Info News :

24hreggae

Thursday, 07 September 2017 19:03

Côte d’Ivoire : Attaques contre les postes de police et gendarmerie, le gouvernement accuse Stéphane Kipré et Damana Pickas Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Le Conseil National e Sécurité en pleine réunion Le Conseil National e Sécurité en pleine réunion Ph, Dr

Le Conseil National de Sécurité a pointé du doigt ce jeudi 7 septembre 2017 des leaders politique en exil pour leur implication supposée dans les attaques répétées contre les postes de police et gendarmerie.

Au terme d’une réunion de ce Conseil, présidée par le Président de la République, Alassane Ouattara, tenue en milieu de journée, il ressort des conclusions des travaux que DAMANA Pickas et Stéphane Kipré sont les instigateurs de ces violences. Leur objectif, selon le Conseil National de Sécurité, est de parvenir à instaurer une instabilité totale dans le pays.  

« Les informations recueillies au cours des enquêtes et des auditions montrent clairement que ces attaques s’inscrivent dans un projet de déstabilisation  impliquant notamment des responsables politiques aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, plus particulièrement au Ghana. Ces personnes instrumentalisent et arment certains démobilisés et militaires déloyaux. Parmi les instigateurs de ce projet de déstabilisation, figurent DAMANA Pickas, en exil au Ghana; Stéphane KIPRÉ, en exil; LOBOGNON Henry, recherché; Lieutenant PEHE Emmanuel, recherché », affirme le communiqué soulignant que les enquêtes ont conduit à l’arrestation de trente-cinq (35) personnes et à l’identification de plusieurs autres.

La plupart de ces personnes, précise le communiqué, avaient déjà été impliquées dans des attaques similaires au cours de la période 2012 - 2014. Arrêtées et incarcérées, elles avaient été libérées dans le cadre du dialogue politique et du processus de réconciliation nationale.

 Aussi, fait savoir le communiqué, les attaques de N’Dotré, Azaguié et Adzopé ont mis en évidence l’implication de démobilisés et de militaires dont certains ont été mis aux arrêts.

Pour le Gouvernement donc, cela ne fait l’ombre d’aucun doute, la clémence n’a pas eu d’effet sur la paix et la réconciliation que recherche le pays. « Il apparaît clairement que les mesures de clémence prises en vue de promouvoir la paix et la réconciliation, n’ont pas été comprises comme telles par ces individus qui continuent de constituer des menaces pour l’intégrité physique et la quiétude des populations ainsi que pour la stabilité des Institutions de la République », mentionne le communiqué.

Les Forces de Défense et de Sécurité ont alors reçu des instructions du Conseil National de Sécurité pour agir avec la plus grande fermeté dans la traque des auteurs et des instigateurs de ces attaques afin de les traduire devant la Justice.

Personnes mises en examen dans les enquêtes sur les attaques contre les postes de police et de gendarmerie.

1-            YOBO Jean Rodolph - militaire;

2-            Aubain OULAÏ alias ’’BINO’’ - militaire;

3-            ZAMBLE YOUAN BI ZOU Basile - militaire;

4-            SERY DOUA Alain dit « MOCAMO » - militaire ;

5-            BOHOUSSOU WASSA Toussaint – militaire ;

6-            PECOULA Mathias – militaire ;

7-            DAKPA Jean olivier - milicien;

8-            ADOU Steven Djezen - milicien;

9-            DJIHITIEN Rodrigue – milicien ;

10-         DJIPRO Nikpi Hervé alias le ’’Renard’’ - milicien;

11-         EBA Eliahou Israel - milicien;

12-         KOUASSI Konan Yves alias ’’Gaou’’- milicien;

13-         TEHE Marc alias ’’Marco’’- milicien.

Démobilisés mis en cause dans les attaques à N’Dotré, Azaguié et Adzopé:

-      DIABATÉ Abdoulaye alias “Ablo la Roquette”;

-      OUATTARA Gnonzié Lacina;

-      BALLO Arouna;

-      ZORÉ Yaya alias “Yanes”.

JEN

Lu 312 fois

Calendrier évènement

November 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...