Info News :
Sunday, 08 July 2018 10:09

La REDD+Côte d’Ivoire engage les journalistes dans le combat de la restauration du couvert forestier ivoirien Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Une vue des séminaristes Une vue des séminaristes Ph: @rtici.net

De 20 millions d’hectare de forêt avant son accession à l’indépendance le 7 août 1960, la Côte d’Ivoire ne comptait plus que 7,8 millions d’hectare en 1986, soit 26 ans après avoir pris en main la gestion de ses terres. Ce couvert forestier est estimé en 2015, à 3,4 millions d’hectare, soit une perte d’environ 400 mille hectares par an.

Cette déforestation, à l’origine des changements climatiques aux nombreuses conséquences dramatiques sur la vie des populations aujourd’hui, résulterait d’une politique agricole mal planifiée. Comment freiner donc l’avancée du désert, restaurer la couverture forestière afin de contribuer efficacement à la lutte contre le réchauffement climatique ? Voilà l’équation soumise par le mécanisme international + de Réduction des Emissions de gaz à Effet de serre dues à la Déforestation et à la dégradation des forêts (REDD+) aux gouvernants et dans lequel mécanisme la Côte d’Ivoire s’est engagée depuis 2011 à donner des réponses. A commencer par la mise en place des dispositions légales devant permettre de traduire dans les actes les décisions prises.

Ainsi, pour aider le gouvernement ivoirien à mettre en œuvre sa politique de restauration de son couvert forestier de 20%, dans le cadre de sa Stratégie Nationale REDD+ (SN-REDD+), le Secrétariat Exécutif Permanent de la REDD+ Cote- d’Ivoire estimant qu’il faut l’accompagnement des médias pour réussir un tel challenge, a organisé du 04 au 06 Juillet 2018 à Abidjan, un atelier de formation sur les problématiques de la lutte contre la déforestation à l’attention de plus de 60 journalistes issus de la presse Nationale et Internationale.

Il s’agit, selon la REDD+, de renforcer les capacités des hommes de médias sur les notions liées à la déforestation et ses conséquences sur l’humanité.

« En tant que vecteurs de l’information, votre rôle qui est de relayer les mesures, les actions à engager, les comportements ou attitudes à adopter, est essentiel pour le mécanisme REDD+ en Côte-d’Ivoire » a indiqué le Coordonnateur et Secrétaire Exécutif Permanent de la REDD+ Côte-d’Ivoire, le Colonel Ernest AHOULOU à l'ouverture de cet atelier. 

Cette formation axée sur la déforestation et ses conséquences sur les changements climatiques à l’origine des catastrophes naturelles nées des inondations que connaissent le monde, notamment la Côte d’Ivoire, aura permis aux journalistes de comprendre l’enjeu de la lutte et le rôle qu’ils sont appelés à jouer dans l’exécution de ce programme dans sa phase de mise en œuvre.

Le défis pour la REDD+ en Côte d’Ivoire puisqu’il s’agit de créer une synergie d’action entre différents secteurs concernés par les ressources forestières notamment l’agriculture, les mines, l’énergie, les infrastructures et la foresterie. En clair, comment concilier réduction de la pauvreté, développement économique et préservation des massifs forestiers en proposant une transition vers une économie verte ? La démarche inclusive et participative a donc été adoptée par la REDD+. Une stratégie qui engage l’ensemble des acteurs dans la lutte contre la déforestation en prenant en compte les intérêts des uns et des autres.

Une séance pour les radios de proximité est prévue dans les prochains jours.

JEN        

Lu 134 fois

Calendrier évènement

November 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...