Info News :
Sunday, 11 November 2018 23:35

Côte d’Ivoire : « Les hommes politiques sont des démons, c’est inconcevable ce qui se passe aujourd’hui au FPI », dénonce un prêtre Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Le Père Charles de l'Eglise Catholique, responsable de la comission Nationale Justice et Paix Le Père Charles de l'Eglise Catholique, responsable de la comission Nationale Justice et Paix Ph: @rtici.net

Le responsable de la commission nationale justice et paix de l’Eglise Catholique a qualifié ce dimanche 11 novembre 2018 à la Paroisse Ste Dorothée d’Angré de ‘‘démon’’ les hommes politiques ivoiriens qui entretiennent la haine en leur sein jusque dans la tombe. « Tous ces acteurs politiques, lorsqu’ils portent le manteau d’homme politique, ils deviennent tous des démons », a affirmé le père Charles de la commission nationale justice et paix de l’Eglise Catholique, très confus devant les actes de ces chrétiens, pourtant invités à l’amour du prochain. « C’est inconcevable ce qui se passe aujourd’hui au Front Populaire Ivoirien ! Ils ne peuvent même pas se dire condoléance pourtant, ils sont tous frères », déplore le père Charles qui releve en passant que ces hommes sont, pour la plupart d’entre eux, des chrétiens qui pourtant communient chaque jour.

Pour le responsable de la commission nationale justice et paix, si l’on n’y prend garde, 2020 sera encore pire que 2010. Tous les ingrédients, d’une probable violence sont entrain être mis en place. « Pour une élection municipale, c’est-à-dire, une élection locale, ont a dénombré déjà dix (10) morts. Que sera-t-il de l’élection donc du sommet où le PDCI et le RDR, deux amis d’hier se livrent déjà une guerre sans merci ? », s’est-il inquiété          

Poursuivant son homélie portée sur le texte l’Evangile de St Marc, Chapitre 12, verset 38-44, le responsable de la commission justice et paix a qualifié de superflu les actes posés par ces hommes politiques dans les Eglises. Des actes qui n’ont souvent pour but que de se faire remarquer. « Ils pillent les ressources de leur pays et viennent faire don d’un million à l’Eglise. Ce million qui n’est que le superflu qu’ils ont accumulé espérant obtenir la grâce de Dieu », a-t-il dénoncé, rappelant que tout don au Seigneur ne trouve grâce à ses yeux que s’il est fait avec amour et le cœur. « Vos dons au Seigneur ne doivent pas être le superflu de vos biens. Faites-le comme cette veuve qui a mis dans le panier de la quette les deux pièces d’argent qui n’est que toute sa fortune. Elle n’a pas donné du superflu, mais tout ce qu’elle possède », a-t-il insisté.  

Pour le responsable de la commission nationale justice et paix de l’Eglise Catholique, il est inadmissible que des gens croupissent à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) pour avoir volé un paquet de ciment, une feuille de tôle, une botte de riz alors que ceux qui pillent les ressources du pays soient en liberté. « Dans les cellules de trois (3) personnes, on y retrouve plus de 80 personnes et ce pour avoir volé un paquet de ciment ou du fil de courant alors que ceux qui ont pillé les ressources du pays, volé des milliards FCFA, sont applaudis », a-t-il regretté, visiblement meurtri dans l’âme. « Quand je sors de la Maca, je ne mange pas pendant trois jours », a-t-il indiqué, invitant les ivoiriens à avoir un regard tourné vers les détenus de droit commun.

JEN          

Lu 256 fois

Calendrier évènement

December 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...