Info News :

15
February
Entre 10 et 60 personnes sont sans actes de naissances depuis des années. Ces derniers vivent à Dassioko, un village de la sous-préfecture de Fresco, situé au sud-ouest, et à 230 km d’Abidjan. Elles sont obligées de vivre avec ce sort sans lendemain… Ce samedi 10 février 2018, à peine le jour pointe, Kikrekui M., est surpris d’une mauvaise nouvelle. Ce natif de Dassioko est frappé par le deuil de la disparition de son oncle maternel. Il doit se rendre à Fresco pour assister aux funérailles. Confronté aux difficultés des pièces administratives, il tente, néanmoins, l’aventure avec des risques. « Arrivé à Fresco, juste à l’entrée, le véhicule de transport en commun est intercepté par la gendarmerie. Les agents m’exigent ma pièce d’identité ou tout autre document. Chose que je n’ai jamais obtenue depuis ma naissance », témoigne l’octogénaire Kikrekui. « Après des pourparlers, je suis donc autoriser à continuer le chemin pour rejoindre la place des funérailles, explique-t-il. Je n’ai pas l’habitude de voyager. Je n’ai jamais su l’importance de ce document puisque mon père, de son vivant, n’en avait pas ». Agnès a 35 ans, et issue d’une des grandes familles du village. Depuis sa naissance, elle n’a…
15
February
La coalition de l’opposition ivoirienne qui a engagé depuis quelques semaines la bataille de la réforme de la Commission Electorale Indépendante (CEI) n’entend pas lâcher délaisse. Ce jeudi, elle est à nouveau monté au créneau pour exiger la refonte de l’institution présidée par Youssouf Bakayoko comme le recommande la Cour Africaine des Droits de l’Homme, soit 48 heures après une première déclaration au terme d’une rencontre avec la société civile pour le même objectif. Dans son propos liminaire, le porte-parole de l’opposition Hyacinthe NOGBOU, 1er Secrétaire Général du COJEP est revenu sur les raisons qui fondent leur démarche. « Le 18 Novembre 2016, la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples rendait un arrêt en « l’affaire 001/2014 : Actions pour la Protection des Droits de l’Homme » (APDH), contre la République de Côte d’Ivoire. Et les points 7 et 8 de l’arrêt rendu par la Cour ordonnent la modification de cette loi pour rendre la Commission Electorale indépendante conforme aux normes internationale et de lui soumettre un rapport d’exécution dans un délai n’excédant pas un an. Le 04 mai 2017, l’Etat de Côte d’Ivoire fait une Requête en interprétation sous le N° 003/2017 reçu le 04 mai…
14
February
Face à la presse ce mercredi 14 février 2018, pour faire le bilan de l’an un de son action à la tête du gouvernement, le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly a annoncé l’abandon par son gouvernement de l’annexe fiscale 2018 remise en question par les opérateurs économiques. « Le dialogue sur l’annexe fiscale 2018 a été de nouveau abordé. Il a permis d’aboutir à des solutions consensuelles basées sur des compromis concédés par les deux parties. Ainsi, la version amendée de l’annexe fiscale 2018 a été adoptée ce jour en Conseil des Ministres par ordonnance, et rentrera en vigueur dès demain, jeudi 15 février 2018 », a-t-il annoncé, mettant ainsi un terme à ce qui était devenu une polémique dans le mieux des affaires en Côte d’Ivoire. Pour le Premier Ministre, le ‘‘Gouvernement s’efforce de faire du processus d’élaboration de l’annexe fiscale un cadre d’échanges avec le secteur privé afin d’améliorer sa compétitivité, tout en recherchant à travers des mesures spécifiques, l’optimisation du rendement du système fiscal ivoirien. Abordant la question de l’endettement, il estime que la situation n’est pas alarmant mais plutôt meilleurs par rapport à certains pays africains. « Je voudrais rassurer tous les Ivoiriens sur la politique…
14
February
La société civile a échangé ce mardi 13 février, au siège du Rassemblement pour la paix, le progrès et le partage (Rpp) à Cocody avec la plateforme des partis politiques dont le Front populaire ivoirien (Fpi) sur l’Arrêt de la Cour Africaine de Justice enjoignant la Côte d’Ivoire de reformer sa commission électorale indépendante (Cei). Aux termes de cette séance de travail, le porte-parole de la Société civile, Fernand Gauze, par ailleurs, vice-président du Gpate, a soutenu qu’ils ont souhaité échanger avec toutes les couches sociales ivoiriennes mais aussi avec tous leurs partenaires de la Côte d’Ivoire sur le CEI afin de faire des recommandations appropriées. « Nous sommes venus rencontrer la plateforme de l’opposition pour que nous leur expliquions le contenu de nos propositions et que nous ayons un échange », a-t-il indiqué. Parlant des propositions faites sur la réforme de la Cei, le porte-parole a été plus claire : « Nous avons souhaité que, dorénavant, le nombre de commissaires soit réduit, passant de 17 à 13, et qu’ensuite il y ait une représentation équilibrée entre les partis politiques de l’opposition, ceux au pouvoir et la société civile, en raison de 3 par composante et d’autres représentants qui viendraient…
