Info News :
Monday, 18 June 2018 14:41

Côte d’Ivoire : Après refus du PDCI d’aller à un parti unifié avant 2020, le RDR ne veut pas assurer seul la gestion du Président Ouattara selon Joël N’Guessan Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Joël N'Guessan, vice-président du RDR Joël N'Guessan, vice-président du RDR Ph, Dr

Le dernier bureau politique du PDCI-RDA a mis fin au débat sur la nécessité de créer le parti unifié avant la présidentielle de 2020. Ce refus poli de notre principal "allié" dans le RHDP devrait nous interpeller, nous militants du RDR, qui lors de notre dernier Congrès, avons demandé à la Direction de notre parti de mettre tout en œuvre pour faire aboutir le projet de parti unifié dans les meilleurs délais.

Notre souhait avait été que ce parti unifié se mette en place avant les prochaines élections municipales et régionales; ce qui donnerait un sens à la constitution de listes consensuelles en RHDP.

Maintenant que le bureau politique vient d'enterrer l'idée du parti unifié avant l'élection présidentielle de 2020, le moment est venu de faire, si cela ne l'est pas encore, une saine appréciation des réalités politiques du moment et de nous poser les bonnes questions sur notre collaboration avec notre principal "allié".

 

  1. LA QUESTION DE L'ALTERNANCE: pourquoi le PDCI-RDA et ses dirigeants ont fait croire, depuis plusieurs années, que le Président Alassane OUATTARA avait promis l'alternance au profit d'un cadre du PDCI en 2020?  

Cette campagne savamment menée par certains cadres du PDCI avait pour objectif de faire passer le Président Alassane OUATTARA pour un homme politique qui ne respecte pas ses engagements. Il n'en était rien; le Président Alassane OUATTARA vient de mettre fin à ce débat en affirmant qu'il n'a jamais fait cette promesse au Président du PDCI-RDA. Mieux, à plusieurs reprises, et ceci publiquement, il a indiqué que pour 2020, c'est le meilleur parmi nous qui aura l'onction en vue de briguer le poste de Président de la République pour le compte du RHDP. Ceci étant dit, l'on doit retenir que le récent bureau politique du PDCI-RDA vient de mettre fin à l'illusion d'alternance. 

                           

  1. LA QUESTION DU PARTI UNIFIÉ: pourquoi le bureau politique du PDCI-RDA a conclu que son congrès qui doit statuer sur cette question ne peut se tenir qu'après 2020, une fois que l'élection présidentielle d'octobre 2020 est terminée?  

Le message est clair: sans alternance au profit d'un cadre du PDCI-RDA en 2020, pas question de parler de parti unifié. A bon entendeur salut comme le dirait l'autre. Comme on le constate, le souci et la volonté du PDCI-RDA de revenir au pouvoir "par le jeu de ping-pong de l'alternance" est tenace. Ils ne vont jamais en démordre. 

 

  1. L’ELECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2020: Quelles candidatures pour 2020? Au niveau de l'alliance RHDP des voix officielles ou non officielles de chaque parti ont affirmé présenter des candidats.

L'UDPCI du Dr Mabri Toikeusse a déjà annoncé qu'il va présenter un candidat en 2020. Certains cadres du PDCI-RDA ne cachent pas en public lors des meetings que leur parti aura un candidat pour 2020. Les autres partis membres du RHDP en rêvent sans le dire pour le moment.

Le seul parti de l'alliance qui se retient dans cette frénésie à la candidature, c'est notre parti le RDR.

Le faisant, notre parti adopte une attitude sage. C'est notre champion qui a été élu par les ivoiriens. Il ne nous appartient pas de participer à ce débat qui gêne l'action du Président de la République et de son Gouvernement.

Cependant, ce qui est sûr et qui ne souffre d'aucune incertitude, c'est que les militants et sympathisants de notre parti souhaitent un candidat du RDR pour la présidentielle de 2020. Ils nous le disent lors des meetings politiques. Nous ne pouvons que les encourager et à les accompagner afin qu'ils s'inscrivent lors de l'opération de révision de la liste électorale. C'est leur droit de réclamer que le RDR ait son candidat en 2020 et ils sauront l'exprimer en temps opportun. 

 

  1. LA GESTION DU POUVOIR D'ÉTAT: Maintenant que le PDCI-RDA nous a donné son opinion sur le parti unifié qui est cher au Président Alassane OUATTARA, comment gérons nous la Côte d'Ivoire jusqu'à 2020?

Qui va assumer la responsabilité de la gestion du Président Alassane OUATTARA depuis 2010?

Que vont dire nos "alliés"  et surtout les cadres de notre principal "allié" le PDCI-RDA sur leurs responsabilités dans la gestion du Président Alassane OUATTARA?

Le moment est peut être venu que l'on arrête le jeu de cache-cache. Comme l'a dit quelqu’un "un pied dedans et un pied dehors, dehors".

En 2020, chacun aura son candidat. Nous savons tous qu'au moment des joutes électorales les gens se permettent tous les coups; mêmes les plus déloyaux. Il nous appartient au niveau du RDR de nous mettre à l'esprit que nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes avec nos propres cadres et champions. Nos militants et sympathisants sont les seuls à nous assurer nos victoires futures. Nous devons donc en adopter les attitudes dès maintenant et prendre les décisions qui s'imposent au regard des réalités politiques du moment.

 

Le Ministre Joël NGUESSAN 

Vice-président du RDR chargé de la Région du Bélier et du District autonome de Yamoussoukro.

Lu 362 fois

Calendrier évènement

September 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...