2018 à Bloléquin dans l’exercice de son métier en est la parfaite illustration.

L’APE-CI condamne ce genre d’agissement regrettable de la part des populations dans un monde relativement subordonné aux médias et aux journalistes. Il est plus qu’urgent que nos valeureuses populations soient véritablement sensibilisées sur le rôle du journaliste afin qu’elles comprennent qu’il n’est ni leur ennemi, ni la cible à éliminer, loin s’en faut. Le journaliste doit plutôt être cet allié qu’il faut aider et même protéger tout en lui facilitant les accès aux sources afin qu’il traite et publie l’information juste et vraie.

L’APE-CI exhorte nos dirigeants à poursuivre dans le sens de la facilitation des conditions de travail des journalistes. Des cas flagrants d’entrave à l’exercice de leur métier apparaissent toujours au registre. Au cours de l’année 2017, nous avons relevé des intimidations, des bastonnades ou encore la détention provisoire dont ont été victimes, six de nos confrères (Coulibaly Vamara, Directeur de publication de Soir Info et de L’Inter, Yacouba Gbané, Directeur de publication de Le Temps et LG Infos, Bamba Franck Mamadou, Directeur de publication de Notre Voie, Hamadou Ziao, Rédacteur en chef de L’Inter, Ferdinand Bailly, Journaliste à Le Temps, Jean Bédel Gnaoré, Correspondant de Soir Info à Aboisso). L’APE-CI reste préoccupée par cette situation récurrente en Côte d’Ivoire. L’image des confrères Landry Beugré et Daouda Coulibaly, violentés en mars dernier par la police nationale n’honore ni la presse ni la police, cette prestigieuse institution chargée de veiller à la quiétude des populations et de leurs biens.

Le dernier classement de Reporter sans Frontière, comme pour condamner ces états de fait, a fait perdre une place à notre pays, passant ainsi du 81e rang au 82e, derrière de nombreux pays africains.

En cette journée mondiale de la liberté de la presse, l’APE-CI engage le gouvernement et toute la société ivoirienne à mettre un point d’honneur au respect de ce droit fondamental qui constitue un point cardinal dans le processus de l’émergence de notre cher pays, invite le gouvernement ivoirien à privilégier la voie du dialogue et appelle les autorités ivoiriennes à « créer un environnement favorable à l’exercice du métier de journaliste qui, du reste, doit se faire dans les règles de l’art avec professionnalisme ».

L’APE-CI demande une fois de plus à Monsieur le Président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara et au ministre de la Communication Bruno Nabagné Koné de garder un œil vigilant sur les abus qui peuvent constituer un obstacle à l’épanouissement professionnel des hommes et femmes de médias dans l’exercice de leur métier.

Nous ne pouvons pas terminer cette déclaration sans une pensée pour nos confrères décédés dans l’exercice de leurs métiers et ceux encore portés disparus à travers le monde. Le monde des médias a une fois de plus été éprouvé ce mois d’Avril. Un mois d’Avril certes, sombre mais qui ne retire pas en nous l’Amour de notre profession.

La Présidente

M’ma Camara

Calendrier évènement

September 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...