12
February
La fédération du Front Populaire Ivoirien(FPI) tendance Sangaré était en Assemblée Générale ordinaire le samedi 11 février 2018 à la salle polyvalente ‘’Georges Sangaret’’ de San-Pedro. Il s’est agi de la participation du parti, aux élections locales avenir était au centre de cette rencontre. A cette occasion, le fédéral de cette tendance, Guilé Claude a annoncé que le parti de Laurent Gbagbo, ira à ces élections que si ‘’toutes les conditions d’une élection juste, transparente et équitable sont réunies’’ «Les conditions dans lesquelles nous sommes ne nous permettent pas d’aller aux élections normalement. Le FPI ira aux élections, mais si seulement elles sont justes, transparentes et équitables», a-t-il déclaré, dénonçant, ‘’l’incompétence et l’illégalité de la CEI’’. Il a alors invité les militants à la reprise du combat pour des élections démocratiques. « Le camarade Aboudramane Sangaré lance cet appel à la population ivoirienne et aux militants du FPI en particulier, pour dire que nous devons lutter pour les conditions d’une élection juste et transparente. C’est ce combat que nous allons mener pour que Alassane fasse en sorte que nous ayons un commissaire électoral totalement indépendant et que les dozos qui viennent partout dans nos villes, retournent dans leur ville d’origine…
12
February
Les populations de la commune de Mayo dans (Soubré), satisfaites des résultats de ses réalisations ont réaffirmé récemment lors des échanges de vœux leur fidélité à ses actions et l’ont encouragée à poursuivre ses efforts d’investissements en faveur de ses administrés afin de garantir leur épanouissement par un développement harmonieux. Pour eux, Laure Donwahi est le plus grand atout, la fierté et le réel motif de satisfaction de la population de Mayo parce qu’elle a toujours honorés ses engagements. Saisissant la balle au bond, la première Magistrate de la commune de Mayo a qui mise sur un développement participatif de ses administrés les a invités « à faire davantage preuve de solidarité, d’humanisme, de partage, de tolérance mais aussi de bienveillance » pour faire de cette localité une cité où il fera bon vivre. De son côté, promet-elle, ‘‘de continuer à œuvrer pour faire de Mayo une ville juste, plus ouverte et plus durable’’. Comme à ses habitudes Laure Donwahi a profité de cette cérémonie pour offrir de nombreux lots composés d’un tricycle, de 12 brouettes, de plusieurs machettes, bottes, limes, râteaux, pelles, dabas, râteaux-balais à 12 villages et campements de la commune. Ceux-ci ont, à leur tour, remis de…
10
February
Le challenger de Noël Akossi Bendjo a qualifié l’attitude du premier Magistrat de la commune du Plateau de ‘‘méchant’’ vis-à-vis de ses administrés. « C’est méchant de d’investir un Milliards FCFA dans des fleurs et 2 Milliards FCFA dans des pavés alors qu’il y a des misères à soulager. Les fleurs ne nourrissent pas, les pavés ne soignent pas, ne scolarisent pas », a dénoncé ce samedi 10 février 2018 M. Swégnon, le candidat déclaré à tête de la commune la plus riche de Côte d’Ivoire avec plus de 9 Milliards FCFA de Budget. Invité par les habitants de la cité KM BIAO du Plateau pour partager avec eux leur quotidien, M. Sawégnon qui entend réveiller la mémoire de Edmond André BASQUE, premier Maire de la commune du Plateau dont les actions en faveur de ses administrés ont beaucoup porté sur le social, a indiqué qu’il a besoin du poste de maire afin de mieux s’occuper de siens. « Je n’ai besoin d’être maire pour vivre, mais j’ai besoin du poste de maire pour mieux m’occuper de mes parents du plateau », a-t-il soutenu annonçant une retraite forcée pour le maire sortant qui a passé plus de 17 ans à…
Page 4 of 13

Calendrier évènement

April 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...