Info News :

Saturday, 02 June 2018 20:29

Côte d’Ivoire : La garde rapprochée retirée, Guikahué s’en prend à un membre du bureau politique du PDCI Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Clément Adjiuroufou, membre du bureau politiquedu PDCI-RDA Clément Adjiuroufou, membre du bureau politiquedu PDCI-RDA Ph, Dr

Le torchon brûle à nouveau entre Clément Adjouroufou dont la suspension au premier semestre 2015 et le chef du Secrétariat Exécutif, Maurice Kacou Guikahué.

Les bisbilles ont débuté le mardi 29 mai 2018 au siège du Pdci-Rda à Cocody au cours d’une réunion du parti. Ce jour-là, Clément Adjouroufou aurait vertement reproché au Secrétaire Exécutif en chef du Pdci-Rda, une conduite approximative de la politique du Parti septuagénaire qui aspire revenir aux affaires. Selon notre source, M. Adjouroufou, n’est pas passé du dos de la cuillère pour dire à M. Guikahué qui s’écarterait de la doctrine enseignée par Félix Houphouët-Boigny, doctrine qui invite ses disciples à prôner le dialogue, la tolérance, et la paix, vertus qui doivent être leurs armes. Le Secrétaire Exécutif en Chef serait, selon Clément  Adjouroufou, en train d’instrumentaliser la jeune à une radicalisation de la lutte pour la reconquête du pouvoir d’Etat.

Une critique dans un parti aussi démocratique comme le PDCI que son premier animateur, Maurice Kakou Guikahué n’aurait pas apprécié, à en croire M. Adjouroufou, joint au téléphone. Il aurait alors décidé de lui régler ses comptes.

Traitant désormais Clément Adjouroufou de bandit de grand chemin, le Secrétaire Exécutif en chef du Pdci-Rda dont la garde rapprochée lui  a été retirée, a confié la sécurité de sa résidence à des jeunes du parti qui lui sont proches avec des consignes fermes entre autre, veiller à tenir loin Clément Adjourouffou afin de l’empêcher contre l’attaque de son domicile que ce dernier mijoterait de faire. Clément Adjouroufou qui dit avoir eu vent de ces agissements, a affirmé ce samedi 2 juin 2018 qu’étant un militant qui s’est approprié les valeurs de paix du père fondateur du Pdci-Rda ne saurait s’inscrire dans un tel registre.

Pour M. Adjourouffou, cela ne fait l’ombre d’aucun doute, ces accusations portées contre sa personne, ne sont qu’un simple subterfuge utilisé par Maurice Kakou Guikahué pour l’empêcher de prendre par au prochain bureau politique qui aura lieu le 17 juin 2018. Car, à l’en croire, ce Bureau politique s’annonce houleux. Puisqu’il s’agira pour les militants membres de cette instance du parti fondé par Félix Houphouët-Boigny d’approuver ou non l’engagement du Pdci-Rda à se fondre dans un parti unifié ; le Rhdp, synonyme de sa disparition.

Voir et ne rien dire, pour laisser mourir le PDCI-RDA, serait un sacrilège pour Clément Adjourouffou, une mascarade, qu’il ne saurait cautionner en aucune façon. Mais il n’entend pas user de la violence au sein du Pdci pour le faire. Car, il est plutôt pour un Pdci-Rda uni, démocratique, de tolérance pour une Côte d’Ivoire développée et de paix. Il annonce une conférence de presse dans les jours à venir pour mieux expliquer sa position.

JEN     

Lu 157 fois

Calendrier évènement

June 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...