Info News :
Tuesday, 17 July 2018 12:14

Côte d’Ivoire/RHDP UNIFIE : Alassane Ouattara tient son pari dans le doute Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)
ADO et son RHDP ADO et son RHDP Ph, Dr

Depuis ce lundi 16 juillet 2018, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) a fait son inscription officielle sur la longue liste dans le paysage politique de la Côte d’Ivoire. Le Chef de l’Etat avait promis faire de cette coalition politique, née au lendemain du coup d’Etat manqué de septembre 2002 contre le régime Laurent Gbagbo, une formation politique à part entière pour occuper le devant de la scène politique ivoirienne. Aujourd’hui, c’est chose faite. Alassane Ouattara a tenu son pari sans son principal allié du PDCI-RDA. L’Assemblée Générale Constitutive (AGC) de cette formation politique du rassemblement des houphouëtistes n’a pas eu l’adhésion d’Henri Konan BEDIE, président du PDCI-RDA qui avait appelé les cadres et militants de son parti à ne pas s’associer à cet évènement. Un message diversement apprécié par les siens, notamment les membres du gouvernement GON qui, défiant N’ZUEBA (BEDIE), ont activement participé aux travaux pour la naissance du dernier-né de la classe politique ivoirienne.

Dans sa nouvelle ossature, le RHDP présidé, sans surprise, par Alassane Ouattara désigné le 09 juillet 2018 par le bureau politique du RDR dont il est le président d’honneur, a décidé de composer avec Kobénan Kouassi Adjoumani, pêché pour la circonstance au Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA, pour être son interlocuteur au sein de ce parti septuagénaire. Une pratique propre à Alassane Ouattara qui, pour contourner les obstacles posés par ses adversaires politique, opte toujours par la solution de débauchage de proches, peu importe, si leurs signatures ont valeur juridique ou pas. Pour la formation du gouvernement, bien que Daniel Kablan DUNCAN n’ait pas reçu de délégation de pouvoir, le chef de l’Etat avait décidé de composer avec lui. Une option qu’il vient de répéter avec ‘‘sur les traces d’Houphouët-Boigny’’ d’Adjoumani qui affirme que ce mouvement n’est qu’un courant d’idée dont les militants du PDCI-RDA n’ont d’ailleurs pas tous adhéré. Jusqu’où Adjoumani peut-il donc engager le PDCI-RDA dans les décisions du RHDP ?      

Dans son adresse à ses militants, Alassane Ouattara, conscience du risque énorme qu’il vient de prendre en finalisant ce projet de parti unifié sans Henri Konan Bédié, son véritable allié et soutien depuis la crise postélectorale, il le courtise à nouveau.      

« Nous devons travailler, le Président Bédié et moi, la main dans la main, à transférer le pouvoir en 2020 à une nouvelle génération », a-t-il souhaité promettant de tout mettre en œuvre pour y arriver. « Je ferai tout pour renforcer la confiance entre tous les enfants de la Côte d’Ivoire sans distinction ; houphouëtistes ou pas », a-t-il indiqué. 

Le RHDP, dont la force politique n’est plus à démontrer, est installé au pouvoir depuis 2011, après une élection âprement disputée (en 2010) entre Laurent Gbagbo et son candidat Alassane Ouattara pour le second tour de la présidentielle.

JEN

Lu 189 fois

Calendrier évènement

October 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...