Info News :
Sunday, 28 October 2018 23:03

Côte d’Ivoire – Election municipale : le candidat du PDCI de Bonon introduit un recours en l’annulation du scrutin et appelle ses militants et sympathisants au calme Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Trazié Bi N'Guessan Trazié Bi N'Guessan Ph, Dr

Vive tension à Bonon après les municipales Trazié invite la population à faire confiance au droit Depuis la proclamation des résultats provisoires des élections municipales à Bonon, la tension est très vive. La population proche du maire sortant, Trazié Bi Guessan, candidat du Pdci et annoncé vaincu, n’est pas du tout d’accord avec ce résultat. Que ce soit à Bonon ville comme dans ses douze villages rattachés, des velléités de marches ou de manifestations de protestation sont perceptibles. En vue d’éviter des rixes, Trazié Bi Guessan a lancé samedi dernier, un appel au calme à ses administrés. « Je comprends votre colère. On ne peut pas spolier un citoyen de ses droits de vote dans la Côte d’Ivoire qui est un pays de Droit. Cependant, je demande à la population de Bonon et aux cadres qui sont fâchés, d’être patients. Bonon, c’est leur village. C’est leur terre. Ils n’en ont pas d’autres. Si ce Bonon est détruit, ils n’auront plus de village. Pour le moment, il faut faire confiance au droit et à nos magistrats. Nous avons introduit un recours en annulation auprès de la cours suprême. Nous attendons les résultats. Nous pensons que le droit sera dit. Parce que nous avons réunis assez de preuves pour permettre aux magistrats de dire le droit. Nous faisons confiance à la République», a-t-il recommandé. Revenant sur ces municipales dans sa localité, le maire Trazié Bi Guessan a indiqué que ces scrutins ont été entachés de plusieurs irrégularités. « Les résultats provisoires donnés par la Cei sont faux parce qu’entaché de fraudes massives. Nous sommes légalistes. Nous avons donc introduit un recours en annulation auprès de la Cour suprême avec de nombreuses preuves ». Au titre des fraudes, Trazié Bi a cité entre autres, la suppression volontaire et sans raison valable de certains bureaux de votes privant plusieurs centaines d’électeurs de son fief, de leur droit de vote. Des électeurs qui habitent la commune et qui se sont inscrits dans la commune ont été retrouvés sur des listes d’une sous- préfecture non communale. Cinq villages dont on sait l’engagement pour sa cause, n’ont reçu leur carte d’électeur que le 13 octobre aux environs de 17H. Parce que dénonce-t-il, l’agent qui les détenait est sur la liste des conseillers municipaux de son adversaire. « Tout ceci mis l’un dans l’autre, vous comprenez que les résultats donnés par la Cei ne peuvent prospérer. Sa reprise permettra aux différentes listes candidates de jauger leur force dans un combat plus loyal. Et je suis sûr de le remporter haut les mains.», a conclu Trazié Bi Guessan.

A.S

Lu 152 fois

Calendrier évènement

November 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...