Info News :

GESTION INTELLIGENTE DES MOUVEMENTS D'ENERGIE ET D'EAU POTABLE

Tuesday, 11 December 2018 03:44

Côte d’Ivoire : la presse ivoirienne invitée à s’impliquer dans le débat sur la migration clandestine afin d’y mettre un terme Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Les initiateurs de l'atelier Les initiateurs de l'atelier Ph, justeinfos.net

Devenue un fléau difficile à résoudre aussi bien pour les pays d’accueil, que pour les pays de départ, l’immigration, Erich-Brost-Institut et son partenaire Africa Media Initiative (ami), organisation qui prône les valeurs positive de l’Afrique, pensent qu’une forte implication des médias dans le traitement de l’information sur le phénomène et ses risques pourrait grandement contribuer à changer les comportements.

Avec une quarantaine de responsables de médias en ligne de Côte d’Ivoire, AFRICA POSITIVE et ses partenaires Africa Media Initiative (ami), Journalism in a Global Context (JiGC) et Erich-Brost-Institut ont discuté ce lundi 10 décembre à Abidjan à la Maison de la Presse au Plateau du traitement du sujet ‘‘Media et Migration’’ dans les rédactions africaines et singulièrement dans les médias ivoiriens. C’était avec Erich Chinje, Veye Tatah DG d’ami et Johanna Marck de Erich-Brost-institut.   

Pour le formateur, le Camerounais Eric Chinje, si les médias africains tiennent vraiment leur rôle et s’intéressent au sujet sur la migration illégale, au regard du grand danger qui quête les candidats à l’immigration, très peu, voire la majorité des migrants aujourd’hui, n’auraient pas tenté cette aventure beaucoup risquée. « Il faut que la presse s’intéresse à ce fléau pour que les décideurs s’en occupent », a-t-il déclaré, affirmant que ‘‘ce phénomène est la conséquence d’une mauvaise gouvernance des autorités africaines’’. Pour lui, l’équation que doivent résoudre les dirigeants des pays africains, c’est ‘‘comment faire bénéficier les ressources du pays à leurs concitoyens ?’’.

La quête permanente de solution à cette problématique passe d’abord par une maitrise de l’économie maritime qui, souligne-t-il, est un des trois piliers fondamentaux de l’économie mondiale que sont la production, le transport maritime et le marché. Mais, insiste Monsieur Chinje, tout passe par la maitrise de l’économie maritime qui permet une maitrise des prix sur le marché. « La Côte d’Ivoire, malgré qu’elle soit premier producteur de cacao au monde, ne maitrise pas les cours mondiaux parce qu’elle ne maitrise pas l’économique maritime », a-t-il expliqué en soulignant que si les africains avaient une connaissance des réalités de vie, toujours aussi reluisante dans les pays qu’ils convoitent, certainement qu’ils déchanteraient très tôt à leur projet clandestin de migration illégale. « Il faut que les médias jouent leur rôle », a-t-il plaidé invitant les participants à tenir compte de l’éthique du reportage sur la migration qui appelle à la responsabilité du journaliste sur l’utilisation bien réfléchie des images, des terminologies et se coller aux faits et pas de partialité.

Situation des migrants dans le monde

258 millions de migrants et de réfugiés dans le monde en 2017. 9 millions d’africains ont migré vers l’Europe en 2017. Ces dernières années, la Côte d’Ivoire est fortement touchée par ce phénomène avec des milliers de candidats clandestins à l’immigration. La région qui tient le peloton est celle de Daloa (centre ouest du pays).

JEN

Lu 97 fois

Calendrier évènement

January 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...